3082-Vacances

lundi 23 juillet 2007

Avec cette suspension de parution de notre journal durant tout le mois d’août - prochain numéro daté du 7 septembre - nous comptons plus en “années scolaires” que civiles. Notre exercice comptable court d’ailleurs sur la même période. Nous en attendons le verdict, sans grande anxiété, ce qui est un heureux changement par rapport à tous les exercices de la décennie écoulée, sauf l’année dernière où nous avions terminé sur un léger bénéfice. Sans doute ne renouvellerons-nous pas cet exploit, car la tendance a encore été à la baisse. Nos amis qui nous quittent, pour cause de retour au Seigneur, ou parce que l’âge limite leurs possibilités, étaient souvent bien plus généreux que les nouvelles générations d’abonnés...

Pourtant, on ne se plaindra pas. D’abord ce sont les vacances. Moment propice à l’oubli des soucis et - si du moins on n’y arrive pas - moment pour considérer avec soulagement la tâche accomplie. Nous sommes là, ayant tenu le cap. Et de nouvelles générations d’abonnés se présentent. Et même des nouveaux lecteurs qui ne sont pas encore abonnés, comme celui qui nous a téléphoné de Cholet pour nous “enguirlander” - dans les deux sens du mot - à cause de cette suspension qui le prive du journal auquel il vient tout juste de prendre goût chez son diffuseur de presse, et qui nous dit roguement : “Votre journal n’est pas fait pour rester à côté du téléviseur : bravo, ça change et ça réveille ! Mais pourquoi ce manque de moyens ! Vous devriez vous faire connaître mieux ! être plus présents ! Vous comprenez ce que je vous dis ?!” Et, oui, cher Monsieur, nous y songeons... Peut-être pourriez-vous nous y aider ?

Il n’empêche que lorsqu’on connaît chaque semaine le doute sur la qualité d’un travail qui n’est pas fait dans les conditions de confort que connaissent la plupart de nos confrères, et que l’on s’abandonne - plus souvent qu’il n’est raisonnable ? - à la Providence pour fixer les prochains sommaires, cela fait rudement plaisir de sentir une telle passion chez un nouveau lecteur. On n’aura pas la prétention de s’en attribuer le mérite. Mais on s’appuiera dessus pour faire preuve de tout le tonus nécessaire à la rentrée. Oh là ! Ne brûlons pas les étapes. Les vacances ! Temps de ressourcement. Temps de détente. Nous mesurons notre chance d’en bénéficier. Bon courage à tous et à très bientôt.

L’équipe de France Catholique

PS : Bien sûr vous seriez étonnés si nous ne terminions pas par un appel à votre générosité. C’est elle qui nous a permis de tenir jusqu’ici, et de préparer les investissements de propagande qui vont nous permettre, dès septembre prochain, de franchir une étape de consolidation dont nous aurons l’occasion de vous reparler. N’oubliez pas de faire, si vous le pouvez, d’ici la rentrée un don à l’association ADCC, péniche Mont Thabor, 18, bd Général Koenig, 92200 Neuilly-sur-Seine (voir présentation de l’ADCC dans le n° de la semaine dernière).

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.