Guillaume Warmuz

Gardien de la foi

propos recueillis par Véronique Jacquier

vendredi 16 juillet 2021

Guillaume Warmuz sous les couleurs de l’AS Monaco. L’ancien gardien de but est devenu oblat de l’abbaye Saint-Joseph de Clairval, à Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d’Or).

Gardien de but emblématique du Racing Club de Lens des années 90, Guillaume Warmuz est devenu oblat bénédictin. Il se confie sur l’importance de la dévotion à Jésus, Marie, et Joseph.

Vous êtes devenu oblat de saint Benoît après votre carrière de footballeur. Comment votre vie a-t-elle ainsi basculé ?

Guillaume Warmuz : Cela s’est fait en deux temps. En 1996, une grave blessure à un genou me révèle le vide existentiel dans lequel je suis. Je me tourne alors vers Dieu et la prière et entre dans une relation personnelle avec le Christ. Dix ans plus tard, une seconde blessure me permet de trouver le chemin de l’Église. À l’époque, je jouais à l’AS Monaco. J’étais sur l’autoroute et, au lieu d’aller tout droit comme me l’indiquait mon GPS, je tourne à droite pour suivre le chemin du sanctuaire Notre-Dame de Laghet, non loin du centre d’entraînement du club monégasque à La Turbie. Je ne connaissais pas ce lieu, mais je rentre dans l’église avec mon épouse et demande à me confesser. Tout s’est fait presque malgré moi ! Ce sacrement a été déterminant et le moment métaphysique. Un vrai bouleversement : il se passait quelque chose de sensible et, en même temps, je comprenais le sens de la rémission de mes péchés. Mon épouse demanda elle aussi à se confesser.

Ensuite, tous deux, nous avons compris la beauté du sacrement de notre mariage et nous avons ouvert les yeux sur les richesses de notre France chrétienne. Nous sommes ainsi arrivés jusqu’à la magnifique abbaye bénédictine de Clairval à Flavigny-sur-Ozerain, non loin de chez nous, entre Le Creusot et Beaune en Côte-d’Or. Là encore, la Providence nous attendait. La messe est normalement dite à 11 h mais ce jour-là, relâche. Le frère Michel qui nous accueille propose une célébration de l’eucharistie rien que pour nous ! C’est ainsi que j’ai découvert le charisme des frères de Flavigny. Devenir oblat au sein des bénédictins s’est imposé comme une évidence en 2011. Et ce n’est pas tout ! Mon fils aîné de 27 ans, Matthieu, est entré en religion il y a quatre ans au sein de la Fraternité Saint-Vincent-Ferrier, de tradition dominicaine, à Chéméré-le-Roi près de Laval. Il est désormais frère Thomas d’Aquin. Toute la famille est bénie !

Votre vie quotidienne est rythmée par la prière. De quelle façon ?

Prenons la métaphore du football : les frères sont les joueurs sur le terrain et moi, oblat, je fais partie des spectateurs dans les tribunes. J’appartiens à la famille des bénédictins en respectant des moments communs de prière. Depuis ma chapelle privée, le matin, je suis les offices comme les laudes ou les vêpres au moment même où les moines les chantent à l’abbaye. Je participe aussi aux œuvres matérielles du monastère et suis aumônier dans un Ehpad. En parallèle, je réfléchis en ce moment à organiser des stages «  foot et foi  » pour les adultes et les enfants.

Quel rôle joue la Sainte Vierge dans votre vie ?

Je n’ai jamais prié la Sainte Vierge enfant. J’avais une relation d’homme à homme avec Jésus. Mais Marie est devenue numéro un dans ma vie depuis ma confession à Notre-Dame de Laghet ! Tout me ramène à Marie, médiatrice de toutes grâces. Et je ne la lâche plus ! Je récite chaque jour le chapelet, la prière donnée par Marie rue du Bac : «  Ô Marie conçue sans péchés, priez pour nous qui avons recours à vous  », ainsi que le Magnificat. J’aime aussi ce chant des complies psalmodié durant le temps de l’Avent : «  Au grand étonnement de la nature, Marie est devenue la mère de Dieu.  » Moi aussi je suis toujours étonné de tant de grâces de la part de Dieu !

Retrouvez l’intégralité de l’entretien dans le magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.