Entretien avec Valérie Boyer, députée

«  L’heure est au christiano-mépris  »

propos recueillis par Guillaume Bonnet

vendredi 31 mai 2019

Face aux actes antichrétiens en France, des députés montent au créneau à l’Assemblée nationale. Dont Valérie Boyer, députée (LR) des Bouches-du-Rhône.

Les actes antichrétiens ont été multipliés par trois en dix ans. Quel était le sens de votre demande d’une commission d’enquête, déposée le 12 mars dernier ?
Valérie Boyer : Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une action engagée au cours de mon précédent mandat, concernant aussi bien le sort des Assyro-Chaldéens que les manifestations organisées par des Femen dans l’église de la Madeleine. La commission d’enquête que je souhaite à l’Assemblée nationale, devrait, comme en 2015, recenser les actes antireligieux sans les minimiser. Pour le moment, je n’ai reçu qu’une fin de non-recevoir.

Le ministère de l’Intérieur avait pourtant avancé le chiffre de 1 063 actes antichrétiens commis en 2018…
Il faudrait documenter plus précisément la nature des profanations commises contre tous les lieux de culte, chrétiens ou non. Poser une tranche de jambon devant une mosquée et projeter des excréments autour de l’autel d’une église ne sont pas des phénomènes de même nature. Un calvaire volontairement renversé n’est même pas comptabilisé !

Est-il approprié d’évoquer un climat de «  christianophobie  » ?
L’heure est plutôt au «  christiano-mépris  ». Personne n’a peur des chrétiens. Au mieux on les méprise, et bien souvent, on les tue. Les chrétiens forment la minorité la plus persécutée sur la planète, mais tout le monde s’en fiche. J’y vois une forme de détestation de soi, un rejet de nos racines.

Il vient d’y avoir le Burkina Faso…
Quand les attaques antichrétiennes se déroulent en Afrique, l’indifférence est plus grande encore. Souvenez-vous des jeunes filles enlevées au Nigeria en 2014 : personne ne soulignait qu’elles étaient chrétiennes ou animistes. Tant qu’on fait semblant de ne pas voir la guerre totale que livre l’islamisme, on n’arrivera à rien. Deux de nos soldats d’élite viennent d’être tués dans le cadre d’une opération, d’ailleurs floue par bien des aspects : comme par hasard, quelques jours après, des djihadistes entrent dans une église et y tuent un prêtre et des fidèles. Comment ne pas y voir des représailles ? C’est tellement facile de tuer des chrétiens… Quand on signe des contrats avec ces pays, pourquoi ne fixe-t-on pas des garanties concernant les droits humains ?

Messages

  • Bonjour, en France, il y a plus de population que de Chretiens Si on invitait les gens a aller
    aux offices du dimanche, autant de fois que l’on parles des abus commis ,heureusement, peut
    de religieux. On a ciblé sur eux......un sur ??, alors que il n’y en a pas vers les autres responsables parents y compris, tous sont saints !
    C’est a la mode. Perso j’ai été élevé par des religieux des années, et je n’ai jamais, ni vu, ni entendu
    en parler.
    Il y a bien une ou des explications, mais cela comme il faut élever nos pensées vers Dieu .....il
    ne faut pas en parler.
    Pourtant dans mes déplacements de vais visiter le dimanche, et je trouve très souvent des églises
    pratiquement emplies. Orémus !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.