Table des articles d’Aimé Michel dans France Catholique

lundi 25 septembre 2017

Biographie d’Aimé Michel


AVANCER EN RECHIGNANT. Le renouvellement perpétuel de toutes choses est inscrit au cœur de la Création.

POURQUOI LA NATURE RÊVE-T-ELLE D’UNE GROSSE TÊTE ? À propos du livre « Le modèle animal » de Rémy et Bernadette Chauvin.

« LE TEMPS DÉPLOYÉ ». Passé, futur, ailleurs selon le physicien Olivier Costa de Beauregard.

JE VOUS SALUE MARIE : LE MIRACLE SECRET. Qui sommes-nous pour prétendre savoir quel miracle nous convient ?

DUPONT N’EST PAS DURAND, EST-CE LÀ LE SECRET DE L’ÉVOLUTION ? À propos du « Traité du vivant » de Jacques Ruffié.

LE TEMPS DE JÉRÉMIE. La société soviétique dont M. Gorbatchev a hérité.

UN DOCUMENT SUR LES PREMIERS HOMMES. Une jeune femme de trois millions d’années, Lucie.

L’ÉTRANGE PARTIE DE CARTES. La révolution informatique va changer la nature de l’homme.

QUAND LES TEMPS ÉTAIENT PROCHES... Interview du professeur Turcan par Aimé Michel.

LE LONG PÈLERINAGE. Dans la nuit de son long pèlerinage, l’homme n’est pas abandonné.

ÉCHEC À LA « BOF-PHILOSOPHIE ». L’enfant sur la plage n’est pas le naufragé d’une tempête absurde. Les sciences et la genèse 13.

MA LETTRE PUBLIQUE DE DÉLATION. Les communistes renégats.

FABER ET SAPIENS, UNE PAS BANALE HISTOIRE. À propos d’un livre inclassable de Pierre Schaeffer.

LIMITES ET GRANDEURS DE L’INTELLIGENCE SCIENTIFIQUE. La divine oasis n’est pas absente, mais cachée.

LA SCIENCE AUX PORTES DU MYSTÈRE. Tout ce qui est fondamental échappe à la mesure.

L’ORDRE MUET DES CHIFFRES. L’illusion de tout savoir et le mystère de la conscience.

ÉLOGE DU NYAKA. La confiance contre la peur.

VERTUS D’UNE SOCIÉTÉ DÉLINQUANTE. L’indestructibilité de l’État soviétique et le troublant M. Gorbatchev.

DANS L’HISTOIRE DE LA VIE, LE SECRET D’UN PLAN. La genèse et les sciences – 11.

LA SCIENCE MODERNE ELLE-MÊME A BALAYÉ LE SCIENTISME. L’explication par l’évidence est le contraire de la méthode scientifique.

PETITES ET GRANDES ÉNIGMES DE L’ESPACE. Pourquoi l’espace a-t-il trois dimensions ?

LE VERBE ET LE PLAN. Les lois de l’économie et l’anticapitalisme.

L’HOMME DESCEND DE L’HOMME ET NON DU SINGE. La Genèse et les sciences – 10

L’HOMME, CE COUREUR D’INFINI. La navette spatiale « Columbia ».

L’UNIVERS DANS LA THÉORIE DES SUPERCORDES. Un « modèle » qui recouvre tout, sauf le plaisir de manger de la tarte à la fraise.

PETITE APOCALYPSE DES MACHINES PARLANTES. L’ordinateur et vous.

LE TAXI ET LE COMMISSAIRE. Le camarade Gorbatchev serait-il fou ?

UN PREMIER HOMME ? VOS CHROMOSOMES RÉPONDENT. Sciences : le récit de la Genèse – 9

L’ÉTERNEL PÉCHÉ DES CLERCS. Trahison ou égarement de l’esprit, à propos de Julien Benda.

PRINCE PUIS DUC, RÉVOLUTIONNAIRE. La mort du physicien Louis de Broglie.

SUPERSTITION DE NOTRE TEMPS. Comment se bâtit le matérialisme.

L’HOMME N’EST PAS LE PRODUIT D’UN BRICOLAGE. Les sciences et la Genèse – 8.

L’INVRAISEMBLABLE VÉRITÉ. Dieu, pour créer l’univers, n’a pas pris conseil de M. de Condorcet.

LE CHASSEUR ET SON CHIEN. Quelques idées non politiques sur le problème chinois.

LA CLAIRE FONTAINE. Les risques d’un savoir qui ignore l’essentiel et d’un égoïsme qui ne fait plus confiance à la vie.

QUI SUIS-JE, POUR QUE TU AIES PENSÉ À MOI ? Noël, joie sur le monde.

LES PERFORMANCES DE L’ORDINATEUR ET LE MYSTÈRE DE L’ESPRIT. Au-delà du cerveau.

LE GRAND CADAVRE SOMNAMBULE. Faut-il aider M. Gorbatchev ?

PROJET D’UNE IDÉOLOGIE QUI MARCHE. Des Français ingouvernables, épris d’éloquence mais le portefeuille à droite.

LA MAIN SANGLANTE. Tyrannies de droite et tyrannies de gauche.

UNE IDÉE NOUVELLE : LA PROVIDENCE... Les quatre paradigmes et les trois formes de hasard.

LES MÉSAVENTURES DE LA POTION MAGIQUE. Les peuples entre permanence, agonie spirituelle et refus de l’uniformisation.

LE RASSURANT PETIT FROMAGE. Du melon de Bernardin de Saint-Pierre au super-melon du Principe anthropique.

LES VOIES DE LA PROVIDENCE. L’histoire est faite par les hommes, mais jamais comme ils le prévoient.

