Carême 2011

I - Pour un carême baptismal

par le Père François de Vorges

vendredi 4 mars 2011

Qui n’a entendu, le mercredi des cendres, ces rappels insistants, qui sont ceux de l’évangile de ce jour ? Revivifier notre prière, en évitant la routine et le formalisme, pratiquer le partage, cette nouvelle religion qui ne remplace pas l’autre, jeûner, mais qui jeûne encore, au delà des deux jours obligatoires (mercredi des cendres et vendredi saint) ?

Certains prédicateurs, dont je suis, ont rafraîchi ce programme avec le moyen pédagogique des trois P : Prière, on ne peut pas s’en dispenser en tout temps, mais il faut l’accentuer pendant le carême ; Privation, car le jeûne bien utile dans notre civilisation trop gavée, doit être joint à des privations dans d’autres domaines comme les loisirs (télévision, spectacles..) et même, pourquoi pas, les relations conjugales ; Partage, forme moderne et incontournable de l’aumône, car ce mot garde un relent de paternalisme.

Mais il est bon d’explorer d’autres voies pour vivre le carême. En voici une.
Les textes des dimanches de carême de cette année A sont tout entier tournés vers la liturgie baptismale de la nuit pascale. Après les deux premiers dimanches qui nous font entendre comme chaque année les tentations du Christ et la Transfiguration, nous sommes invités à écouter trois grands textes baptismaux : la conversation avec la samaritaine, la guérison de l’aveugle-né suivie de la polémique avec les pharisiens et la résurrection de Lazare. Si nous accompagnons des catéchumènes, nous avançons avec eux vers la source d’eau vive, vers la lumière du Christ et vers la résurrection qui est le fruit du baptême.

Mais si ce n’est pas notre cas, comment profiter de cette riche liturgie ? En faisant de ces lectures une sorte de « retraite baptismale. » La plupart d’entre nous ont été baptisés tout jeunes. Ce temps permet de mieux saisir la richesse de ce baptême. Chaque dimanche nous fera revisiter un aspect de notre vie baptismale. La recommandation fréquente dans nos communautés de lire par avance les textes du dimanche est ici remise à l’honneur.

Sommes-nous assez conscients que notre vie baptismale est une lutte contre le tentateur et que nous sommes fortifiés contre la tentation par la victoire du Christ ? Devenus des fils par le baptême, sommes-nous assez entrés dans le secret du Père qui aime tant son Fils mais qui consent à le livrer à la passion pour nous ? Vivons-nous de notre baptême comme d’une source rafraîchissante d’eau vive, comme une illumination par l’enseignement du Christ qui nous fait voir et connaître la vraie vie ? Sommes-nous vraiment ressuscités avec le Christ, mieux que Lazare, et pas encore tout à fait comme le Christ ?

Si chaque dimanche nous fait reprendre pied dans la structure baptismale de notre vie chrétienne, alors nous serons prêts, dans la nuit sainte, à redire notre adhésion au Christ mort et ressuscité, à raviver dans notre cœur et notre vie notre élan baptismal.

Père de VORGES

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.