Carlo Acutis sur le chemin de sa canonisation

par Antoine Bordier

lundi 12 octobre 2020

Sa béatification a été suivie en directe par des millions de téléspectateurs, et, sur place, à la Basilique Saint-François, et dans d’autres lieux de culte d’Assise, des milliers de pèlerins étaient présents. Le vénérable est devenu bienheureux. Déjà, on parle de sa canonisation prochaine, tant les témoignages de miracles affluent vers l’association qui porte son nom.

Ce samedi 10 octobre, à 16h30, sur l’esplanade de la Basilique supérieure de Saint-François, alors que le soleil est radieux et que l’ombre gagne sur le parvis, la procession s’avance aux sons des grandes orgues, et, du chant d’entrée qui invite le peuple chrétien à célébrer l’un des leurs. Aux alentours, on peut contempler la beauté verdoyante de la nature, qui plaisait tant à saint François. Des oiseaux virevoltent et semblent vouloir participer de leurs piaillements à ce jour historique où l’Église béatifie un jeune adolescent, un « geek » au cœur pur.

À l’intérieur de la Basilique, au premier banc à droite, les parents et les frère et sœur de Carlo ont pris place. La famille et les amis proches côtoient les autorités civile et militaire locales. Le cardinal Agostino Vallini, légat pontifical et représentant du Pape François, est entouré d’une dizaine d’évêques. Les fresques murales qui représentent la vie de saint François soulignent de leurs beautés picturales cet instant solennel. Mgr Domenico Sorrentino, archevêque d’Assise, s’avance et fait la demande officielle au cardinal d’accueillir le vénérable serviteur de Dieu Carlo Acutis dans la communauté des bienheureux. Le cardinal répond par la positive en lisant la lettre du Pape François, datée du 10 septembre 2020. Dans sa lettre, le Pape souligne « l’enthousiasme de la jeunesse, la culture de l’amitié avec le Seigneur Jésus, de Carlo Acutis, qui mettait l’Eucharistie, et, le témoignage par la charité, au centre de sa propre vie ». Le Pape a voulu rappeler sobrement la vie christo-centrée du jeune Carlo.

Après cette lecture, la cérémonie continue par la procession des reliques du bienheureux. Les parents de Carlo ont accepté d’offrir à l’Église le cœur même de leur fils. Dans le reliquaire simplement orné, de couleur or et rouge, on aperçoit la forme allongée et large de son cœur bruni par le temps. L’émotion devient intense, les applaudissements fusent. Le cardinal étreint chaleureusement les parents, un par un. Tous se tournent alors vers le fond du chœur de la Basilique, pour assister au dévoilement du grand portrait de Carlo Acutis. L’assemblée entonne au même moment le chant « O Carlo beato ! »

« Carlo m’a transmis la foi »

Deux heures plus tard, la Messe se termine. Les parents de Carlo sont sollicités par les amis, et, les proches. Antonia Salzano Acutis, la maman de Carlo, est très émue. Elle ne semble pas fatiguée, alors qu’elle s’est donnée sans compter depuis des semaines, pour l’organisation de la béatification de son fils. Elle enlève son masque et répond à quelques questions. Elle sourit et rit en même temps : « Maintenant, c’est officiel, Carlo est bienheureux. Je suis absolument heureuse, car c’est une confirmation de l’Église, et, du Pape. » Elle s’assoit.

Nous sommes quasiment seuls dans cette grande Basilique qui contenait, encore, il y a quelques minutes, plus de 300 personnes. La maladie de Carlo est évoquée. L’ensemble de la presse a parlé de ses « 6 mois » de leucémie qui l’ont foudroyé. Mais, comme elle l’explique, sa maladie n’a duré que quelques jours : « C’était très fulgurant. On pensait que Carlo avait une simple grippe. Il est mort, très rapidement, 4 ou 5 jours après. » Antonia parle de sa foi et de son enfance. Son fils y a pris une part indéniable, comme si les rôles avaient été inversés. Comme si Carlo était devenu l’éducateur, le transmetteur de la foi à ses parents. « Quand j’étais jeune fille, je ne pratiquais plus. J’ai commencé mon parcours vers 1994. Carlo est né en 1991. Il m’a inspiré. Carlo, avec toutes ses questions, avec sa vie de prières, m’a transmis la foi. Il a aidé, aussi, beaucoup de personnes, de jeunes, des prêtres et des séminaristes à cheminer, et à pratiquer. »

Les miracles eucharistiques et sa canonisation

Le papa de Carlo, Andréa, qui reste très discret sur son fils, se lève et emmène avec lui les deux frère et sœur de Carlo, des jumeaux. Antonia parle davantage de sa famille. « Nous vivons maintenant entre Milan et Assise. Depuis la mort de Carlo en 2006 notre vie a changé. Nous prions beaucoup plus en famille. Carlo nous dynamise dans notre vie de tous les jours. D’autant plus que, dès sa mort, des miracles ont eu lieu. Beaucoup de personnes lui demandent son intercession. Il fait du bien à tout le monde. En 2010, nous avons eu la grâce d’avoir des jumeaux, Francesca et Michael. »

Antonia parle aussi des miracles eucharistiques, du site internet qui leur est dédié et des expositions qui ont lieu dans le monde entier sur le sujet. Carlo était vraiment amoureux de l’eucharistie. Cet adolescent, passionné également par les nouvelles technologies, a mis ses talents de programmeur du web au service des miracles eucharistiques qui ont lieu partout dans le monde. Il a lancé un site internet dédié, conçu et réalisé des expositions. Aujourd’hui, toute son œuvre continue à travers les associations qui lui sont dédiées. Isabella Reyes, présidente de l’une des associations, décrit l’ampleur de son activité : « Nous recevons, quotidiennement, plus de 4000 messages électroniques. Les expositions ont lieu dans le monde entier. L’association est internationale, et je suis moi-même mexicaine. Carlo était un pionnier. »

En quittant les lieux, Antonia parle de la canonisation prochaine de son fils : « il y a eu tellement de miracles depuis la mort de Carlo, comme cette femme qui a été guérie d’un cancer du sein. Une autre femme, qui ne pouvait pas avoir d’enfant, a prié Carlo. Et, un mois après, à 44 ans, elle était enceinte. Il fait beaucoup de miracles. On parle de plus en plus de sa canonisation. Je l’attends avec impatience. »

Messages

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.