Joaquim Torra devient le Président de la Catalogne

par F.-X. Esponde

jeudi 17 mai 2018

Ce jeudi matin dans un petit salon de la Generalitat catalane le président Quim Torra a officialisé sa prise de fonction présidentielle dans une discrétion quasi absolue en présence du Président du Parlement Roger Torrent et du Secrétaire général du prochain gouvernement.

Aucune représentation nationale de Madrid n’a participé à cet acte officiel qui a duré trois minutes.

Pas de représentants de partis politiques ni de l’Eglise.

Les trois institutionnels et la famille de Quim Torra furent conviés à cette cérémonie d’une sobriété inhabituelle dans les usages de la Catalogne historique.

Sur la table du salon le collier qu’endosse le président est resté posé pour signifier de toute évidence l’absence de Carles Puigdemont considéré par Quim Torra comme le président légitime absent de cette cérémonie officielle. En 2016 Artur Mas avait remis ce collier à Carles Puigdemont, mais ce ne fut donc pas le cas cette année.

Le secrétaire général du Gouvern a lu le Décret Royal de sa désignation, signé du Roi d’Espagne Felipe VI mais aucune mention de la Constitution Espagnole ni du Roi n’ont été reprises par le Président lors de cette manifestation.

Il faut se souvenir que le président Quim Torra n’avait jugé nécessaire de se rendre comme d’usage à Madrid après sa désignation pour y rencontrer le Roi, préférant rendre visite à Carles Puigdemont à Berlin le jour suivant son élection par le parlement catalan.

Dans le salon confidentiel de cette rencontre, on pouvait voir la madone de Montserrat patronne de la Catalogne et la figure de San Jaume, mais pas de drapeau espagnol sinon le noeud porté par le président sur sa veste en souvenir des prisonniers et des députés en exil en Suisse, en Belgique et en Allemagne.

Lors de la prise de fonction en 2016 de Carles Puigdemont, 400 invités avaient pris place dans une salle majestueuse décorée et garnie d’invités de toutes origines et de toutes les provinces espagnoles.
Il n’en fut donc ainsi pour cette prise de fonction ce jeudi 17 mai 2018 pour Quim Torra.

Quim Torra a promis “loyauté et service du peuple catalan” dans son bref discours salué par sa famille et sans aucune autre expression publique à l’adresse de l’espagne.

La presse absente réunie dans les salles attenantes réservées aux médias, a suivi la cérémonie mais aucun journaliste n’a pu accéder au salon lors de la cérémonie officielle de cette prise de fonction.

Le Drapeau espagnol flottait sur le palais présidentiel auprès du blason catalan comme c’est le cas dans cet édifice public dans le quotidien.

Président de la transition, comme rapporté par les commentaires des éditorialistes du pays, nul doute que les élections prochaines en 2019 des provinces en espagne ouvriront à nouveau le débat public des catalans pour jauger l’opinion citoyenne des votants en confirmant le régionalisme des uns porté par Junts per Cat, l’Erc, et quelque peu par la Cup mais peu en grâce chez les PP, Podemos et les Socialistes catalans autour de M. Iceta.

Une page neuve s’ouvre désormais dans les rapports entre le gouvernement central de Mario Rajoy et le Gouvernement catalan de Quim Torra sous la pression de l’article 155 toujours en vigueur jusqu’à la validation des ministres désignés par le Gouvern acceptés par le Gouvernement espagnol.

La suite sera de toute évidence ponctuée de péripéties judiciaires et politiques dont personne ne connaît à ce jour le déroulé prochain.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication