Doubler les moyens des unités de soins palliatifs

mardi 22 mai 2007

Une prise de position qu’il va falloir suivre

Nicolas Sarkozy a annoncé mardi que le gouvernement allait doubler les moyens des unités de soins palliatifs lors de sa visite de l’hôpital maritime de Zuydcoote. "On va doubler les moyens", a déclaré le chef de l’Etat.

"J’ai demandé à la ministre (de la Santé Roselyne Bachelot) de réfléchir à ce qu’on puisse doubler les unités de soins palliatifs", a encore dit M.Sarkozy.

"Ce n’est pas un luxe, c’est un droit ; ça s’appelle le droit à la dignité", a-t-il dit. "Voilà que le destin frappe une personne, que la médecine est impuissante à la guérir, et la médecine doit tout mettre en oeuvre pour qu’elle ne souffre pas, ou qu’en tout cas la souffrance ne soit pas telle qu’il n’y ait plus de dignité. C’est justement parce qu’on est faible, qu’on est vieux, qu’on est fragile que la dignité est importante".

Il a noté que la France comptait "deux fois moins d’unités" de soins palliatifs que le Canada et le Royaume-Uni. Pour lui, "ce n’est pas possible, ce n’est pas acceptable".

"Ce sera pour moi une priorité de mon quinquennat", a promis le nouveau président de la République.

Nicolas Sarkozy a par ailleurs annoncé une "évaluation" de la loi Leonetti de 2005 sur la fin de vie, "une bonne loi" avec un "bon équilibre". "Peut-être la ministre pourra évaluer la loi Leonetti régulièrement pour voir si elle a besoin d’être complétée, amendée, pérennisée, mais on va le faire de façon ouverte", a-t-il dit.

Messages

  • le 20 juin 2007 :

    "Je ne serai pas celui qui expliquera aux Français qu’il n’y a pas d’argent" pour qu’un membre de votre famille ait "le droit de mourir dans la dignité", parce qu’"en France nous avons moitié moins de lits de soins palliatifs qu’en Grande-Bretagne", a-t-il assuré.

    Voir en ligne : Source :

  • Mais si, au contraire : "Dis-moi comment tu souffres, je te dirai qui tu es". D’accord il s’agit d’un castillisme, mais l’homme est un apprenti, la douleur de quelque que nature qu’elle soit, est son maître. Autrement comment s’évaluer ? S’il faut, sous prétexte de mourir dignement, se suicider à chaque migraine…..Les temps sont difficiles et bizarres.

    PS/Lorsqu’on se suicide ici, on arrive là-bas tout mort. Voila ce qu’il faut savoir. Il y a encore du "chemin" à parcourir après ce pélerinage humain. Le Christ en a parlé c’est la fameuse "vie éternelle".

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.