Hymne pour la fête de l’Immaculée Conception

Traduction par Bernard Plessy

vendredi 6 décembre 2019

L’Immaculée Conception, par Pierre Paul Rubens, au musée du Prado de Madrid (Espagne), 1628 et 1629.

Longtemps fêtée par différentes Églises, appelée de ses vœux par le peuple chrétien, l’Immaculée Conception fut enfin proclamée comme un dogme de notre foi le 8 décembre 1854 par le pape Pie IX.

Eva parens, quid fecisti

 
Eva parens, quid fecisti,
Quae serpentis credidisti
Promissis fallacibus ?
 
Vitam nobis abstulisti,
Caeli viam praeclusisti
Afflictis mortalibus.
 
Hinc peccato mancipatum,
Foeda labe maculatum
Nostrum genus nascitur.
 
Sed peccati Virgo victrix,
Et serpentis interfectrix,
Hodie concipitur.
 
Illa Christum paritura,
Undi salus est futura :
Jam triumphum canite.
 
Draco magnus parat ictus ;
Surgit Virgo, cadet victus :
Terra, caeli, plaudite.
 
Radix Jesse, fons signatus,
Soli Deo patens hortus,
Tu mundo medeberis.
 
Veni, Virgo speciosa,
Tota spinis carens rosa,
Veni, coronaberis.
 
Mille donis tu decora,
Solem praeis ut aurora :
Tu nobis semper ora,
Affer opem miseris.
 
In peccatis sumus nati,
In Adamo vulnerati,
Et ad malum inclinati :
Dele labem sceleris.
Amen

Traduction française

Ève, notre mère, qu’avez-vous fait
Lorsque vous avez cru le Serpent
Et ses promesses menteuses ?
 
C’est la vie que vous avez arrachée,
Le chemin du ciel que vous avez fermé
Aux mortels affligés.
 
Depuis lors c’est sous le joug du péché,
Sous la souillure d’une tache honteuse
Que naît le genre humain.
 
(…) une Vierge qui vaincra le péché
Et qui exterminera le Serpent
Est aujourd’hui conçue.
 
C’est elle qui enfantera le Christ,
Elle qui sera le salut du monde :
Chantez déjà son triomphe.
 
L’énorme Dragon prépare ses coups ;
Paraît la Vierge, il s’effondre, vaincu.
Terre et ciel, applaudissez !
 
Tige de Jessé, fontaine scellée,
Jardin qui n’est ouvert qu’à Dieu seul,
Vous guérirez le monde.
 
Venez, Vierge toute belle,
Rose dépourvue de toute épine,
Venez recevoir la couronne.
 
Parée d’une infinité de dons,
Comme l’aurore vous précédez le soleil.
Priez pour nous sans relâche,
Portez secours à nos misères.
 
Nous sommes nés dans le péché,
Nous avons été blessés en Adam,
Nous sommes enclins au mal,
Effacez cette tâche originelle.
Amen

Messages

  • Quand on essaye de méditer profondément ce texte, on arrête ses propres pensées pour entrer dans cette supplique dramatique mais débordante de confiance en l’Espérance ; la reconnaissance de nos limites humaines nous porte vers cette Merveille que sont la Création et notre
    Créateur : le Dieu-Amour.
    JpB

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.