Du 16 au 22 Septembre 2018

XXIVe dimanche du Temps Ordinaire - Semaine du « cœur sans partage »

par le père Michel Gitton

vendredi 14 septembre 2018

Dimanche de la XXIVe semaine du Temps Ordinaire (Année B)

1. Jésus qui a accepté toutes les contradictions, qui a rendu son visage dur comme pierre (Isaïe 50, 5-9a).
- Adorons le Serviteur souffrant que Dieu nous a envoyé.
Point spi : n’attendons pas de gratitude ni de compliments.

2. Jésus qui nous a aimés en actes et pas seulement en paroles (Jacques 2, 14-18).
- Adorons l’Ami qui nous a tendu la main quand nous étions dans la peine.
Point spi : ne laissons pas attendre ceux qui ont besoin de nous.

3. Jésus qui refuse toute autre place que celle-là : nous rejoindre dans notre misère (Marc 8, 27-35).
- Adorons le Maître qui s’est fait le plus petit d’entre nous.
Point spi : ne demandons pas un traitement de faveur, quand notre Maître est humilié.

Lundi de la XXIVe semaine du Temps Ordinaire : Le Serviteur du Centurion (Luc 7, 1-10)

1. Jésus le Maître, qui se met en marche quand on l’appelle, qui reste à distance si on le lui demande.
- Adorons le Tout- Puissant qui se met au pas de ses créatures.
Point spi : soyons soumis les uns aux autres « avec grand empressement d’amour » (St Benoît).

2. Jésus le maître qui salue avec admiration la foi du centurion.
- Adorons le Dieu de gloire qui reflète sa gloire sur les hommes.
Point spi : sachons apprécier les qualités de ceux qui ne nous ressemblent pas.

3. Jésus qui porte plus d’amour au plus petit des serviteurs que nous n’en avons nous-mêmes dans le cœur pour nos plus proches.
- Adorons le Dieu d’amour.
Point spi : saluons la valeur des plus méprisés.

Mardi de la XXIVe semaine du Temps Ordinaire : L’enfant de Naïm (Luc 7, 11-17)

1. Jésus qui est saisi de pitié devant le désespoir d’une mère, qui évoque la sienne aux jours proches de la Passion.
- Adorons le Dieu fort qui a pleuré avec nous.
Point spi : ne cultivons pas l’insensibilité stoïcienne devant le malheur des autres.

2. Jésus qui, dans la force qui l’habite, arrête le cortège funèbre de l’humanité et qui met ce jour-là un terme à l’interminable série des deuils et des échecs.
- Adorons le Dieu de Vie.
Point spi : ne croyons pas à l’inéluctable quand Jésus est là.

3. Jésus qui ordonne, qui commande en maître à la mort personnifiée, qui ne se contente pas de discours et d’encouragements.
- Adorons Celui qui un jour appellera les morts par leur nom.
Point spi : demandons à Jésus de prendre charge de nos défunts.

Mercredi de la XXIVe semaine du Temps Ordinaire : Jésus devant le jugement des hommes (Luc 7, 31-35)

1. Jésus qui constate attristé la versatilité et la légèreté des hommes, capables de jugements contradictoires, selon les intérêts du moment.
- Adorons l’Innocent acclamé par la foule puis rejeté devant Pilate.
Point spi : informons-nous sérieusement avant d’émettre un jugement.

2. Jésus qui a accepté de se mêler à nos jeux et à nos fêtes, sans nous renvoyer l’image d’une ascèse dure et austère.
- Adorons l’Epoux assis à la table des noces.
Point spi : rions avec ceux qui rient, pleurons avec ceux qui pleurent.

3. Jésus sûr de trouver des cœurs à même de le comprendre, Jésus consolé par l’humble obéissance de ses disciples.
- Adorons la Sagesse paradoxale de Dieu.
Point spi : ne désespérons pas de la compréhension des autres.

Jeudi de la XXIVe semaine du Temps Ordinaire : Jésus prenant le risque de la miséricorde (Luc 7, 36-50)

1. Jésus qui accepte de se compromettre, de se laisser approcher et même toucher par le premier venu.
- Adorons le Verbe qui s’est vraiment fait chair pour relever notre chair déchue.
Point spi : ne fermons pas les portes, sachons deviner les attentes.

2. Jésus qui n’accepte pas l’étroitesse de cœur, l’assurance des bien-pensants, leur mépris.
- Adorons le Miséricordieux, au cœur si large.
Point spi : ne nous associons pas aux jugements que l’on colporte, aux réputations que l’on abîme.

3. Jésus qui a vu l’amour, la confiance, l’espérance dans les yeux de cette femme.
- Adorons le Sourcier qui sait repérer les courants cachés, voir les pépites de grâce dans le cœur des hommes.
Point spi : protestons à Jésus que, malgré tout, nous l’aimons...

Vendredi 21 Septembre 2018 : FÊTE DE SAINT MATTHIEU, APÔTRE

1. Jésus qui a enlevé Matthieu à ses comptes et à ses écritures, qui, au lieu d’une vie médiocre, lui a ouvert de grands horizons.
- Adorons le Soleil levant, qui met de la couleur dans nos vies.
Point spi : faisons attention aux appels que Dieu nous adresse.

2. Jésus qui se donne un apôtre en la personne d’un publicain honni, et qui va faire cohabiter Simon le Zélote et Matthieu le collaborateur de l’occupant.
- Adorons le Maître qui unit autour de lui tant de personnalités différentes.
Point spi : proposons la foi et l’entrée dans l’Eglise à ceux auxquels nous ne pensons pas.

3. Jésus qui rencontre sans crainte les amis de Matthieu, avec qui il vient partager la bonne nouvelle.
- Adorons le Médecin qui va au-devant des hommes malades du péché.
Point spi : ne cherchons pas à nous protéger, allons-y.

Samedi de la XXIVe semaine du Temps Ordinaire : La parabole du grain tombé en terre (Luc 8, 4-15)

1. Jésus qui vient à nous plein de dons et de promesses.
à Adorons le Semeur au don inépuisable.
Point spi : imitons sa largueur, sa générosité.

2. Jésus, qui n’est pas seulement le semeur, mais le grain même qui est semé, grain dépensé en pure perte, gâché à 75%, mais qui gagnera au bout du compte.
à Adorons le Dieu qui se risque à jouer avec nous.
Point spi : ne mesurons pas l’usure de nos forces quand il s’agit de servir.

3. Jésus levain, mêlé à la pâte, pour la faire lever.
à Adorons Celui qui s’est fait tout petit, presque indiscernable dans la masse, pour entraîner l’humanité entière.
Point spi : ne défendons pas notre petit moi, même quand il est incompris ou calomnié.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication