Des hirondelles qui ne font pas le printemps

lundi 6 avril 2009

Le printemps est bien là. Les casques et les boucliers refont leur apparition tandis que les pavés, ou autres projectiles recommencent à voler. Si l’on en croit les meilleurs esprits chagrins, ce ne serait qu’un début, pour peu que les étudiants, déjà bien échauffés, rentrent dans la danse. Certains nostalgiques croient même déjà voir les premiers bourgeons d’un nouveau Mai 68.
C’est pourtant peu probable. Mai 68, c’était en pleine prospérité, la France s’ennuyait (paraît-il) et on croyait encore en une révolution fraîche et joyeuse.
Aujourd’hui, nous sommes en crise, la France a peur et il n’y a plus de révolution fraîche et joyeuse. Mao et le Che sont morts et bien morts. Il n’y a plus que des garçons en noir, cagoulés, à la révolte aphasique. Au printemps, ils rêvent d’hiver. Les "Black Blocs" de Strasbourg, avides de destruction, n’ont plus guère à voir avec leur prétendus devanciers. Anonymes et brutaux, ils paraissent plutôt des oiseaux de mauvais augure.

Décidément, ces hirondelles sinistres ne feront pas le printemps.

© Acip - Erwan Violin

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.