Semaine du 2 au 8 Juin 2019

VIIe semaine de Pâques - Suite de la Grande « Neuvaine » jusqu’à la vigile de la Pentecôte

par le père Michel Gitton

vendredi 31 mai 2019

Sainte-Foy, chapelle des Pénitents blancs de Montpellier

Dimanche de la VIIe semaine de Pâques (Année C)

Jésus qui se montre à ceux qui portent témoignage de lui et sont prêts à souffrir pour lui (Actes des Apôtres 7, 55-60).

 Adorons Celui qui est la force des martyrs.

Point spi : ne nous contentons pas d’ouï dire, demandons au Seigneur de nous montrer son visage.

Jésus qui nous accompagne depuis le début et qui nous accueillera à la fin (Apocalypse 22, 12-14.17-20).

 Adorons Celui qui peut dire : « je suis l’Alpha et l’Oméga ».

Point spi : ne soyons pas oublieux de ceux que Dieu nous a confiés.

Jésus qui prie pour tous ceux qui seront touchés par la prédication de ses Apôtres, qui vient les rejoindre eux aussi (Jean 17, 20-26).

 Adorons Celui qui domine tous les temps et tous les lieux.

Point spi : sentons-nous chargés de ceux auprès desquels nous avons commencé à faire briller la lumière de l’évangile.

Lundi de la VIIe semaine de Pâques : Fin des discours après la Cène (Jean 16, 29-33) + 4e jour de la Neuvaine

« Voici l’heure … où vous me laisserez seul ». Jésus sans illusion sur notre solidité, même s’il reconnaît le chemin parcouru.

 Adorons Celui qui sait, qui voit le fond des cœurs.

Point spi : ne nous cachons pas nos faiblesses, nos peurs et nos inhibitions. Confions-les-lui.

« Je ne suis pas seul ». Jésus abandonné des hommes mais soutenu par Dieu, Jésus habité du feu qui ne s’éteint pas.

 Adorons le Fils Bien Aimé du Père.

Point spi : sachons que nous non plus, nous ne sommes jamais seuls.

« Je suis vainqueur du monde ». Et comment ! Jésus bientôt affronté à la Passion, blessé par le mal du monde et pourtant vainqueur.

 Adorons l’Agneau devenu le Lion de Juda, qui a mis tous ses ennemis sous ses pieds.

Point spi : forgeons-nous une âme de vainqueur : le monde ne peut rien contre nous.

Mardi de la VIIe semaine de Pâques : Prière sacerdotale (Jean 17, 1-11a) + 5e jour de la Neuvaine

« Glorifie ton Fils ». Jésus qui prie d’abord pour lui, Jésus qui demande au Père l’accomplissement de sa mission.

 Adorons Celui qui « dans un grand cri et dans les larmes » a supplié le Père pour être arraché à la mort, et qui a été exaucé (Hébreux 5, 7).

Point spi : osons demander à Dieu de réussir notre vie.

« Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire ». Jésus qui a conscience du travail accompli, de n’avoir pas œuvré en vain.

 Adorons le Serviteur, le bon travailleur, dans la vigne du Père.

Point spi : ne perdons pas notre temps, accomplissons aujourd’hui la tâche qui nous est fixée.

« Je suis glorifié en eux ». Jésus qui veut être fier de nous, Jésus qui nous a confié son honneur et qui sait les périls qui nous guettent.

 Adorons notre Tête, celui qui nous a réunis et s’est uni à nous pour ne plus former qu’un corps avec nous.

Point spi : faisons honneur à Jésus Christ, oublions nos intérêts particuliers.

Mercredi de la VIIe semaine de Pâques : Prière sacerdotale (Jean 17, 11b-19) + 6e jour de la Neuvaine

« Je les gardais unis dans ton nom ». Jésus qui revient sur son travail auprès de ses apôtres, qui leur révèle ses veilles, ses soins pour chacun.

 Adorons le Gardien fidèle, celui qui ne dort ni ne sommeille.

Point spi : demandons à Dieu de nous trouver un bon conseiller spirituel.

« Je leur ai donné ta parole ». Jésus qui a allumé, il le sait, le feu sur terre, qui y laisse une trace indélébile.

 Adorons le divin Correcteur, qui redresse nos idées sur Dieu.

Point spi : passons et repassons dans notre cœur les mots incandescents que nous a laissés Jésus.

« Pour eux, je me sanctifie moi-même ». Jésus qui a pris sur lui le plus dur de l’opération, qui se laisse marquer par la souffrance et la mort, pour nous.

 Adorons l’Agneau tout offert à la volonté du Père.

Point spi : offrons-nous avec Jésus, prenons notre part de souffrance.

Jeudi de la VIIe semaine de Pâques : Prière sacerdotale (Jean 17, 20-26) + 7e jour de la Neuvaine

« Pas seulement pour ceux qui sont là ». Jésus qui voit plus loin, qui songe à tous ceux qui viendront et qui implore le Père de les garder unis à lui et entre eux.

 Adorons le Berger d’un troupeau immense, de tous ceux qui sont encore à venir. « J’ai d’autres brebis ».

Point spi : aimons tout ce qui contribue à nous unir les uns aux autres, rejetons ce qui nous sépare.

« Comme nous sommes un ». Rien que cela ! Pas n’importe quelle unité, mais celle, précieuse, que Jésus a depuis toujours avec son Père.

 Adorons le Fils uni éternellement au Père.

Point spi : cherchons dans la communion eucharistique le secret de notre harmonie ecclésiale.

« J’ai fait connaître ton Nom et le ferai connaître encore ». Toute la tâche de Jésus est là … et pour l’éternité.

 Adorons le Fils écho parfait de l’être du Père, le rendant audible aux oreilles humaines.

Point spi : cherchons à nous avancer au cœur du mystère avec Jésus.

Vendredi de la VIIe semaine de Pâques : Après l’apparition au bord du lac (Jean 21, 15-19) + 8e jour de la Neuvaine

« M’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? ». Jésus qui interroge sur l’amour, qui ne demande rien d’autre et qui ravive la blessure au cœur de Pierre, pour le guérir complétement.

 Adorons notre Médecin.

Point spi : renouvelons dans notre vie notre choix pour Jésus seul.

« Sois le Pasteur ». Jésus qui ne revient pas sur ce qu’il a promis à Pierre : lui partager sa propre mission de bon Berger.

 Adorons l’Ami fidèle, qui ne revient pas sur sa parole.

Point spi : exerçons avec crainte les responsabilités qui nous sont confiées par le Seigneur.

« Suis-moi ». Jésus qui dessine un avenir, qui annonce à Pierre tout un chemin de progrès et d’avancée.

 Adorons le Guide sûr qui marche devant nous.

Point spi : quand nous pardonnons, que ce soit large et généreux.

Samedi de la VIIe semaine de Pâques : Après l’apparition au bord du lac (Jean 21, 20-25) + 9e jour de la Neuvaine et Vigile de la Pentecôte

Jésus qui entraîne Pierre derrière lui, qui lui trace un chemin personnel (« toi, suis-moi ! »).

 Adorons l’Ami qui nous prend par la main.

Point spi : ne lambinons pas quand Jésus montre la direction.

Jésus qui demande à Jean de « demeurer » jusqu’à son retour.

 Adorons le Fils ébloui qui « demeure » dans le sein du Père.

Point spi : ne nous agitons pas quand Jésus nous entraîne à l’écart.

Jésus qui demande à Paul de témoigner de lui dans la grande cité païenne (cf. Ac).

 Adorons le Chef de son Eglise qui met chacun à son poste et confie une part de sa mission.

Point spi : ne cherchons pas une autre place que celle qui nous est confiée aujourd’hui.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.