Jean Louis Tauran et Jose Maria Sétien

Deux apôtres résolus au service de la paix

Fx Esponde

mardi 10 juillet 2018

Deux personnalités singulières nous quittent à quelques jours d’intervalle.

Le Cardinal Jean Louis Tauran originaire de Bordeaux et Mgr Jose Maria Sétien né à Hernani en guipuzkoa en 1928.

1 – Mgr Sétien après des études de séminaire à Rome, sera envoyé comme professeur de droit canonique et de théologie à Salamanque où il enseigna la théologie et fut Doyen de la Faculté Catholique de la ville.

Après diverses missions à Vitoria et Santander, il est ordonné évêque auxiliaire et par la suite Evêque titulaire de Saint Sébastien en ces années troubles et douloureuses de la violence qui endeuilla la région de cruelles blessures et de morts en série.

Mgr Sétien en fidèle serviteur de Pacem in Terris, la Lettre encyclique écrite par le Pape Jean XXIII, se consacrera à son diocèse basque et aux problèmes de l’heure, réunissant, invitant au dialogue les partis adverses, rappelant sans discontinuer le devoir de la paix au coeur des tribulations guerrières des oppositions en cours.

Admiré des uns, blâmé des autres, il persévère en faveur des dialogues impossibles entre des opinions adverses et frontales.

Auteur de plusieurs ouvrages sur les Droits humains, La religion et la laicité, la paix et les guerres, la relecture quotidienne de Pacem in Terris au coeur des évènements vécus in situ dans son diocèse, Mgr Sétien administre un grand diocèse où fleurissent encore les vocations, sacerdotales et religieuses, les écoles confessionnelles et les universités.

Le diocèse de Saint Sébastien est le point névralgique de l’Ordre jésuite avec Loiola, celui des Franciscains avec le Sanctuaire d’aranxaxu, et de trés nombreux ordres religieux féminins d’enseignantes au service de l’enfance.

Lorsque les circonstances l’imposent, meurtres et assassinats politiques s’ajoutent, il écrit “des Lettres Pastorales en espagnol et en basque, pour refuser immanquablement la violence et les morts violentes.”

L’évêque préside lui-même les obsèques des victimes de la violence, donne des conférences, et prend position sans hésiter, contre les agissements perpétrés par les plus irréductibles.

Pendant vingt et un an il sera l’évêque de Saint Sébastien dont on apprécie la haute culture théologique, la connaissance de plusieurs langues dont le basque, et les vues ecclésiales de longue portée.

Un immense serviteur de la paix à tous prix, sans aucune restriction, sans état d’âme, pour le bien commun d’une région qui pleure ce grand homme, humble et immensément généreux !

2 - Le Cardinal Jean Louis Tauran originaire de Bordeaux, professeur de droit canonique à Toulouse est nommé à Rome à la fonction de diplomate du Vatican puis de bibliothécaire du Saint Siège.

Un poste élevé dans la prestigieuse institution romaine où l’église conserve le patrimoine mondial des cultures et des religions du monde.

Le pape jean Paul II le nommera par la suite Préfet du Dialogue Inter-religieux au coeur des familles religieuses internationales.

Le cardinal Tauran circule dans le monde à la rencontre de toutes les familles spirituelles de la terre. Il prend part à des échanges avec les croyants d’autres origines spirituelles.

Bouddhistes, hindouistes, musulmans, chrétiens d’orient et du monde, animistes, il est l’envoyé du pape lors de rencontres internationales où il siège au nom du Vatican.

Habitué discret de notre pays basque, il se ressource au couvent des Bénédictines d’Urt où il donna aux soeurs du monastère des conférences dont certaines sont diffusées ce jour.

Le cardinal fut qualifié par le ministres des Affaires étrangères français de “diplomate de la paix exceptionnel”, tous ceux qui eurent le privilège rare de l’entendre disent son intelligence supérieure et sa finesse d’esprit reconnue.

En 2013 le public “urbi et orbi” attendant le message du camerlingue du Conclave en la personne de Jean Louis Tauran vit le cardinal Français sur le balcon surplombant la Place Saint-Pierre de Rome citer le nom du cardinal José Mario Bergoglio devenu le Pape François choisi parmi les cardinaux.

Dernier cardinal français de Rome, Jean Louis Tauran est décédé aux Etats Unis il y a peu, et ses amis d’ici nombreux partagent son souvenir et sa mémoire.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication