Bernanos et les bien-pensants

lundi 8 septembre 2008

Article "Bernanos et les bien-pensants" paru dans Libération.

Dans sa Semaine de l’écrivain (Libération du 23 août), l’éditeur Jean-Paul Enthoven cite, après tant d’autres, une expression attribuée à Georges Bernanos : « Hitler a déshonoré l’antisémitisme. » Il la prend naturellement de haut, du haut sans doute de la propreté morale et du talent chic qu’il s’accorde, suggérant que l’écrivain le plus honnête et le moins calculateur de sa génération a voulu « se démarquer d’une postérité trop zélée » : en résumé, qu’il a cherché à blanchir, comme un malin, son vieil antisémitisme. Georges Bernanos est ainsi non seulement dégradé mais, une fois de plus, au détour d’une phrase, engagé dans l’emploi de bonne à tout faire de l’antisémitisme.

Lire la suite :

http://www.liberation.fr/rebonds/349426.FR.php

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.