L’HOMME DANS LES ÉTOILES ? Il semble que la destinée de l’homme soit dans l’espace.

LA PRIÈRE DANS L’ISOLOIR. La démocratie entre votes systématiques et promesses trahies.

LES APPARITIONS. À propos d’un roman de Jean-Pierre Tennevin, « Le Bronze et les Taons ».

ERRANCE. Après avoir chassé Dieu qui est en nous, nous l’accusons de son absence.

LES DERNIERS MOTS DU DERNIER LIVRE. Comment prévenir la délinquance et où fonder la morale.

LA VISITE NOCTURNE. Croire à quelque chose qu’on ne comprend pas.

LE GOUVERNEUR ET LE BAGNARD. La punition comme rançon de la liberté.

« N’AYEZ PAS PEUR ». Aveugle hasard et Principe Anthropique.

SON NOM EST MARIE - Dans une petite église saxonne, l’émoi de la maternité absolue

SAGESSE HEXAGONALE : Ce que les Français attendent des politiques.

OVNI : BIZARRE, J’AI DIT BIZARRE… Science-fiction et soucoupes volantes.

LE GARGANTUA AMÉRICAIN. Deux malentendus entre France et États-Unis : l’équivalent-dollar et le profit.

LA GRANDE DIASPORA : « NE CRAIGNEZ POINT ». Dans le vide inhospitalier de l’espace, nous saurons qu’il ne faut pas avoir peur.

L’ORGUEIL DIABOLIQUE DE LA SCIENCE. Non de la science mais des idéologues qui veulent avoir raison contre les faits.

NÉANDERTAL : DÈS L’AUBE DU MONDE L’HOMME ÉTAIT EN VUE. Les énigmes de l’homme de Néandertal 6 – Contre l’idée d’un univers-loterie.

L’IMPOSSIBLE REGARD FROID. Dans le coupe-gorge : des Falachas à Zinoviev en passant par l’IDS.

FAUT-IL CONCILIER TOUT CELA AVEC LA BIBLE ? Les énigmes de l’homme de Néandertal 5 – L’espèce humaine est-elle unique ?

LE HAUT VOL. Science et littérature, à propos d’un roman de Jean-Pierre Maurel.

NÉANDERTAL OU LA FIN D’UN ROBUSTE GAILLARD. La science et le récit de la Genèse 4 – La libération des instincts.

« PLUS INTÉRIEUR QUE MON PLUS INTIME ». Les vérités les plus simples sont les mieux cachées.

PALÉONTOLOGIE DU SUBLIME. La Science et le récit de la Genèse 3 – De la pilo-érection au sentiment océanique.

JUSQU’OÙ SA MAIN NOUS CONDUISIT. La mort du poète Pierre Emmanuel.

L’AUTEUR BIBLIQUE À POLYTECHNIQUE. La Science et le récit de la Genèse – 2.

DES MILLIONS DE CIVILISATIONS. Le Club Galactique a-t-il les yeux fixés sur nous ?

VOTRE MAIN : UN PASSÉ PLUS VIEUX QUE LE MONT-BLANC. La science et le récit de la Genèse – 1.

ENTRE LE CORPS ET L’ÂME. Le traitement pharmacologique de la schizophrénie et autres troubles.

MYSTÉRIEUX OBJETS CÉLESTES. La méthode scientifique est-elle inapte à résoudre leur énigme ?

L’URNE AUX CHIMÈRES. L’hallucination en politique.

AVANT D’ÊTRE DES HOMMES QUI ÉTIONS-NOUS ? Ou comment la science progresse par de longs débats contradictoires.

MISRAKI–SAMIVEL : LA MUSIQUE DES ÂMES ET CELLE DES CIMES. Le musicien qui médita sur les Autres Mondes.

L’ESPACE SILENCIEUX. Les questions que posent l’absence de visiteurs extraterrestres.

LE FUTUR SELON LA GNOSE SCIENTIFIQUE. Ces mécanismes à l’œuvre sous les yeux de tous et que nul ne veut voir.

LA PORTE ÉTROITE. Nous approchons du temps où l’homme devra changer son cœur ou disparaître.

L’EFFRACTION GÉNÉTIQUE. Avec l’effraction de son hérédité, l’homme va sortir de l’histoire.

LE SEPTIÈME JOUR. Quand les scientifiques s’interrogent sur la conscience.

LA SCIENCE ET L’ULTIME SECRET DES CHOSES. Avouer son ignorance est le premier pas de toute vraie science.

CELUI QUI FUYAIT SOUS LES CENDRES. Les extraordinaires empreintes de pas de Laetoli.

À PROPOS D’UN LIVRE DU PROFESSEUR GRASSÉ : « L’HOMME EN ACCUSATION ». Trois idéologies apparentées : malthusianisme, darwinisme social et sociobiologie.

LE RETOUR EN FORCE DES GRANDES QUESTIONS. Quand les physiciens relaient les philosophes.

« À NOTRE IMAGE ET RESSEMBLANCE… » Objections à François Jacob (suite).

OBJECTIONS À FRANÇOIS JACOB. L’évolution embrasse toute l’histoire de l’univers mais on en ignore le moteur.

LA LONGUE NUIT. Un conte de Noël.

L’ÉTOFFE DU MONDE NOUS ÉCHAPPE. N’y a-t-il d’être qu’esprit ?

VERS LA MÉDECINE AUTOMATISÉE. Capacités et limites des futures machines intelligentes.

UNE PLANÈTE REBELLE. Y a-t-il une vie sur Mars ?

AMERICA, AMERICA. Toutes les sociétés s’américanisent, et quand elles ne le peuvent pas, s’enlisent.

AU CŒUR DE L’INFINI LABYRINTHE, UNE OBSCURE CLARTÉ. Nouvelles réflexions sur les ondes et les particules, la relativité et les quanta.

VOUS Y CROYEZ, VOUS, AUX EXTRATERRESTRES ? Un formidable problème : la pensée non humaine dans le vaste univers des étoiles.

LA « TECHNÉTRONIQUE » OU LES MACHINES À EXPLORER LE TEMPS. Files d’attente, organisation du temps, groupes de réflexion et informatisation.

CASSANDRE « MOURRA IDIOTE ». Après le temps des opulences mal réparties viendra celui des seules richesses qu’on ne peut accaparer.

CELUI QUI PLEURAIT À PASADENA. L’enjeu spirituel de la recherche d’une vie extraterrestre.

LE FUTUR DE L’HOMME EST LE SURNATUREL. Éloge d’un philosophe atypique, Claude Tresmontant.

EN LISANT MONSIEUR MEXANDEAU : VIVE L’ÉCOLE PLUS LIBRE. Contre la « guerre scolaire » et l’uniformité.

L’HOMME QUI RÊVAIT DANS LA CAVERNE. Petit chahut au fond de la classe à propos d’un article de Jacques Ellul.

IL N’Y A PAS DE RACCOURCI. Sectes et scientistes tentent de délivrer l’homme du mystère du monde.

LES RUINES D’ATHÈNES. L’effondrement de la civilisation antique et l’irrationnel dans la Nature.

LE SACRE DE LA FRANCE. Un méchant peuple parmi d’autres mais de grands devoirs.

GAGNER LA PAIX : APRÈS LE VOTE DU BUNDESTAG SUR LES PERSHING, MÊME LA TERREUR S’ÉVENTE. Un épisode clé de la guerre froide : la crise des euromissiles de 1983.

LES MÉSAVENTURES DE L’ONDE ET DU CORPUSCULE. Les troublantes expériences quantiques d’Alain Aspect.

L’ASSOMPTION : LA FEMME EN SA SUBLIME VÉRITÉ. Marie signe de contradiction en un temps de profanation de la chair féminine.

ÉTRANGE AUJOURD’HUI QUI ASPIRE À L’INNOCENCE. Crépuscule de cauchemar ou aube d’un changement intérieur ?

LE JARDIN DE LA GENÈSE A EXISTÉ. À propos d’un livre « téméraire et génial » de Jean-Jacques Walter.

QUAND L’ADVERSAIRE ÉVENTUEL NOUS DIT SES POINTS FAIBLES. La défense de l’Europe face à l’Union soviétique dans les années 1980.

LES ORIGINES DE L’HOMME OU DES LÉGENDES QUI S’ÉCROULENT. L’évolution buissonnante des Primates depuis 75 millions d’années.

DE LA RÉSISTANCE FRANÇAISE À LA RÉSISTANCE AFGHANE AH ! QUE L’HISTOIRE EST REBELLE. Qu’est-ce que le stalinisme ?

LE CŒUR ET LA RAISON. Retour sur le choc de la drogue : le poids de la trahison et le prix de la fidélité.

LE CHOC DE LA DROGUE. Sous ce choc l’âme endormie se réveille mais se découvre en enfer.

CACTUS DANS LA PHYSIQUE : ET SI LE TEMPS ÉTAIT RÉVERSIBLE ? Théorème d’Einstein-Podolsky-Rosen et problèmes irrésolus en physique.

LYSSENKO EST TOUJOURS VIVANT. À propos d’un livre de Pierre-Paul Grassé.

NOTRE HISTOIRE INCONNUE. L’évolution humaine et l’homme de Boskop.

LES MAQUILLEURS DE L’HISTOIRE. Le pacte germano-soviétique.

LE DEUXIÈME HOMME. L’homme de Néandertal.

LE POT AU NOIR DE L’ASCENDANCE HUMAINE. De l’asymétrie des acides aminés au peuplement de l’Amérique.

COURRIER DES LECTEURS. À propos de la chronique « Du bon usage de la baleine » .

DU BON USAGE DE LA BALEINE. Pourquoi je prends la mystérieuse baleine de Jonas comme on la conte.

EXCURSION EN ÉCONOMIE : LES MAITRES PATAUGENT LES PROFANES DOUTENT. La grave question du chômage.

EINSTEIN, PROPHÈTE DE L’IMPRÉVISIBLE. La querelle du déterminisme.

DANS LE GRAND SOIR DE PÂQUES : L’INSTANT SACRÉ. Le christianisme n’aurait pas existé sans la Résurrection.

LES SAVANTS COMME JOB. Sur le rôle du hasard et la forme particulière d’humour sous-jacente à la nature.

SAINT HASARD. La sélection naturelle et la théorie neutraliste de Motoo Kimura.

LE PAIN ET LE SCORPION. L’incohérence du désespoir des prophètes du chaos et de l’absurde.

LA SCIENCE N’EFFACE PAS LE MYSTÈRE. L’animal et l’homme dans un monde qui est pensée divine.

PRIÈRE POUR ARTHUR KOESTLER. Prends, ô Père, sa main tendue qui n’a pas su te trouver.

RÉFLEXION SUR UN ÉTÉ SANGLANT. Tandis que les desseins des hommes se cherchent dans les ténèbres, un autre dessein s’accomplit.

UN PETIT CAILLOU SUR LA BERGE : QUI PEUT SCRUTER AU TÉLÉSCOPE LE MYSTÈRE DIVIN ? Une pensée scientifique libérée du concordisme, du dogmatisme et de l’athéisme.

DARWIN CONTRE LA BIBLE : UN COMBAT D’ARRIÈRE-GARDE. La Bible révèle l’origine spirituelle de l’homme non celle de son corps.

LA CHAISE AUSCULTATRICE. Les interfaces neuronales directes : passé, présent et futur.

LE COQ D’ASCLÉPIOS. La mort devient un acte délibéré.

LA MÈRE « STRESSÉE ». Les épreuves subies par la mère marquent l’enfant avant la naissance.

LA PLANCHE À CLOUS. Il ne faut pas se complaire en frissonnant dans un modèle sinistre de l’avenir.

LE DROIT D’ÊTRE ZOMBI INSCRIT DANS LA CONSTITUTION. Zadig VI ou le Sultan qui ne croyait pas au jeunisme.

ÉLOGE DE LUCKY LUKE. Il y a folie à vouloir tout expliquer dans le cadre du peu qu’on sait.

L’HOMME DÉNUDÉ PAR LA MACHINE. Tout ce qui n’est pas son âme sensible et contemplative sera bientôt évacué dans la machine.

L’HOMME SIMULACRE. Que manque-t-il à la machine pour être comme l’un de nous ?

ADIEU À JACQUES BERGIER. Trente-sixième anniversaire de la disparition d’un homme hors du commun.

ACHEVER LA CRÉATION ? Le chaos des espaces infinis représente le domaine de notre liberté future.

UTOPISTE QUI VEUT FAIRE MON BONHEUR, T’ES-TU REGARDÉ DANS UN MIROIR ? Comment l’illusion de savoir mua la philanthropie marxiste en son contraire.

LE COCOTIER. Le Mal français de Louis XV à nos jours.

RETOUR AUX SOURCES FRANÇAISES. Un autre regard sur la « crise » : pourquoi nous sommes condamnés à l’innovation perpétuelle.

IL NE SERT À RIEN DE RONCHONNER. Refuser ici l’accélération du progrès, c’est freiner les affamés là-bas. Ce n’est pas Cassandre qui sait pourquoi et où courent les hommes.

LA PRÉVISION MISE EN ÉCHEC PAR LA PRÉVISION. À propos d’une étude de F. Meyer et J. Vallée sur la croissance à long terme.

LE JANUS AMÉRICAIN. L’Amérique des apparences et l’Amérique réelle, celle du travail.

HOMO AMERICANUS. Le désordre américain prélude à un nouveau classicisme.

LE TÉMOIN CACHÉ. La maîtrise des activités inconscientes et les fruits ambigus de la connaissance.

LA SCIENCE IMPRÉVISIBLE. L’idée d’un futur planifiable est une illusion.

SUPPLÉMENT AU PREMIER CHAPITRE DE LA GENÈSE. À quoi peut bien servir Vénus ?

LA SCIENCE EST-ELLE ACHEVÉE ? Macfarlane Burnet ou l’autoportrait d’un esprit vieilli.

UNE PLANÈTE SANS HYPOTHALAMUS. Rétroaction, homéostasie et cybernétique.

SUPPOSEZ QUE JE SOIS BREJNEV. Vanité de la politique seule et importance de la supériorité technique.

ANNIVERSAIRE 1778-1978 : VOLTAIRE ET ROUSSEAU. Le railleur contre le faiseur de système.

PRESSE BOUTON. Soigner les désordres de la pensée par le truchement du cerveau

QUAND LE CERVEAU SE DÉCONNECTE. Pourquoi rêve-t-on ?

LES BRICOLEURS DE CAMBRIDGE. Comment un pays devient-il riche, c’est-à-dire libre, actif, puissant ?

RÉFLEXIONS SUR LA CRISE. Le capitalisme ne marche qu’en se détraquant pour s’adapter.

LA GNOSE DE PRINCETON. Vers un spiritualisme scientifique.

RÊVEURS PRENEZ GARDE. Le rêve libère le corps de l’emprise du cerveau et le cerveau de la servitude du corps.

L’ARCHIPEL DU RÊVE. Quand un savant se demande à quoi rêvent les chats.

LE BIOLOGISTE ET LA CHIMPANZÉE. Bref bilan d’un demi-siècle de singes parlants.

C’EST LA FAUTE À ROUSSEAU ! L’influence des mass media n’appartient à personne.

LE NOUVEAU « PARADOXE DU COMÉDIEN ». L’interprétation philosophique de la physique quantique.

LE MUR. Le théorème de Bell et l’attente du futur comme une promesse.

LE REFUS D’ADAM. La justice comme expression de la part de nous-même qui échappe à la science.

IL FAUT TOURNER SEPT FOIS SA LANGUE AVANT DE DIRE QUE C’EST ABSURDE. L’insuffisance du raisonnement purement verbal et la nécessité de la vérification.

L’ÂGE ET L’ESPRIT. L’intelligence décline-t-elle avec l’âge ?

PSYCHOLOGIE DU LEADER. Il n’existe pas de profil-type du leader.

ET SI L’INTELLIGENCE ACCEPTAIT SES LIMITES ? IL Y A TANT DE CHOSES QUE JE NE SAIS PAS... Science et religion sont-elles en guerre à mort permanente ?

LA PORTE DE L’ENFER. Folie et toxicomanie selon des guides sûrs, H. Faure et J.-M. Oughourlian.

LA PROVIDENCE ET LES MICROSCOPES... Certaines ignorances sont providentielles.

MARTHE ROBIN, OU LA LUMIÈRE DU SOIR. Une mystique pour une fin de siècle consciente de son infinie solitude.

SUR LE SEUIL DE LA NOUVELLE PHYSIQUE. Une lettre d’Olivier Costa de Beauregard sur le paradoxe EPR.

QU’EST-CE QUI N’EST PAS DANS LE TEMPS NI L’ESPACE ET QUI EST INFINI ? Le désaveu de la physique qui ne serait que physique.

