Semaine du 8 au 14 Septembre 2019

XIIIe semaine du Temps Ordinaire - Semaine de la « liberté des fils »

par le père Michel Gitton

dimanche 8 septembre 2019

Dimanche de la XXIIIe semaine du Temps Ordinaire (Année C)

Jésus qui nous dépasse absolument et que nous ne pouvons comprendre que s’il nous découvre son projet (Sagesse 9, 13-18).

 Adorons la mystérieuse Sagesse de Dieu.

Point spi : ne raisonnons pas sur les choses de Dieu à partir de nos petites idées, écoutons-Le.

Jésus qui ne nous force pas à faire le bien, qui veut que cela vienne de nous (Philémon 9b-10.12-17).

 Adorons l’Ami qui cherche à nous entraîner après lui.

Point spi : ne laissons pas sans effet les appels discrets que nous faits le Seigneur.

Jésus qui nous propose la voie paradoxale du renoncement comme moyen de nous épanouir (Luc 14, 25-33).

 Adorons le Fou de Dieu qui nous fait partager sa sagesse.

Point spi : ne lésinons pas sur les sacrifices à faire.

Lundi de la XXIIIe semaine du Temps Ordinaire : L’homme à la main desséchée (Luc 6, 6-11)

Jésus observateur du Sabbat : son respect profond pour ce rythme institué par Dieu lui-même, Jésus enfant, adolescent, se coulant de tout son cœur dans les observances, s’interdisant les trop longues balades, etc...

 Adorons le Religieux de Dieu.

Point spi : purifions notre rapport à la Loi : pas de soumission servile ni de rébellion infantile.

Jésus réformateur du Sabbat : son aptitude à en saisir l’esprit et les véritables implications (« sauver une vie » pour la gloire de Dieu).

 Adorons Jésus, seul sage parmi les doctes devenus fous, seul clairvoyant.

Point spi : cherchons à comprendre quelles sont les vraies intentions de Dieu sur nous.

Jésus, maître du Sabbat : sa façon de trancher, de prendre parti pour l’homme souffrant, d’agir.

 Adorons Jésus, défenseur de l’homme.

Point spi : goûtons la joie d’un dimanche (et donc de toute la semaine) avec Jésus.

Mardi de la XXIIIe semaine du Temps Ordinaire : Le choix des douze et la rencontre avec les foules (Luc 6, 12-19)

Sa prière solitaire, seul pour porter sa mission écrasante, seul face à ce monde qui dort, qui souffre ou qui s’amuse.

 Adorons Jésus veilleur, gardien d’Israël, « qui ne dort pas ni ne sommeille ».

Point spi : rejoignons de temps à autre le Seigneur dans sa veille.

Son choix, inouï, imprévu (Moïse et les prophètes n’avaient jamais eu qu’un seul disciple), cette volonté de s’attacher des hommes qui porteraient avec lui la mission reçue du Père, douze comme les douze tribus.

 Adorons Jésus Berger d’Israël, partageant sa mission à l’infini.

Point spi : acceptons cette place qui nous est faite dans son œuvre, celle-là et pas une autre.

Sa volonté de rejoindre les foules, son désir de les instruire, de les consoler, de les guérir.

 Adorons Jésus Dieu qui se fait accessible à tous.
Point spi : ne nous protégeons pas des pauvres.

Mercredi de la XXIIIe semaine du Temps Ordinaire : Béatitudes et malédictions (Luc 6, 20-26)

« Heureux » : Jésus qui nous entraîne, en nous proposant un style de vie nouveau, une liberté retrouvée face à la peur du lendemain.

 Adorons Jésus dans la pauvreté à laquelle il a consenti.

Point spi : sourions dans l’effort et ne nous plaignons pas.

« Malheureux » : Jésus qui se désole de voir les tristes contentements humains, c’est-à-dire l’enfermement des uns et des autres dans la possession, Jésus qui veut briser tous ces liens.

 Adorons Jésus dans la sainte violence de son amour.

Point spi : bousculons coûte que coûte nos sécurités envahissantes.

« Maintenant » : Jésus qui sait la précarité de notre situation, qui dissipe nos illusions, qui nous prépare à l’ultime passage au crible.

 Adorons Jésus tout remis à la volonté du Père.

Point spi : apprenons à compter avec l’imprévu de sa venue.

Jeudi de la XXIIIe semaine du Temps Ordinaire : Suite du « discours dans la plaine » (Luc 6, 27-38)

Jésus qui nous partage sa merveilleuse capacité de ne pas répondre au mal par le mal.

 Adorons Jésus giflé et conspué qui bénit et encourage.

Point spi : sortons du jeu des ripostes bêtes, osons sourire à ceux qui nous font la tête.

Jésus qui nous partage son admiration pour la magnificence du Père.

 Adorons le Fils éperdu d’amour pour son Père, puisant sans cesse à sa surabondance.

Point spi : revenons à Dieu, quand le monde extérieur nous agresse.

Jésus qui nous dit le secret d’une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante.

 Adorons le Maître qui nous ouvre ses celliers, remplis des biens du ciel.

Point spi : n’attendons pas pour être larges et généreux.

Vendredi de la XXIIIe semaine du Temps Ordinaire : Suite du « discours dans la plaine » (Luc 6, 39-42)
+ Saint Jean Chrysostome

Jésus qui nous a confié à l’Eglise, qui a voulu une vraie paternité spirituelle chez ses disciples, malgré les risques.

 Adorons notre vrai Rabbi, si simple, si libre.

Point spi : recevons des autres ce qu’ils ont à nous donner, sans attendre d’eux qu’ils comblent la faim de nos cœurs.

Jésus qui nous apprend peu à peu la lucidité sur nous-mêmes, qui nous montre la vérité qu’il est seul à voir.

 Adorons celui qui est vraie Lumière.

Point spi : cessons de nous comparer, sinon pour dire qu’avec les grâces reçues, nous sommes les plus petits de tous.

Jésus qui ne désespère pas de nous, qui croit possible notre ressemblance avec lui.

 Adorons le Maître qui forme patiemment son serviteur.

Point spi : ne comptabilisons pas nos efforts, nous ne sommes qu’au début.

Samedi 14 Septembre 2019 : FÊTE DE LA CROIX GLORIEUSE

Jésus qui nous partage la fierté de Sa croix, qui nous croit capables de nous réjouir avec lui de la Victoire obtenue par elle.

 Adorons Jésus couronné de gloire et d’honneur, entouré des anges portant les trophées de la Passion.

Point spi : portons avec joie le signe de notre appartenance au Christ.

Jésus qui nous ouvre, avec Sa croix, à l’intelligence de Ses desseins, qui nous dévoile par elle « la hauteur, la largeur, la profondeur … ».

 Adorons Jésus, Alpha et Omega, Jésus qui dans Sa Passion, donne un sens à toute la création.

Point spi : pourchassons nos restes de paganisme : pas de beauté sans la Croix de NSJC !

Jésus qui nous apprend à « prendre » notre Croix, et ensuite à la porter courageusement.

 Adorons celui qui, en nous confiant la Croix, en porte la plus grande part avec nous (« con-jux » !).

Point spi : ne comparons pas notre croix avec celle des autres pour nous plaindre.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.