11 novembre

Hymne pour saint Martin

Traduction par Bernard Plessy

mercredi 6 novembre 2019

Saint Martin (v. 316-397) renonce à sa vie militaire et de chevalier, par Simone Martini.

Martin (v. 316 – 397), soldat romain d’origine hongroise. Et pourtant le plus « français » des saints, si l’on s’en rapporte au nombre de villages et d’églises dont il est le patron. C’est l’apôtre des campagnes gallo-romaines.

Iste Confessor Domini sacratus

Iste Confessor Domini sacratus,
Festa plebs cujus celebrat per orbem,
Hodie laetus meruit secreta
Scandere caeli.
 
Qui pius, prudens, humilis, pudicus,
Sobrius, castus fuit, et quietus,
Vita dum praesens vegetavit eius
Corporis artus.
 
Ad sacrum cujus tumulum frequenter,
Membra languentum modo sanitati,
Quolibet morbo fuerunt gravata,
Restituuntur.
 
Unde nunc noster chorus in honorem
Ipsius, hymnum canit hunc libenter,
Ut piis ejus meritis juvemur
Omne per aevum.

Traduction française

Ce Confesseur consacré au Seigneur
Dont partout le peuple célèbre la fête,
Voici qu’il a mérité la joie d’accéder
Aux mystères du ciel.
 
Il fut pieux, sage, humble, vertueux,
Il fut maître de lui, chaste et paisible,
Aussi longtemps que la vie d’ici-bas anima
Les membres de son corps.
 
Aux abords de son saint tombeau, souvent,
Des organismes abattus, quelque maladie
Qui les accable, sont soudainement
Rendus à la santé.
 
Aussi en son honneur notre chœur en ce jour
Chante cette hymne avec allégresse :
Que par ses pieux mérites il nous vienne en aide
Tout au long de nos jours.

Messages

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.