HELLO SÉNATEUR, COMMENT VA VOTRE CANCER ? Le cancer et ses causes

L’AMOUR N’EST PAS UNE ERREUR DE LA NATURE. Nous cherchons librement notre achèvement dans un monde infiniment compliqué.

DANS LA MACHINERIE CÉRÉBRALE. Les modifications biochimiques et synaptiques du cerveau liées à son usage.

« LA TESTE BIEN FAICTE ». Un cerveau dont on se sert se modifie de manière visible.

DE LA JUNGLE À L’AMOUR. L’apparition de l’homme annonce la défaite finale de la loi de la jungle.

« N’AYEZ PAS PEUR ! » Nous ne sommes pas abandonnés sur une terre d’exil.

LES OVNI DANS LA SCIENCE. À propos des déclarations de M. Galley, Ministre des Armées.

LA DERNIÈRE SERRURE. Un monde en dehors de l’espace et du temps.

POURQUOI VIEILLIT-ON ? Saura-t-on ralentir voire supprimer les effets de l’âge ?

LES PARADOXES DU SULTAN. Zadig V ou l’art de s’insulter en faisant des affaires.

VÉRITÉ DE LA SCIENCE, VÉRITÉ DE LA FOI : ON NE MESURE PAS L’AMOUR. Les soi-disant contradictions entre la science et la foi.

MARIAGE ÉLECTRONIQUE ET PRESSE-CITRON. Ces projets de trois ans et chercheurs errants qui sont au cœur de la recherche américaine.

RECETTE POUR UN SUICIDE COLLECTIF PROPRE. Pourquoi en démographie le principe de plaisir est un principe de mort.

L’ÂME PERDUE. Racine est-il le Freud du XVIIe siècle ?

LE BON VIEUX TEMPS, ET LE NOUVEAU. Soumettre l’ennemi sans guerre est l’habileté suprême.

C’EST LA « CHUTE FINALE » ? Comment Emmanuel Todd démontra que l’URSS était un pays sous-développé.

LES MÉTAMORPHOSES DU PÉCHÉ. De la culpabilité en attente du pardon à la honte en quête de l’estime publique.

LES FILLES ET LES MATHS. Comment doubler le nombre des esprits scientifiques.

LA BATAILLE DE KENT STATE UNIVERSITY. Le repli américain ne signifie pas la fin de la suprématie américaine.

L’HOMME-CAILLOU. Une Révélation ne peut pas être de nature scientifique.

LA CATHÉDRALE ENGLOUTIE. La culture française ligotée par les cancres et mise au tombeau.

L’INCONSCIENT DOMESTIQUÉ ? L’univers spirituel de nos petits-enfants est totalement imprévisible.

IMPOSSIBLE FUTUROLOGIE. Apprenons à maîtriser l’imprévu quand il se produit car le prévoir est chimérique.

RONDE COMME UNE BOULE OU LES THÉORIES À L’ÉPREUVE. Jean Guitton, Guillaume Pouget, Karl Popper et la fin des systèmes.

LE RITE D’INITIATION. L’Éducation nationale atteint-elle ses objectifs éducatifs et sociaux ?

LA CULTURE QUI VIENT PAR LES AIRS. L’urgence d’un humanisme scientifique dans un milieu spirituel technico-scientifique.

LE PITHÉCANTROPE ET LE JARDIN. La Révélation est forcément un mystère sinon elle serait dépassée dans vingt ans.

DES MACHINES INTELLIGENTES. Ordinateurs intelligents de Turing et machines autoreproductrices de von Neumann.

L’AVENIR PRESSE-BOUTON. Un progrès à double tranchant.

FREINER LA BOMBE H. Retour sur la fusion nucléaire contrôlée et l’avenir du nucléaire.

SOUCOUPES VOLANTES ? Se produit-il dans la nature des événements plus intelligents que l’homme ?

JANET ET LA DÉCOUVERTE DE LA CONSCIENCE. Ou comment des découvertes importantes peuvent sombrer dans l’oubli.

LA RELIGION ET LE SAVOIR. Un diagramme paléontologique qui réveille les grandes questions religieuses.

L’ARROSEUR ARROSÉ. De Brillouin à Wheeler : l’Esprit qui voit et sait dans la physique contemporaine.

LA MATIÈRE ET L’ESPRIT. Amortissement de l’évolution anatomique et accélération de l’évolution psychique.

UN CAS CLINIQUE. Une dernière salve contre la psychanalyse.

L’ARAIGNÉE AU PLAFOND. Où l’instinct finit-il et où l’intelligence commence-t-elle ?

LA MOULINETTE QUI NOUS MENACE. La planification de l’homme sous prétexte de sciences humaines est une escroquerie.

L’APOLOGUE D’ALFRED KASTLER. D’où vient l’information qui se manifeste dans la complexité des êtres vivants ?

LE QUARK PIÉGÉ. Une nouvelle physique sans espace, ni temps.

LA SCIENCE EST-ELLE UNE THÉOLOGIE EXPÉRIMENTALE ? J’admire que si peu d’hommes aient la curiosité de considérer la nature comme une pensée.

PHYSIQUE : LA FIN DU LABYRINTHE ? Après la découverte du quark aura-t-on bientôt tout expliqué ? (suite)

LE RÊVE INFANTILE DU SCIENTISME. Après la découverte du quark aura-t-on bientôt tout expliqué ?

LES POUX, LES ENFANTS ET LE LION. Skinner, Walden II et Twin Oaks : une société régie par les lois de la science ?

ASCÈSE ET LIBERTÉ. La libération du corps passe par la libération de l’esprit.

