Semaine du 22 au 28 Septembre 2019

XXVe semaine du Temps Ordinaire - Semaine du « double commandement de l’amour »

par le père Michel Gitton

dimanche 22 septembre 2019

Saint Vincent présente les premières filles de la charité à la reine Anne d’Autriche. Tableau de frère André, religieux dominicain, dans l’église de sainte Marguerite à Paris, XVIIIe siècle.

Dimanche de la XXVe semaine du Temps Ordinaire (Année C)

Jésus qui s’indigne de voir les pauvres méprisés, les richesses naturelles pillées, les hommes vautrés dans un luxe insolent (Amos 8, 4-7).

 Adorons le Juge d’Israël qui ne laisse pas bafouer son Alliance.

Point spi : protestons avec le Seigneur devant l’insupportable.

Jésus qui traite ses disciples en adultes, qui leur demande d’être sérieux avec les réalités de ce monde, sans s’y laisser enliser (1 Timothée 2, 1-8).

 Adorons le Dieu unique qui ne se laisse pas prendre dans les calculs partisans des hommes.

Point spi : prions pour nos dirigeants, même si nous voyons bien leurs erreurs.

Jésus qui voudrait voir ses amis user adroitement des biens de ce monde pour se faire des amis au ciel (Luc 16, 1-13).

 Adorons la suprême Sagesse, qui sait tout perdre pour gagner plus encore.

Point spi : ne nous contentons pas de ne pas spolier les autres, sachons lâcher prise et donner largement.

Lundi de la XXVe semaine du Temps Ordinaire : L’art de recevoir (Luc 8, 16-18)
+ Saint Pio de Pietrelcina

La lampe : Jésus qui vient mettre de la lumière en nous, qui ne veut pas nous voir étouffer les clartés reçues de lui.

 Adorons le Verbe qui « éclaire tout homme venant en ce monde ».

Point spi : ne cultivons pas une religion incompréhensible, sachons exprimer nos convictions de manière claire.

La manière d’écouter : Jésus qui veut faire de nous des auditeurs que l’amour rend intelligents, qui savent comprendre la pensée du maître derrière chaque mot, chaque intonation, chaque silence.

 Adorons le Maître aimé dont nous buvons toutes les paroles.

Point spi : recevons sa Parole comme un trésor.

Le don à ceux qui ont déjà : Jésus qui nous fait goûter la surabondance, un bonheur qui peut en cacher un autre, une fois entrés dans la danse.

 Adorons Celui qui est source surabondante, jaillissement de don et de grâce.

Point spi : ne limitons pas nos ambitions, ne disons pas : « c’est assez ! ».

Mardi de la XXVe semaine du Temps Ordinaire : Jésus et les siens (Luc 8, 19-21)

Liberté de Jésus : sa famille n’a pas de droit sur lui, même s’il ne répudie pas ses attaches familiales. « L’homme quittera son père et sa mère … ».

 Adorons le Fils éternel pour qui la fidélité (au Père) et l’ouverture (au Saint Esprit) sont un seul et même mouvement.

Point spi : nous n’avons qu’un Père, et il est au ciel.

Engagement de Jésus : donné aux foules, donné à ses disciples.

 Adorons Celui qui a voulu se lier, par amour, à Son Eglise.

Point spi : retrouvons la joie d’avoir pu dire « oui » à notre grand ami du Ciel.

Exigence de Jésus : il s’agit d’« écouter » et de « faire », et ce n’est pas rien.

 Adorons Celui qui est un Feu dévorant.

Point spi : ne perdons pas ce que nous avons commencé à entrevoir.

Mercredi de la XXVe semaine du Temps Ordinaire : L’envoi des douze, un départ pour l’aventure (Luc 9, 1-6)

Autorité : Jésus qui investit ses amis de son autorité : eux, si hésitants, si peu sûrs, auront à chasser les démons comme lui l’a fait !

 Adorons le Maître qui peut tout, et qui veut néanmoins faire appel aux hommes.

Point spi : ne nous dérobons pas devant la responsabilité que le Christ nous confie.

Dépouillement : Jésus qui leur demande de partir démunis de toute garantie, sans réserve pour l’avenir, comme lui a été pauvre.

 Adorons Celui qui n’a pas eu de pierre pour y poser sa tête.

Point spi : ne nous laissons pas arrêter par la peur du lendemain.

Persévérance : Jésus qui les prépare aux refus qu’ils rencontreront, comme lui a été bafoué par ses proches.

 Adorons Celui qui, venu chez les siens, n’a pas été accueilli.

Point spi : ne cherchons pas dans l’apostolat la faveur ou l’estime de ceux que nous rencontrons.

Jeudi de la XXVe semaine du Temps Ordinaire : Hérode perplexe (Luc 9, 7-9)

Jésus que les puissants de ce monde cherchent à voir et ne voient pas, trop occupés d’eux-mêmes, de leurs plaisirs et de leur avenir.

 Adorons le vrai Roi, qui rend dérisoires toutes les souverainetés humaines.

Point spi : gardons un cœur avide de lui.

Jésus qu’on cherche toujours à ramener à une mesure commune, à faire entrer dans la norme, alors que …

 Adorons le Dieu unique, qui ne ressemble à aucun autre.

Point spi : soyons capables de nous étonner, de nous émerveiller.

Jésus qu’on ne peut arrêter dans sa course, lui si libre devant les pièges de l’avoir et du pouvoir.

 Adorons Celui qui « va son chemin », échappant à la méchanceté et à la bêtise des hommes.

Point spi : sachons conquérir notre liberté, en étant prêt à en payer le prix.

Vendredi de la XXVe semaine du Temps Ordinaire : La Confession de Césarée (Luc 9, 18-22)
+ Saint Vincent de Paul

Jésus qui, en demandant à ses amis ce que pense la foule, les aide à mesurer la distance qu’ils ont déjà franchie, face aux opinions incertaines de ceux qui voient le Christ de l’extérieur.

 Adorons le vrai Dieu méconnu par les hommes.

Point spi : restons libres face aux idées reçues.

Jésus qui, en posant la question de confiance, aide ses disciples à exprimer les balbutiements de leur foi dans le Christ.

 Adorons le Dieu pédagogue qui nous pose des questions, lui l’Omniscient.

Point spi : mettons notre joie à professer la foi en Jésus homme et Dieu.

Jésus qui, en nous parlant de sa Passion, nous oblige à aller beaucoup plus loin que nous ne l’imaginions.

 Adorons le Messie crucifié et glorieux.

Point spi : ne le quittons pas quand il nous donne rendez-vous au pied de la Croix.

Samedi de la XXVe semaine du Temps Ordinaire : La deuxième annonce de la Passion (Luc 9, 43b-45)

Jésus qu’on admire en partie pour de mauvaises raisons, en qui on voit un faiseur de miracles.

 Adorons le Seigneur défiguré par nos idolâtries.

Point spi : ne nous révoltons pas quand il ne fait pas ce que nous voulons.

Jésus qui veut que ses disciples s’attachent à lui en connaissance de cause, qui ne cache aucun point de son programme.

 Adorons le Dieu de vérité, si loin des mensonges et des compromis des hommes.

Point spi : aimons la vérité, même quand elle ne nous est pas favorable.

Jésus qui supporte le mutisme de ses amis, leur lenteur, leurs réticences.

 Adorons le Dieu patient qui sait attendre le moment favorable.
Point spi : acceptons de ne pas pouvoir toujours nous faire comprendre des autres.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.