Désaccord avec Jean-Pierre Denis ?

par Gérard Leclerc

jeudi 26 septembre 2013

Décidément, l’entretien du pape François aux revues de la Compagnie de Jésus continue à faire des vagues. Il provoque même une interpellation à mon égard de la part de l’excellent directeur de La Vie, Jean-Pierre Denis. Et c’est à propos de mon éditorial de lundi dernier sur Radio Notre-Dame. Peut-être aurons-nous l’occasion de débattre l’un et l’autre plus longuement de nos désaccords, mais il me semble utile dès à présent d’essayer de les circonscrire. Là où j’estime que François est en continuité profonde avec ses prédécesseurs, Jean-Pierre Denis estime que l’on doit parler de rupture. Faut-il en conclure à une radicale opposition entre nous ? Il est vrai que le mot « rupture » est susceptible de déclinaisons différentes. Il peut y avoir des ruptures de style qui n’empêchent pas les continuités de fond.

Je n’ai jamais prétendu, pour ma part, qu’il n’y avait pas un style propre au pape François, très particulier par rapport à ses prédécesseurs. Et le style, ce n’est pas seulement la forme extérieure, l’apparence superficielle. Le style c’est l’homme dans sa personnalité profonde, son intelligence et sa sensibilité. Depuis mon enfance, j’ai connu tellement de styles de prêtres, mais tous, selon leur mode propre, travaillaient d’arrache-pied à la construction du Royaume de Dieu. Certains étaient de sensibilité intellectuelle, d’autres ouvrière, d’autres encore artistique... Comme l’écrit le père Spadaro, auteur de l’entretien : « Il est clair que le pape François est plus habitué à la conversation qu’à l’enseignement. » Eh oui, l’enseignement c’était tout le charisme de son prédécesseur, que par ailleurs il révère et admire.

Mais voilà, et je n’en démords pas, il me semble à lire et à relire l’entretien qu’il est dominé par une herméneutique de la continuité. C’est ce qu’explique clairement Rémi Brague dans Le Monde daté d’aujourd’hui. C’est dans la continuité de la Tradition organique, au sens de Newman, que nous pouvons découvrir de nouveaux espaces. Il nous faudra les scruter plus amplement à la suite du pape François.

Chronique lue sur Radio Notre-Dame le 26 septembre 2013.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.