LE REFUS DE L’IDOLE. Débat contradictoire avec un lecteur à propos de la psychanalyse.

« MIAOU ». ET TOUT EST DIT ? Ce monde mystérieux et cruel vient de l’amour et y retourne.

NOTRE CROCODILE INTÉRIEUR. Les bases neurophysiologiques de la dualité de notre nature.

DES THÉRIODONTES ET DES HOMMES. Une critique du néodarwinisme par Pierre-Paul Grassé.

L’HÉRÉDITÉ DU GÉNIE. Une surprenante observation sur la généalogie des grands hommes.

UNE FOI DE REMPLACEMENT. Karl Popper et la « puissance d’explication » de la psychanalyse.

PROPOS D’ALMANACH, OU QUEL TEMPS FERA-T-IL DEMAIN ? Les vrais grands événements de l’Histoire ne sont pas politiques.

LE DIEU DES SAVANTS. Les horreurs de la nature et la loi morale dans un univers animé par une pensée.

« CETTE ÉTRANGE MATIÈRE ». Le livre évènement du physicien Alfred Kastler, prix Nobel.

LES MOUCHES. Ces théologiens sérieux qui repoussent l’idée d’une Personne divine.

AU CŒUR DE L’INCONNU (Suite et fin). Ceux qui portent au mystique un mépris « scientifique » sont des ignorants.

VIKING ET L’AUTRE FAÇON AMÉRICAINE D’ÊTRE PLOMBIER. L’univers aime s’amuser et il aime bien ceux qui s’amusent avec lui.

AU CŒUR DE L’INCONNU (Début). Viking : un bicentenaire sur Mars.

LE SCIENTISME DISPARAÎT. Les phénomènes qui relèvent de la pensée et l’avenir de la science.

DU BON USAGE DES ENNEMIS. Zadig IV ou pourquoi les Américains avaient intérêt à la Révolution d’Octobre.

RELECTURES GROUCHO-MARXISTES. L’austère métier des historiens de la Bible.

LA RÉVOLUTION THERMONUCLÉAIRE. Nous sommes entrés dans une ère de périls.

LA CRISE DE L’ÉNERGIE. Le défi de la pénurie pétrolière est-il un épisode providentiel ?

AU LARGE DE JUPITER. Planètes géantes, planètes telluriques et naines brunes.

DES SIGNES DANS LE CIEL. Pourquoi les étoiles sont-elles inaccessibles à l’homme ?

L’EFFET JOSEPHSON. Ce qui est inconcevable n’est pas nécessairement faux.

PENSER ENSEMBLE. Deux modes de pensée : algorithmique et heuristique.

SHERLOCK HOLMES EN ÉCHEC. Corrélation n’est pas causalité.

COPERNIC CINQ SIÈCLES APRÈS. Il existe une éternelle contradiction entre la découverte de la vérité et les mécanismes par lesquels elle se transmet.

CORRESPONDANCE : LES FRUITS DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNIQUE. La science peut-elle donner aux hommes le moyen de se sauver ?

CORRESPONDANCE : L’ATTENTAT CONTRE LA BIOSPHÈRE. Les géologues, les géophysiciens, les biologistes nous crient que c’est au naufrage que nous courons.

LES PULSARS AU RENDEZ-VOUS DU CALCUL. L’univers est-il conforme aux structures de la raison humaine ?

DE BRENNUS À FRANÇOISE GIROUD. Un mythe hexagonal : il n’existe qu’une vie authentique, celle du mâle adulte.

UN PRINTEMPS EXPLOSIF A MOSCOU. Les problèmes de l’agriculture soviétique.

LE TRAVAIL MANUEL. D’où diable nous vient ce préjugé qu’il n’est d’étude que livresque ?

LE Q.I. D’IVAN DENISSOVITCH. La réussite d’une vie ne se mesure pas à la hauteur atteinte sur le perchoir social.

L’INFORMATIQUE ET LA DÉMOCRATIE. Naissance de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés.

LES VIVANTS ET LA MORT. Les bonnes et moins bonnes idées de M. Ziegler.

LA CRISE DANS LES PAYS DE L’EST (II).

LA CRISE ÉCONOMIQUE À L’EST. De la crise permanente à la crise mondiale en 1975 et après.

LE SYNDROME PORTUGAIS. Conversation avec un Suédois qui ne comprend rien à ce qui se passe en France.

PLURALISME NORMALISÉ. La Révolution des Œillets vue de France.

PSYCHOLOGIE ET PSYCHANALYSE. Freud est un grand écrivain, pas un grand scientifique.

SUR LA « CURE PSYCHANALYTIQUE ». La psychanalyse guérit-elle ? (suite et fin)

BÂTON DE CHAISE, NÉVROSE ET HÉRÉDITÉ. La psychanalyse guérit-elle ?

À PROPOS D’UN COUSIN ÉLOIGNÉ. L’animal d’où monte l’homme était déjà un être au visage prédestiné tourné vers les étoiles.

UNE CHIMÈRE QUI SE PORTE BIEN. Les maladies du psychisme ne sont pas que psychiques.

LE CAFÉ, LE LACTATE ET L’ÂME. Qu’est-ce qu’un état d’âme sujet à des manipulations chimiques ?

AVIS DÉSINTÉRESSÉ À MM. LES ASSASSINS

UNE RECETTE POUR NE PAS PENSER

LA FIN DU DARWINISME

LES INFORTUNES DU HASARD

LES PRÉHUMANITÉS : QUESTION POUR L’HOMME

ENTRE « LE HASARD ET LA NÉCESSITÉ » : DÉCOMBRES À VENDRE ?

L’HOMME CHIFFRÉ

DES DURS, DES MOUS ET DES PSYCHOLOGUES

L’ENFANT DANS LA FORÊT

LES SEPT CATASTROPHES MATHÉMATIQUES

LA PHYSIQUE EN PROIE AUX PARTICULES MONOPOLES

LES TEMPS SONT DURS POUR UN MATÉRIALISTE

L’HOMME N’EXISTERAIT PAS ?

LES OVNIS ET L’IRRATIONNEL

LE PETIT ROI DE L’UNIVERS

COMMENT LA PLANIFICATION TUE LA RECHERCHE

AVANT L’HOMME ET AU-DELÀ

QUAND LA MACHINE NOUS APPREND À PENSER

LE CHEVAL FOU (*)

LA RÉVOLUTION ET AU-DELÀ (*)

MYTHES ET MYTHOLOGUES (*)

LES MARCHÉS DE L’IMMATÉRIEL (*)

CONTE DE NOËL : JAMAIS PLUS… (*)

UNE LETTRE DU PÈRE DE LUBAC À PROPOS DE TEILHARD DE CHARDIN (*)

TEILHARD DE CHARDIN ET LES TEMPS DÉCHIFFRÉS (*)

LA BOUSCULADE AMÉRICAINE (*)

LA BICYCLETTE DE DARWIN (*)

Aimé Michel dans la revue "3e millénaire"

LA CI-DEVANT MATIÈRE ? (*). L’inachèvement de la science en général et de la physique en particulier

LE JOUEUR ET SES TROIS ÉCUS (*). À propos de René Dubos : sommes-nous malades d’abondance ?

SOCIOLOGIE DU CRIME (*)

LE FUTUR ANTÉRIEUR (*)

LES VOCIFÉRANTS (*)

QUAND DEUX PLUS DEUX FONT TROIS (*)

LA GRANDEUR AUX OUBLIETTES (*)

LA BÊTE HUMAINE (*)

LA FIN DE LA NATURE HUMAINE ? (*)

AUX USA : RENAISSANCE DU GREC ET DU LATIN (*)

DANS L’ABÎME DU TEMPS (*)

L’EUTHANASIE ET LES NOUVEAUX LAZARE (*)

LA GRENOUILLE AU FOND DU PUITS (*)

LA DENT EN OR DE PAPA FREUD (*)

LES HIVERS RETARDÉS (*)

LA QUESTION ET LE CARCAN (*)

191 LA BIOLOGIE MODERNE ET LES CHOIX MORAUX (*)

LE CHAOS EXTERIEUR (*)

LA SCIENCE ET LE MYSTÈRE (*)

AVORTEMENT ET BIOLOGIE (*)

LA POULE ET L’ÂGE DE RAISON (*)

L’IMPORTANCE DES PREMIÈRES ANNÉES : DIALOGUE AVEC NOS LECTEURS (*)

L’IMPORTANCE DES PREMIÈRES ANNÉES (*)

LE PHYSICIEN DANS LE LABORATOIRE (*)

UN SUBSTITUT DE LA CONTEMPLATION (*)

L’INTELLIGENCE

LE TEMPS POURRI (*)

SCIENCE ET CULTURE (*)

LA SCIENCE SAUVAGE (*)

D’EMBARRASSANTS CADEAUX DE GARGAMELLE (*)

L’ASCÈSE DU LABORATOIRE (*)

L’INSONDABLE SOURCE DES SONGES (*)

LA MORT ET LE RÊVE (*)

LE BESOIN DE RÊVER (*)

LA SCIENCE DES RÊVES (*)

LA PSYCHANALYSE EST-ELLE UNE SCIENCE ?

LA CREATION A PILE OU FACE

DIALOGUE AVEC NOS LECTEURS : MILLIONS ET MILLIARDS (*)

LES SAVANTS RUSSES ET LES ANGES

LES PARADOXES DU GÉNIE (*)

PASCAL EN CARTES PERFORÉES (*)

L’ « INFIRMITÉ » DE LA MÉMOIRE (*)

LA FAUTE AUX AUTRES (LE SENTIMENT D’IMPUISSANCE TRADUIT LE REFUS D’UN EFFORT D’ADAPTATION)

À DIX MINUTES DE L’AN 4000 (*)

LA GÉNÉRALISATION DU CANCER SERAIT-ELLE LE FRUIT DES MUTATIONS DE LA SOCIÉTÉ MODERNE ?

LA SINGULARITÉ DE L’HOMME. De Jacqueline de Romilly à l’irrationnel dans la nature.

SCIENCE ET SAVOIR (*) LOUIS PASTEUR ET LA RELIGION

LA SCIENCE AU COU RAIDE (*)

NOUS AUTRES CRÉTINS (*)

NOTRE CHAIR DANS LES ÉTOILES (*)

LA TROUBLANTE LOI DE GOOD

COMMENT PEUPLER LES PRISONS (*)

JEAN-PAUL SARTRE AU BERCEAU OU COMMENT FABRIQUER UN CONTESTAIRE (*)

L’INFLUENCE DES ASTRES (*)

LA NOBLESSE DE LA MAIN (*)

UN BÉBÉ ENCOMBRANT *

DU CRUSTACÉ AUX MASS MEDIA (*)

SUR UN CRÂNE DE DEUX MILLE SIÈCLES (*)

LA QUESTION DE PONCE PILATE (*)

AUGUSTE COMTE ET LE PÈRE NOËL (*)

L’ACCORD SUR LE PIRE (*) - QUELQUES ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION SUR LA PSYCHIATRIE ET LES MALADIES MENTALES.

LE COU DE LA GIRAFE OU LE POIDS DE LA LIBERTE (*)

LE TEMPS ET LA GERMINATION (*) 77

DE LA PROBABILITÉ DES MIRACLES, OU L’AVOCAT DU DIABLE...

LA GRÈVE DU SAVOIR (*)

LE ROI SANS DENTS (*)

LA CONSCIENCE ET LE GROUPE (*)

LE LIT DE PROCUSTE (*)

SOUS LE LAMPADAIRE ET À CÔTÉ (*) - (L’HOMME NE DESCEND PAS DU SINGE).

IN PULVEREM REVERTERIS (*) - OU : POURQUOI ARCHIMÈDE EST-IL MORT ? 74

L’ORDINATEUR-ROI ? (*)

LES CASSEURS DE BABYLONE (*)

ESCHATOLOGIE DE LA DROGUE (*)

HEISENBERG OU LE NON REPRÉSENTABLE (*)

ENTRE HEGEL ET GROUCHO MARX (*)

PROPÉDEUTIQUE À LA NÉVROSE (*)

SOFTWARE ET POLITIQUE (*)

QUAND LES CHIFFRES PLÉBISCITENT LA FAMILLE (*)

LE JANUS A QUATRE FACES (*)

L’ÉNIGME DU DEUXIÈME CADAVRE (*)

LA QUARANTAINE DES DIEUX (*)

LA QUERELLE DES PROGRAMMES (*)

L’ESPRIT DE SYSTEME CONTRE LA SCIENCE (*)

LA PETITE LAMPE DE PRAGUE. La relation cerveau - machine.

CORRESPONDANCE : LA PHYSIQUE ET SES FICTIONS (*) 71

LE PARADOXE DE LANGEVIN DÉMONTRÉ (*) 68

LA « METHODE GLOBALE » MISE EN QUESTION (*)

UNE ABERRATION PEDAGOGIQUE : LES MATHEMATIQUES MODERNES

LE SOURD-MUET, LE SAGE ET LE SAVANT (*)

BAGUETTES, PENDULES ET SOURCIERS*

LE TEMPS DE LA SOIF (*)

LES GAULOIS PARMI NOUS (*)

L’ANTIPSYCHIATRE ET LA BOUTONNIERE *

CORRESPONDANCE : LE HASARD ORGANISATEUR… 122

JACQUES MONOD : UN BIOLOGISTE IMPRUDENT EN PHYSIQUE

PETIT SUPPLÉMENT AU LIVRE DE RUTH

LES MYSTIQUES AU LABORATOIRE (*)

LE « JUGEMENT DERNIER » : NOUS AVONS LES MOYENS DE NOTRE EXTERMINATION (*)

CES DAMES DU MANIFESTE (*)

DIALOGUE AVEC NOS LECTEURS : RÉFUTATION (*)

LA PSYCHANALYSE : CONNAISSANCE OU CHIMÈRE ? (*)

LE NOMBRIL DU MONDE (*)

CORRESPONDANCE A PROPOS DE « QUESTIONS AUX PHILOSOPHES »

QUESTIONS AUX PHILOSOPHES (*)

QUAND RADIO MOSCOU PARLE COMME SOLJENITSYNE (*)

L’HISTOIRE DU GROS ORDINATEUR (*)

LA MOROSITÉ OU DES SOURIS ET DES HOMMES (*)

À PROPOS DE L’ « ÉVOLUTION » : LES FAITS ET LE REGARD (*)

13 LA PHYSIQUE EN PANNE (*)

L’ÉTRANGE EXPÉRIENCE D’APOLLO XIV

LE GRAND MARDOUK : COMMENT PEUT-ON ÊTRE SAVANT ET SANS ANGOISSE ? (*)

LE SEXE ET LA SOCIÉTÉ APAISÉE (*)

28 LE SALUT PAR EROS ? (*)

MATIÈRE ET MÉMOIRE 1971 *

L’HORMONE DE LA CONTESTATION*

QUAND LE TEMPS S’ARRÊTERA * 66

LE CARACTÈRE SUR ORDONNANCE *

CHAOS ? « PANTOUFLAGE » ? COURSE AUX ASTRES ? LA FIN DE L’HISTOIRE VUE PAR UN GÉOLOGUE

L’EUGÉNISME OU L’APOCALYPSE MOLLE *

ZADIG, LA ROSE ET LES IMANS DE BABYLONE*

CONNAÎTRE LA TERRE POUR CONNAÎTRE L’UNIVERS*

COMBIEN Y A-T-IL DE TERRES DANS L’ESPACE ?*

LE CERVEAU ET L’ÉNIGME DU « JE » *

L’UNIVERS EST-IL INTELLIGIBLE ? *

VIEILLIR, CE MYSTÈRE

QUAND LES PAPILLONS GUÉRISSENT DE LA RAGE

CRITIQUE DU BEAU LIVRE QUE JE N’AI PAS LU

PLUS LOIN QUE LA VIE ET LA MORT

CONTRE LES IDOLES DE L’ESPRIT

VOICI L’HOMME

L’UNIVERS EST-IL INFINI ?

LE COUP DE PIED DE MALEBRANCHE

DOUTES ET BALIVERNES

L’ÉTANG PÉTRIFIÉ

LES ENFANTS-LOUPS DU PAKISTAN

LA BIBLE CONFRONTÉE AUX AFFIRMATIONS DE LA SCIENCE

BIOGRAPHIE D’AIMÉ MICHEL

Messages

  • Un très grand merci !
    Vraiment c’est une mine d’une richesse inouïe que vous nous offrez-là. Je n’ai jamais lu Aimé Michel en continu, quelques article à l’époque d’avant internet, et ici même, mais irrégulièrement, ne pouvant tout ratisser.
    Mais maintenant il y a là un inventaire remarquable à plus d’un titre
    Merci encore !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.