ENTRETIEN AVEC ANNIE GENEVARD, DÉPUTÉ

« Chaque acte antichrétien blesse la France »

propos recueillis par Guillaume Bonnet

jeudi 4 avril 2019

Annie Genevard, député (LR) du Doubs et vice-présidente de l’Assemblée nationale, a demandé le 19 mars la création d’une mission d’information sur la multiplication des actes antichrétiens.

Quel est le déclic qui vous a conduite, avec Philippe Gosselin, député (LR) de la Manche, à réclamer la création d’une mission d’information à l’Assemblée nationale ?

Annie Genevard : J’ai été particulièrement frappée par l’incendie qui a touché l’église Saint-Sulpice le 17 mars, provoquant des dégâts estimés à près d’un million d’euros. Des éléments patrimoniaux irremplaçables ont été détruits. Deux semaines auparavant, c’était la basilique de Saint-Denis, la nécropole de rois de France, qui subissait des actes de vandalisme. On assiste donc à une succession de faits très préoccupants, mais relativement passés sous silence, pour des raisons que je ne m’explique pas. Pour le seul mois de janvier, on a enregistré environ deux actes antichrétiens par jour !

Quel rôle cette mission d’information serait-elle appelée à jouer ?

Il m’a semblé nécessaire de comprendre le phénomène en disposant d’informations fiables et précises. De nombreuses questions se posent. S’agit-il d’actes de vandalisme indistincts ou bien le christianisme est-il spécifiquement ciblé ? Si oui, pourquoi ? Quelle est la nature des inscriptions injurieuses que l’on trouve bien souvent ? Si les auteurs ont été interpellés, quel est leur profil ? S’il apparaît au terme de la mission qu’il s’agit par exemple de motivations satanistes, cela nous dira quelque chose de très important sur notre société, et notre jeunesse en particulier. Mais à ce stade, nous abordons le sujet de manière purement factuelle, en refusant toute tentation de concurrence victimaire. Il s’agit donc d’un véritable travail d’investigation qu’il serait pertinent de confier à une mission associant la commission des affaires culturelles, dont je suis membre, et la commission des lois, dont mon collègue Philippe Gosselin est le vice-président.
Cette mission d’information, si elle voit le jour, a aussi pour objectif d’identifier des moyens de protection des édifices chrétiens, une fois le phénomène correctement documenté…

Je viens d’un territoire très catholique, le Haut-Doubs, parfois surnommé la «  petite Vendée  ». Notre territoire est jalonné de très belles églises baroques, riches d’un mobilier très important. Beaucoup d’objets y ont hélas été dérobés. Dans l’église de Morteau, commune dont je fus maire jusqu’en 2017, nous avons eu à déplorer la disparition d’une magnifique colombe en ivoire qui surmontait la chaire du XVIIIe siècle. Depuis cette vague de vols, certains édifices ont été mieux protégés. On y a placé sous vitrines sécurisées les chasubles, les ciboires ou les ostensoires. D’autres ne sont désormais ouverts qu’à la demande, par des responsables identifiés. On protège bien nos musées, or nos églises sont des musées vivants, ouverts à tous et gratuits !

Retrouver l’intégralité de l’entretien dans notre magazine.

Messages

  • Je doute fort que la France soit blessé par ces actes anti chretiens car elle est de christianiser à plus de 95% à cause d’une laïcité mal comprise. Si elle l’etait Malgré tout se serait un signe d’espoir.

  • Chère Madame,

    Je me souviens qu’à l’approche de la Pentecôte 1974 ou 1975, tout un pan de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre avait été démolie par une attaque à la bombe. Le Recteur de la Basilique de Montmartre, Mongseigneur Charles nous avait dit que "quelle que soit la justesse de la cause, il y a des actes inadmissibles", ce qu’il avait eu du mal à faire comprendre à des anarchistes ou "gauchistes" en 1968.
    Personnellement, je ne comprends pas ce manque de respect pour ce qui est sacré.

    Aussi, merci de vous préoccuper de ces actes anti-chrétiens, qui ne peuvent que blesser la France, fille aînée de l’Eglise, malgré une baisse de la pratique religieuse. Nous sommes de tout cœur avec vous.

    Très cordialement :

    Jean DURAND

  • Merci pour essayer de faire connaître tous les actes de vandalisme . Pourquoi les médias sont ils muets. ? Y a t il’tous les jours des mosquées vandalisées ? Non🤫🤫

  • La France, la France, oui la France ? Mais qui ? aime la France ? Avec vous, je vais crier NOUS, oui nous
    et j’en remercie le Père Eternel, et vous tous chers frères. Dans la rue, faites une enquête, en regardant les fleurs. D’ailleurs, ici , comme la muselière de mon toutou, regardez et posé vous de trés
    petite question, ça saute aux yeux. Les vrais cathos, ? se sont quelques vieillards, des jeunes ?...Mais pour que vive la France, nous avons une grande jeunesse, voyez les grands pèlerinages.....et toutes les communautés jeunes qui fleurissent partout. Qui hélas, ne vont pas a l’église de la paroisse !
    A Paques, il y en aura, a toutes les grandes fêtes. Mais les grande fêtes, sont englouties par la neige,
    par les voyages. Et puis, pouvons nous en parler librement ? nos frères Protestants diraient pareil.
    Les gouvernants, pour une fois cette fois çi, il y en a quelques uns.
    Mais au nom de la laïcité......et la nouvelle des pays du soleil, que l’on favorise, au détriment des croyants chrétiens. Et là on va être coincé ! leurs batiments que l’on construit partout et que nos
    églises tombent en ruine.. Prions, cher frères Bonne et Sainte fête de Pâques ! 41% d’immigrés ??,

  • Oui chaque acte anti chrétien ne peut que blesser la France !
    N’est-il pas inscrit dans notre constitution que chaque citoyen a le droit d’exercer le culte de son choix ?
    Ne devons-nous pas nous respecter les uns et les autres y compris dans nos croyances religieuses ?
    Il est grand temps que nos politiques, prennent en compte tous ces actes de vandalisme et recherchent les auteurs de ces actes afin de les poursuivre en justice.
    Lorsqu’on ignore ce genre de profanations, il est à craindre alors que dans un proche avenir ce seront des victimes humaines qui seront à déplorer.
    France pays des droits de l’homme ??? C’est à chacun d’entre-nous, d’y veiller et d’y restaurer la liberté, l’égalité, et la fraternité ! N’est-ce pas la devise de la République, inscrite au fronton de nos édifices publics. Que cette devise ne soit pas oubliée mais surtout enseignée et pratiquée par tous les français.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.