Saint de la semaine (4 avril)

Isidore, l’érudit

par Défendente Génolini

jeudi 1er avril 2021

Isidore de Séville par Murillo (XVIIe siècle).

Assoiffé de savoirs, l’évêque de Séville deviendra Docteur de l’Église.

Bien avant saint Thomas d’Aquin, bien avant toutes les encyclopédies, Isidore nous laisse 20 volumes du plus ancien savoir encyclopédique. Cet Andalou, évêque de Séville, en 35 ans d’un travail acharné, écrit l’œuvre la plus considérable du VIIe siècle.

Né à Carthagène dans la deuxième moitié du VIIe siècle, il a deux frères prêtres et une sœur religieuse. C’est un érudit connaissant parfaitement l’hébreu, le grec et le latin. Historiographe, poète, exégète, conseiller des rois, ordonnateur des conciles, il écrit, entre autres ouvrages, Les Étymologies où il recherche l’origine des mots et leur sens. On dit de lui qu’il a «  éloigné de nous le vieillissement et l’ignorance  ».

Et Dante, dans sa Divine Comédie voit «  flamboyer l’ardent souffle d’Isidore  ». Ces recherches ne lui font pas oublier les besoins de son peuple. Il est un évêque soucieux des pauvres. Il veut pour eux des prêtres dévoués, instruits et solides. Il a grand soin de la liturgie. Il meurt le 4 avril 636. Il est Docteur de l’Église et patron des facultés de lettres, ainsi que d’Internet et des internautes pour l’universalité de la connaissance.

Étymologie du nom
De la déesse Isis, et du grec d’Égypte dôron – «  cadeau  ».

Une belle histoire et une famille de saints
Tout jeune, Isidore fut confié à son frère Léandre qui l’instruit avec sévérité. Il ne goûte pas trop l’usage du bâton et des corrections. Un jour il s’enfuit. Exténué, assoiffé, il s’arrête près d’un puits. Tout en se reposant, il en observe la margelle et se demande comment se sont creusés dans la pierre des sillons réguliers.

Une femme venue puiser de l’eau lui explique comment la corde toute faible qu’elle était, avait fini par vaincre la dureté de la pierre. Le jeune fugueur en conclut que l’étude finirait par vaincre la dureté de son esprit et creuser aussi son sillon ! Mais sans bastonnade… Malgré sa sévérité, Léandre sera saint. Saints également Fulgence et Florentine, le frère et la sœur d’Isidore !

Vieux proverbe de ce jour
«  À la Saint-Isidore, si le soleil dore, le blé sera haut et chenu, mais le pommier sera nu.  »

Pensée spirituelle d’Isidore
«  Tout progrès vient de la lecture et de la méditation. La prière nous purifie,
la lecture nous instruit.  »

Courte prière au saint patron des internautes
«  Saint Isidore, au cours de nos visites sur internet dirige nos mains et nos yeux seulement vers ce qui plaît à Dieu et que nous traitions avec patience et charité toutes les âmes que nous rencontrons.  »  

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.