Général de castelnau : un rond-point à Béziers

par Patrick de Gmeline*

lundi 18 novembre 2019

Une quarantaine de ses descendants avaient fait le déplacement à Béziers pour assister à l’hommage rendu au général Édouard de Curières de Castelnau, fondateur de la France Catholique, par la municipalité à l’occasion des cérémonies du 11 novembre 2019.

L’hommage de l’Église

Grand messe solennelle célébrée d’abord à la cathédrale par Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier. Dans son prône celui-ci cite nommément le général : « Nous qui sommes ici, nous n’oublions pas non plus que le 11 novembre est aussi la fête de saint Martin, cet homme venu de Hongrie, qui allait ouvrir des voies nouvelles à l’évangélisation de la Gaule. Je n’oublie pas que la famille du Général de Castelnau est ici et qu’une plaque lui sera dédiée tout à l’heure en ville. Il fut l’un des plus grands chefs de l’armée française et lui-même a perdu trois de ses fils au cours de cette grande guerre. »

L’hommage des militaires

Puis a suivi, devant le magnifique monument aux morts de Béziers, en présence d’une nombreuse assistance, la cérémonie proprement dite, les honneurs étant rendus par un détachement de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère. Le maire, M. Robert Ménard, accompagné de son épouse, a alors remis à Bertrand de Castelnau, aîné de la famille, l’une des plaques qui sera apposée prochainement au rond-point de Castelnau. Il en a remis une autre au capitaine commandant le détachement de Légion étrangère qui la disposera au camp du Larzac, à la Cavalerie où la 13e DBLE a créé un musée Castelnau. Parmi les officiers présents, deux au moins appartenaient à la promotion Castelnau de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr.

C’est ainsi que la municipalité de Béziers et l’armée française rendent un dernier hommage, en cette année du centenaire de 1919, à l’un des grands chefs de cette armée, qui n’a jamais caché sa foi et son catholicisme, ce qui lui coûta, à l’époque, le bâton de maréchal de France qu’il avait amplement mérité par ses commandements en chef devant l’ennemi, en particulier en Lorraine en 1914. France Catholique a été, durant de longues années, sa principale tribune en tant que chroniqueur chrétien, politique et militaire.

— 

*Patrick de Gmeline est notamment l’auteur de Le général de Castelnau, 1851-1944 : le soldat, l’homme, le chrétien, éditions Hérissey, 244 p., 45 €.

Messages

  • En 1924, pour lutter contre le programme de E. HERRIOT, le Général de CASTELNAU fonda, en accord avec la Hiérarchie ( ACA ) la Fédération Nationale Catholique F.N.C. , qui compta jusqu’à 1.800.000 membres (hommes) et organisa de nombreuses manifestations pour s’opposer aux projets, en particulier : Supprimer l’Ambassade au VATICAN ( qui venait à peine d’être rétablie ) , supprimer le statut particulier de l’ALSACE - MOSELLE qui avait conservé le CONCORDAT ! Fort de ces manifestations, le Gouvernement HERRIOT abandonna ces projets ! La F.N.C. fut active jusqu’à la seconde Guerre Mondiale . En 1945, le général de Castelnau étant décédé, le Mouvement fut reconstruit sous le nom de Fédération Nationale d’Action Catholique (F.N.A.C.) par Jean LE COUR GRANDMAISON , ancien Officier de Marine, et Député , qui avait été le "second " de Castelnau. En 1954 , la F.N.A.C. eut un troisième Président HENRI ROLLET . A la demande de l’épiscopat le Mouvement devint " Action Catholique Générale des Hommes (A.C.G.H.)" et comptait environ 500.000 Hommes , alors que le mouvement féminin était dénommé A.C.G.F. comptait environ 2.500.000 femmes . En 1962, Henri ROLLET, devenu Président de la Fédération Internationale des Hommes Catholiques (F.I.H.C.) puis en 1963 Auditeur Laïc au CONCILE VATICAN II, fut remplacé par René TARDY. Le Mouvement déclina ensuite. Pendant environ 50 ans, le Mouvement créé par le Général de CASTELNAU eut une réelle influence sur la société française.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.