Saint de la semaine

Gabin, martyr

par Défendente Génolini

vendredi 19 février 2021

Sainte-Suzanne-aux-Thermes-de-Dioclétien, sur la colline du Quirinal, à Rome.
© Tango7174 / CC by-sa

Il fut martyrisé à Rome sous la persécution de Dioclétien, après sa fille Suzanne.

Eh non ! Il ne s’agit pas de notre célèbre acteur qui prend parfois des allures de méchant et souvent de bougon !

C’est un saint prêtre de Rome qui fut ordonné après la mort de sa femme. Frère du pape Caïus, et papa de Suzanne. Père et fille sont tous les deux jetés en prison. Leur parenté avec Dioclétien, et sa carrière de haut dignitaire – il était sénateur avant sa conversion –, ne changent rien à leur sort.

On fait assister Gabin au martyre de sa fille, qui avait refusé d’épouser le fils de l’empereur. Cela se passait le 11 août 295. Puis on le renvoie au cachot où il meurt de faim. Son frère, le pape Caïus, meurt martyr la même année. Il faut dire que Dioclétien n’aime pas partager son culte, surtout depuis qu’il s’est autoproclamé «  dieu vivant  » ! Gabin est enterré avec Caïus et Suzanne dans la maison qu’il possédait aux Thermes de Dioclétien. Là, aujourd’hui, s’élève l’église Sainte-Suzanne. Une épitaphe dit : «  Jadis heureuse fille du prêtre Gabinus, ici repose Suzanne, réunie à son père dans la paix.  »

Des reliques de ce saint sont données par Paul V au XVIIe  siècle aux jésuites de Lyon.

Étymologie du nom

De l’hébreu gabar «  force  ». Gabinus c’est aussi le nom des habitants de la ville de Gabies dans le Latium. Ils devaient être des originaux, car l’expression cinctus gabinus désignait une manière originale de porter sa toge.

Célébrités

Notre acteur Jean Gabin (+1976) emploie d’ailleurs son second prénom comme nom de scène.
De son vrai nom Jean Gabin Alexis Moncorgé, fils de Ferdinand Joseph Gabin Moncorgé, tenancier de café et comédien d’opérette connu lui aussi sous le nom de scène de Joseph Gabin.

D’une dizaine de bébés nommés Gabin en 1980, on en compte 2 624 en 2019.

Pensée spirituelle

«  Conserver un cœur paisible et un visage souriant.  » (M. Ratisbonne)

Courte prière

«  Mon Dieu, je dépose à tes pieds mon fardeau de souffrances, de tristesse, de renoncements.  » (Élisabeth Leseur)

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.