Faut-il encore débattre des racines chrétiennes de l’Europe ?

jeudi 13 juin 2019

Philippe Delaroche reçoit le métropolite orthodoxe Mgr Michel Laroche et Gérard Leclerc pour débattre des racines chrétiennes de l’Europe.

Le traité établissant une constitution pour l’Europe soumis au référendum en 2005 ne faisait pas mention des racines chrétiennes du continent. La parution des Racines chrétiennes Orientales de l’Europe par Mgr Michel Laroche remet le sujet sur la table.

Messages

  • Pourquoi avons nous peur que diable ne soyo
    Pas des pleutres

  • Les racines historiques et anthropo-culturelles de l’Europe sont d’abord gréco-romaines. Le christianisme s’est greffé sur cette civilisation, qui n’est pas strictement le message de Jésus-Christ, mais la fausse représentation doctrinale opérée par Saul de Tarse, qui s’est appelé lui-même à la romaine Paul.Tout le reste est de la conversation.

  • La thèse du métropolite Laroche n’est pas vraiment convainquante. Comme très souvent avec les orthodoxes, il empêtre son auditoire dans des détails et références obscurs (ce qui est bien dans la tradition de ces fameuses “querelles byzantines”...).
    Il faut tout de même préciser que ce métropolite appartient à un groupe bien particulier de l’orthodoxie puisque « non canonique » et schismatique. En effet, il est un membre éminent de ce qui s’appelait jusqu’à il y a peu encore le « Patriarcat de Kiev » (УПЦ-ПК, OupétséPK).
    Singularité de ce "patriarcat" : il a été fondé (en 1992) par un personnage au passé et à la réputation sulfureux (*) , Mikhail Denissenko. Dépité de voir sa candidature au Patriarcat de Moscou rejetée, cet évêque – longtemps proche des services soviétiques – s’était alors auto-proclamé patriarche Philarète de Kiev (on n’est jamais si bien servi que par soi-même) !
    Il a fallu tout de même attendre 1997 pour que l’église prononce enfin l’excommunication et l’anathémisation de ce prélat qui était affublé de femme (une virago) et enfants, ce qui n’était pas le moindre des désordres créés par cet individu.
    Le "patriarche" Philarète a été un des éléments clefs de l’OPA sauvage récente (**) du patriarche de Constantinople sur l’Église orthodoxe d’Ukraine (УПЦ-Patriarcat de Moscou). Il fait aujourd’hui volte-face pour dénoncer une situation dans laquelle il s’est fait rouler par plus intrigant que lui...
    Ajoutons enfin, pour compléter le résumé, que l’Eglise créée par Philarète entretient des liens très étroits (et fort peu évangéliques) avec les mouvements activistes ultra-nationalistes d’Ukraine et, donc, avec le pouvoir issu du coup d’état de "Maïdan" (***).

    *) http://www.logoslovo.ru/forum/all/topic_14588_1/ (à traduire en français par recherche Google)
    **) dite « octroi de l’autocéphalie à l’église orthodoxe d’Ukraine »
    ***) Andreï Paroubii, Président du Parlement de Kiev et ancien co-fondateur du
    Parti Social-Nationaliste d’Ukraine était l’un des autres éléments clefs de l’opération de mainmise sur l’Église orthodoxe ukrainienne (PM).

  • Déjà, en 1990, le quotidien La Croix, commentant l’existence de communautés dissidentes de l’Orthodoxie, constatait : « Quant à l’Eglise ukrainienne orthodoxe autocéphale de Kiev, présidée en France par le tout nouveau métropolite Michel Laroche et dont se réclame une paroisse à Paris, son existence est plus controversée encore …. D’une part, Mgr Michel a été nommé par le patriarche Philarète , lui-même excommunié par Moscou (…) D’autre part il n’existe pas de « patriarcat de Kiev » comme tel.. » ( La Croix, 4/02/ 1990 ). La situation avait évolué depuis avec, il y a peu, la tentative du Patriarcat de Constantinople de prendre sous sa houlette cette entité, et en l’additionnant à une autre entité schismatique de créer une église orthodoxe ukrainienne dite autocéphale, mais en droit restant sous le contrôle de Constantinople. Cette action unilatérale, n’a d’ailleurs pas été reconnue par les autres églises orthodoxes. Voici qu’aujourd’hui on apprend que l’incontrôlable Philarète Denissenko vient de rejeter la tutelle canonique du Patriarcat de Constantinople, entraînant de ce fait l’existence de trois entités se disant, sous des appellations très similaires « église orthodoxe ukrainienne autocéphale ».La création de ces « églises » étant motivée par des considérations essentiellement politiques et des revendications ethnicistes, il n’est pas étonnant qu’elles ne puissent aboutir à autre chose qu’à une compétition sombrant dans le chaos.
    Michel Laroche, dans la présente émission considère, que le déchiffrage de l’histoire religieuse de l’Europe nécessite les compétences cumulées de l’historien, du canoniste et du théologien, qualifications qu’il invite, subliminalement, les auditeurs à lui reconnaître. Dés lors on pourrait être tenté de lui demander ce qu’il pourrait donc dire de sa propre appartenance juridictionnelle dans ce contexte.

  • Analyse fort pertinente et utile pour mieux saisir les dessous, si l’on peut dire, de certaines rivalités entre orthodoxes dans cette région. Déjà en 2016, sauf erreur, la profil de "Philarète" était évoqué ici-même sur la base de sources avérées. Voilà en tous cas un éclairage utile pour mieux saisir les aspects réels d’un sujet parfois évoqué dans la presse sans vraiment enrichir le lecteur de connaissances et des réalités de cette question. L’Ukraine ne semble pas être seulement un enjeu politique international.

    Ne conviendrait-il pas d’en savoir un peu plus et mieux sur ce pays ?...

  • En complément de mon précédent post, je crois intéressant de signaler, parmi les différentes sources concernant Philarète Denissenko, ce portrait donné par le site Religioscope, réputé pour sa rigueur. Ce texte daté du 3 novembre 2018 contenait en conclusion cette appréciation d’un expert, sur le soit-disant patriarche de Kiev : « Il semble toujours plus sage de l’avoir comme allié et partenaire que comme ennemi et obstacle ». Appréciation qui se révèle prophétique et qu’aurait pu méditer le Patriarche de Constantinople avant de se lancer dans son aventure ukrainienne, où il se retrouve roulé dans la farine par son partenaire de circonstance qu’il escomptait marginaliser :

    - https://www.religion.info/2018/11/03/ukraine-patriarche-philarete/

  • Des informations intéressantes sur le patriarche auto-proclamé Denissenko viennent confirmer le contenu de l’intervention de Réginald de Coucy qui est le résumé de ses messages datant de 2016. En effet, le propos du 22 juin, 21:59 faisait suite à la réaction ci-dessus de Réginald qui avait déjà établi l’historique presque complet de "l’affaire Philarète" lors un débat ouvert par l’article de Gérard Leclerc du 08 février 2016 : "François et Cyrille devant l’Histoire". Il s’agissait de leur rencontre à La Havane.

    L’idée exprimée plus haut que "l’Ukraine ne semble pas être seulement un enjeu politique international" et qu’il conviendrait d’en savoir un peu plus et mieux sur ce pays est de dépasser les dires du métropolite Laroche pour mieux saisir la vraie situation globale de l’Ukraine, situation douloureuse qui ne semble pas près d’être résolue. Profusion d’intérêts en tous genres oblige.

  • Un excellent article de la presse catholique suisse résume bien les circonstances et les effets des récentes ruades de Philarète de Kiev
    https://www.cath.ch/newsf/ukraine-lorthodoxie-plus-que-jamais-divisee-le-patriarche-philarete-fait-dissidence/

    Le vieil intrigant (90ans) ne s’encombre d’aucun scrupule. Il ne craint pas non plus de déplaire aux "amis" américains du pouvoir en place. En effet, en concentrant ses coups contre Épiphane – le vassal docile de Bartholomée , Patriarche de Constantinople –, il donne paradoxalement un peu d’air à la seule Église canonique d’Ukraine. Celle-ci était en effet en butte, depuis des mois, aux incessantes tracasseries administratives et aux persécutions du pouvoir civil de Kiev, très largement relayé sur le terrain par les groupes nationalistes qui recourent à la violence pour s’emparer des paroisses et les spolier de leurs avoirs.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.