Hymne des laudes du samedi

Traduction par Bernard Plessy

mercredi 5 février 2020

© Fred de Noyelle / Godong

Aurora jam spargit polum,
Terris dies illabitur,
Lucis resultat spiculum :
Discedat omne lubricum.
 
Phantasma noctis decidat,
Mentis reatus subruat,
Quidquid tenebris horridum
Nox adtulit culpae cadat,
 
Ut mane illud ultimum,
Quod praestolamur cernui,
In lucem nobis effluat,
Dum hoc tenore concrepat.
 
Deo Patri sit gloria
Eiusque soli Filio
Cum Spiritu Paraclito
Et nunc et in perpetuum. Amen

Traduction française

Déjà l’aurore envahit le ciel,
Le jour se répand sur la terre
Qui renvoie des rais de lumière :
Au loin tout risque de chute !
 
Que s’effacent les chimères de la nuit,
Que s’apaisent les tourments de l’âme ;
A bas ce que la nuit de nos fautes
Ajoutait d’horreur aux ténèbres,
 
Afin que le dernier matin
Que nous attendons tête courbée
Répande en nous sa lumière :
Voilà ce qu’annonce notre chant.
 
Gloire soit à Dieu le Père,
Gloire soit à son Fils unique
Gloire soit à l’Esprit Paraclet
Et maintenant et à jamais. Amen

Messages

  • . Lassé des hymnes médiocres que l’on trouve dans le livre des heures je me demandais bien comment, enfin, trouver des textes aussi nourrissants que beaux : c’est fait, merci !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.