Voyage à Rome

Au cœur de l’Église

par Constantin de Vergennes

vendredi 11 juin 2021

La beauté, une opportunité pour évangéliser.

À Rome, des guides comme Marie Perrin allient culture et foi, afin de faire comprendre aux touristes que la Ville éternelle, loin d’être figée dans le passé, garde toute sa force missionnaire.

Avec ses 900 églises et sa cinquantaine de musées, Rome est un émerveillement constant pour qui la visite. Au-delà de la beauté purement formelle de ses monuments elle est aussi, pour qui accepte de se laisser saisir, une catéchèse à ciel ouvert. Pour certains guides touristiques, Rome devient ainsi une terre de mission et l’occasion rêvée de faire découvrir l’Église aux touristes français qui s’y pressent. « En vacances, les touristes laissent derrière eux leurs tracas du quotidien et se montrent beaucoup plus réceptifs à la parole du guide et à l’évangélisation qu’il peut faire », explique Marie Perrin, fondatrice de l’agence touristique Via Sacra et diplômée d’archéologie chrétienne au Vatican, pour qui les églises romaines sont des « catéchèses par l’art ». « Même si la démarche de visiter telle ou telle église n’est pas celle d’un pèlerinage, on y reçoit une grâce particulière  », continue la guide, appuyant son propos en évoquant l’exemple de l’écrivain André Frossard.

L’exemple de Frossard

Athée, petit-fils de l’un des fondateurs du Parti communiste français, il s’est soudainement converti à la foi catholique à l’âge de 20 ans, en 1935, après être entré dans la chapelle de la rue d’Ulm, à Paris. « Une conversion éclatante ne survient certes pas à chaque visite, concède Marie Perrin. Mais il y a dans ces visites de petites semences de réflexion qui se transmettent par l’art, mais aussi par la sensibilité et la beauté des choses. » La guide confie d’ailleurs n’avoir jamais rencontré d’hostilité, même chez des « laïcards » assez frileux à l’idée d’entrer dans une église. Certains repartant même bouleversés. La clé ? « Quand le guide n’est pas simplement là pour donner des informations mais qu’il vit réellement la foi qui a construit ces lieux, cela fait réfléchir les voyageurs », affirme celle qui sillonne la ville depuis 18 ans.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.