La PMA pour toutes en 2018 pour un « droit à l’enfant »

par Denis Lensel

mardi 12 septembre 2017

L’ouverture de la « Procréation médicalement assistée » (PMA) à toutes les femmes, quel que soit leur statut, sera proposée par le gouvernement en 2018, dans le cadre de la révision de la loi de bioéthique. La secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa l’a annoncé comme une mesure de « justice sociale » mettant fin à une « forme de discrimination à l’égard des femmes lesbiennes et célibataires » et à « l’inégalité » liée aujourd’hui aux moyens financiers de recourir à une PMA à l’étranger. Ce dernier argument est calqué sur celui des partisans de la légalisation de l’avortement en 1974. La logique du gouvernement Macron est celle du « droit à l’enfant », qui prime trop souvent sur celle du droit de l’enfant, en faisant de celui-ci une sorte d’objet dont on revendique la possession. Fâcheuse orientation, même quand elle se profile derrière une apparente compassion pour des femmes seules ou marginalisées.

Pour l’avenir, la question dramatique du destin des enfants qui risquent à l’occasion d’être privés de pères reste posée. Et elle reste d’autant plus dramatique que peu de gens semblent disposés à lui apporter une réponse adéquate.

Messages

  • J’approuve ce texte de Denis Lensel.
    Le "droit à l’enfant" n’a pas de sens, ni la PMA ("procréation médicalement assistée"), pour les femmes qui pratiquent l’homosexualité.
    Comment peut-on penser le contraire ?

  • Et quand la PMA sera entrée dans les moeurs on passera à la GPA en utilisant l’argument de non discrimination entre les hommes et les femmes pour le "droit à l’enfant".

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.