L’abîme du totalitarisme abortif

par Denis Lensel

jeudi 1er décembre 2016

Un délit d’« entrave numérique » à l’avortement ? C’est ce que l’aile marchante des socialistes s’apprête à faire légaliser par le Parlement : cette éventuelle loi prétend bannir les sites Internet qui appellent les femmes à la réflexion sur l’« IVG », de façon à leur laisser la possibilité de garder leur futur enfant.

Comme le dit le philosophe Thibaud Collin, dans la perspective de cette interdiction de toute communication et de toute expression indépendante, « la femme qui se pose des questions sur le devenir de sa grossesse n’est libre que d’avorter ». C’est donc désormais « un choix obligatoire » qu’on veut imposer aux femmes en difficulté. Autant dire la négation de tout choix véritable…

Le dernier carré de l’Etat-PS à bout de souffle s’évertue à pousser notre pays dans l’abîme d’un totalitarisme abortif. Sinistre destination que ce parachèvement liberticide de la « Culture de mort », de la part d’un régime en faillite qui insulte de plus en plus l’avenir d’une société disloquée et condamnée au déclin.

Messages

  • Merci pour cette réflexion.

  • L’Etat PS va au bout de sa logique de démocratie populaire libertaire.

    Il est temps de balayer tout ça et d’en finir.

    Il faudra en 2017 avoir le courage de renverser ce mur comme les Allemands l’ont fait du mur de Berlin en 1989. Reste à savoir si Fillon ne se dégonflera pas comme Sarkozy s’il arrive au pouvoir...

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.