Du 24 Février au 2 Mars 2019

VIIe semaine du Temps Ordinaire - Semaine de l’ « inlassable recherche »

par le père Michel Gitton

vendredi 22 février 2019

Dimanche de la VIIe semaine du Temps Ordinaire (Année C)

1. Jésus que poursuit la méchanceté des hommes, mais qui ne se défend pas (1 Samuel 26, 2.7-9.12-13.22-23).

 Adorons le Juste persécuté.

Point spi : ne rendons pas le mal pour le mal.

2. Jésus qui a voulu nous remodeler à son image (1 Corinthiens 15, 45-49).

 Adorons l’Adam céleste tout auréolé de la lumière du Père.

Point spi : apprenons à aimer notre condition d’hommes.

3. Jésus qui nous initie à une manière de vivre toute inspirée de la Bonté de Dieu (Luc 6, 27-38).

 Adorons Celui qui est tout don.

Point spi : soyons toujours disponibles, dans la joie.

Lundi de la VIIe semaine du Temps Ordinaire : L’épileptique au pied du Thabor (Marc 9, 14-29)

1. Jésus qui descend de la montagne, fort de l’autorité rayonnante qui émane de lui, qui « stupéfie » la foule.

 Adorons notre Maître dans l’élan de Sa venue vers nous, plein de force et de joie.

Point spi : ouvrons notre cœur sans réserve à celui qui vient nous guérir.

2. Jésus qui s’impatiente des complications, des hésitations, de la foi branlante de ses interlocuteurs.

 Adorons le Seigneur de toute Vérité, le Témoin fidèle qui dissipe les brumes de l’incroyance.

Point spi : n’hésitons plus, disons au Seigneur : « Tu peux tout, viens me sauver ».

3. Jésus qui n’a pas de recette, ne dispose d’aucune technique, qui ne peut dire que son union au Père.

 Adorons le Fils éperdu d’amour pour son Père, vivant de sa vie et agissant par lui.

Point spi : « par la prière et par le jeûne ».

Mardi de la VIIe semaine du Temps Ordinaire : La deuxième annonce de la Passion, et la parole sur l’enfant (Marc 9, 30-37)

1. Jésus qui traverse la Galilée incognito, qui se réserve pour ses disciples qu’il instruit à part.

 Adorons Celui qui nous cache au plus secret de sa face.

Point spi : ne sortons pas trop vite de ces moments passés avec Jésus.

2. Jésus qui reprend inlassablement ses annonces de la Passion, qui ne veut pas laisser l’illusion d’une issue facile.

 Adorons le Messie souffrant que Dieu nous a donné.

Point spi : n’ayons pas peur d’interroger Jésus, même sur ce qui est difficile.

3. Jésus qui apprend à ses disciples à servir, à devenir petits, à ne pas se comparer.

 Adorons le Serviteur, celui qui pour nous a pris la dernière place.

Point spi : accueillons avec le sourire les rabrouements, les dédains, les rejets.

Mercredi de la VIIe semaine du Temps Ordinaire : Pas contre nous, avec nous (Marc 9, 38-40)

1. Jésus qui modère les ardeurs de ses amis et leur apprend que l’Eglise, ce n’est pas eux seuls, qu’il y a d’autres brebis…

 Adorons la liberté du Sauveur qui n’est pas prisonnier de son « fan-club ».

Point spi : ayons le cœur large, ne nous contentons pas de parler du Christ à ceux qui sont déjà acquis.

2. Jésus qui sait les miracles qui se font en son Nom, qui voit l’incroyable germination du Royaume.

 Adorons le Regard visionnaire du Sauveur, devinons sa confiance dans la fécondité de la Parole.

Point spi : n’ayons pas un regard suspicieux sur les merveilles qui se font ailleurs que chez nous.

3. Jésus qui forme imperceptiblement le tissu du Peuple nouveau, qui rassemble autour de lui tous ceux qui n’ont pas dit « non ».

 Adorons le Centre autour duquel s’opère la mystérieuse cohésion du Royaume, en lui tout prend consistance.

Point spi : serrons-nous autour de Jésus et attirons à Lui les âmes.

Jeudi de la VIIe semaine du Temps Ordinaire : Pas de compromis, pas de gestes neutres (Marc 9, 41-50)

1. Jésus qui voit les humbles démarches de ceux qui sont encore loin, qui donne du prix à tout effort sincère.

 Adorons le Soleil de Justice.

Point spi : ne méprisons pas les efforts même maladroits de ceux qui nous veulent du bien.

2. Jésus qui sait aussi la terrible gravité du péché, la responsabilité des éducateurs, le poids des mauvais exemples.

 Adorons le Juge qui seul peut dire la gravité de la faute.

Point spi : restons contrits, et faisons notre salut « avec crainte et tremblements ».

3. Jésus qui ne tolère pas le compromis et exige une rupture nette avec le péché.

 Adorons l’Ami exigeant qui nous aide à trancher.

Point spi : demandons-lui d’arracher de notre cœur toute mauvaise affection.

Vendredi de la VIIe semaine du Temps Ordinaire : La question sur le divorce (Marc 10, 1-12)

1. Jésus qu’on veut mettre en opposition à Moïse alors qu’il représente la vraie fidélité à l’enseignement des prophètes.

 Adorons le Maître si libre, si droit au milieu de ces esprits faussés.

Point spi : posons de vraies questions à ceux qui savent.

2. Jésus qui connait les intentions premières de Dieu, dont la sagesse embrasse tous les temps.

 Adorons la Sagesse éternelle à laquelle tous les hommes peuvent s’abreuver.

Point spi : ne nous laissons pas prendre aux théories bricolées par les hommes, cherchons le point de vue du Bon Dieu.

3. Jésus, témoin du projet merveilleux de Dieu, redonnant à l’alliance conjugale sa noblesse.

 Adorons l’Epoux resté fidèle à l’alliance première avec Israël.

Point spi : croyons à la fidélité possible, à l’amour sans retour.

Samedi de la VIIe semaine du Temps Ordinaire : « Laissez les enfants venir à moi » (Marc 10, 13-16)

1. Jésus qui se « fâche », qui résiste à ses disciples, qui ne se laisse pas manœuvrer, isoler ou protéger.

 Adorons notre Sauveur si libre, si accessible.

Point spi : ne nous trouvons jamais en opposition avec Jésus, devinons ses réactions.

2. Jésus qui embrasse et bénit les petits, qui vit avec eux.

 Adorons notre Sauveur enfant, encore plus enfant que les autres.

Point spi : croyons que des petits peuvent avoir une vraie vie d’oraison, rendons-la leur possible.

3. Jésus qui est témoin de la voie d’enfance, qui nous enseigne à passer sous les obstacles au lieu de chercher à les forcer.

 Adorons notre Sauveur si sage, dans sa Sagesse paradoxale et déconcertante.

Point spi : acceptons de perdre notre faux sérieux au contact des petits et des simples.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication