Semaine du 13 au 19 Septembre 2020

Semaine du « cœur sans partage »

par le Père Michel Gitton

vendredi 11 septembre 2020

Chapelle St Claude la Colombiere. Paray-le-Monial.
© P Deliss / Godong

XXIVe semaine du Temps Ordinaire (Année A)

Dimanche

1. Jésus qui nous éveille à la réciprocité devant notre Père du ciel, qui nous rend frères les uns des autres en nous partageant sa sainte filiation (Siracide 27, 30-28,7).

- Adorons le Frère universel qui nous est donné.

Point spi : sentons le ridicule de nos petites vengeances.

— 

2. Jésus qui a si fort pénétré notre condition humaine que nous ne sommes plus maîtres chez nous. (Romains 14, 7-9).

- Adorons le Fils de l’Homme.

Point spi : ne lui disons jamais : « Toi, tu ne sais pas ce que c’est que (la souffrance, la solitude, etc...) ».

— 

3. Jésus qui ne supporte pas notre aveuglement et notre ingratitude, lui si patient par ailleurs. (Matthieu 18, 21-35).

- Adorons le Défenseur des pauvres et des petits.

Point spi : rappelons-nous que nous sommes des pécheurs graciés.

— 

Lundi 14 Septembre 2020 : FÊTE DE LA CROIX GLORIEUSE

1. Jésus qui nous partage la fierté de Sa croix, qui nous croit capables de nous réjouir avec lui de la Victoire obtenue par elle.

- Adorons Jésus couronné de gloire et d’honneur, entouré des anges portant les trophées de la Passion.

Point spi : portons avec joie le signe de notre appartenance au Christ.

— 

2. Jésus qui nous ouvre, avec Sa croix, à l’intelligence de Ses desseins, qui nous dévoile par elle « la hauteur, la largeur, la profondeur … ».

- Adorons Jésus, Alpha et Omega, Jésus qui dans Sa Passion, donne un sens à toute la création.

Point spi : pourchassons nos restes de paganisme : pas de beauté sans la Croix de NSJC !

— 

3. Jésus qui nous apprend à « prendre » notre Croix, et ensuite à la porter courageusement.

- Adorons celui qui, en nous confiant la Croix, en porte la plus grande part avec nous (« con-jux » !).

Point spi : ne comparons pas notre croix avec celle des autres pour nous plaindre.

— 

Mardi 15 Septembre 2020 : MÉMOIRE DE NOTRE DAME DES DOULEURS

1. Jésus qui associe Marie à sa mission de Rédempteur.

- Adorons le nouvel Adam qui associe la nouvelle Ève à son grand « travail ».

Point spi : méditons avec Marie les mystères douloureux.

— 

2. Jésus qui, en préservant Marie de la mort et de la dégradation, ne l’a pas éloignée de sa croix, qui lui a permis d’y être présente jusqu’au bout.

- Adorons Celui qui donne à chacun une part unique à Son œuvre.

Point spi : demandons l’honneur de ne pas détourner notre regard de la Sainte Croix.

— 

3. Jésus qui prolonge dans son Église la compassion de Marie, qui lui permet de se pencher sur toutes les souffrances des hommes.

- Adorons l’Époux qui confie à son Épouse toutes les âmes blessées.

Point spi : demandons de ne pas passer à côté des cœurs broyés sans essayer de les consoler.

— 

Mercredi : Jésus et Jean Baptiste devant le jugement des hommes (Luc 7, 31-35) + Saints Corneille et Cyprien

1. Jésus qui constate attristé la versatilité et la légèreté des hommes, capables de jugements contradictoires, selon les intérêts du moment.

- Adorons le Rocher d’Israël, stable au milieu des changements.

Point spi : informons-nous sérieusement avant d’émettre un jugement.

— 

2. Jésus qui a accepté de se mêler à nos jeux et à nos fêtes, sans nous renvoyer l’image d’une ascèse dure et austère.

- Adorons l’Époux assis à la table des noces.

Point spi : rions avec ceux qui rient, pleurons avec ceux qui pleurent.

— 

3. Jésus sûr de trouver des cœurs à même de le comprendre, Jésus consolé par l’humble obéissance de ses disciples.

- Adorons la Sagesse paradoxale de Dieu.

Point spi : ne désespérons pas de la compréhension des autres.

— 

Jeudi : La pècheresse aimante et pardonnée (Luc 7, 36-50)

1. Jésus qui accepte de se compromettre, de se laisser approcher et même toucher par le premier venu.

- Adorons le Verbe qui s’est vraiment fait chair pour relever notre chair déchue.

Point spi : ne fermons pas les portes, sachons deviner les attentes.

— 

2. Jésus qui n’accepte pas l’étroitesse de cœur, l’assurance des bien-pensants, leur mépris.

- Adorons le Miséricordieux, au cœur si large.

Point spi : ne nous associons pas aux jugements que l’on colporte, aux réputations que l’on abîme.

— 

3. Jésus qui a vu l’amour, la confiance, l’espérance dans les yeux de cette femme.

- Adorons le Sourcier qui sait repérer les courants cachés, voir les pépites de grâce dans le cœur des hommes.

Point spi : protestons à Jésus que, malgré tout, nous l’aimons...

— 

Vendredi : Le groupe des Saintes Femmes (Luc 8, 1-3)

1. Par son amour rédempteur, Jésus a « tué la haine », la vieille rivalité entre les sexes, les accusations mutuelles, la volonté de puissance.

- Adorons le Chef de chœur qui entraîne autour de lui le ballet gracieux de son Église.

Point spi : apprenons à reconnaître avec joie les dons que Dieu a faits à nos frères et à nos sœurs.

— 

2. Par sa conduite pleine de respect et de simplicité, Jésus libère les vies trop longtemps asservies à des conventions, à des contraintes et à des préjugés.

- Adorons l’Homme libre qui nous libère.

Point spi : croyons que chacun est capable du meilleur.

— 

3. Dans son audace, Jésus donne un rôle à jouer à la pécheresse convertie.

- Adorons le Dieu qui nous recrée par sa miséricorde.

Point spi : donnons à tous une chance.

— 

Samedi : La parabole du grain tombé en terre (Luc 8, 4-15)

1. Jésus qui vient à nous plein de dons et de promesses.

- Adorons le Semeur au don inépuisable.

Point spi : imitons sa largeur, sa générosité.

— 

2. Jésus, qui n’est pas seulement le semeur, mais le grain même qui est semé, grain dépensé en pure perte, gâché à 75%, mais qui gagnera au bout du compte.

- Adorons le Dieu qui se risque à jouer avec nous.

Point spi : ne mesurons pas l’usure de nos forces quand il s’agit de servir.

— 

3. Jésus levain, mêlé à la pâte, pour la faire lever.

- Adorons Celui qui s’est fait tout petit, presque indiscernable dans la masse, pour entraîner l’humanité entière.

Point spi : ne défendons pas notre petit moi, même quand il est incompris ou calomnié.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.