Semaine du 12 au 18 Juillet 2020

Semaine de la « reprise du bon chemin »

par le Père Michel Gitton

lundi 13 juillet 2020

© Jim Semonik / Pixabay

XVe semaine du Temps Ordinaire (Année A)

Dimanche

1. Jésus qui est venu sur terre comme la rosée du ciel et qui remonte au ciel comme une douce vapeur, chargée des prières des saints (Isaïe 55, 10-11).

- Adorons le Verbe Incarné fruit de la terre et don du ciel.

Point spi : prions avec application et constance, ne nous laissons pas détourner de notre cher devoir.

— 

2. Jésus qui est venu pour donner à l’humanité une espérance, qui a ouvert son horizon sur le ciel (Romains 8, 18-23).

- Adorons l’Éveilleur qui nous a rendu le goût de l’aventure.

Point spi : ne soyons pas impatient, attendons l’Heure de Dieu.

— 

3. Jésus qui est venu semer partout sa parole et répandre abondamment les germes du Royaume (Matthieu 13, 1-23).

- Adorons le divin Semeur, qui s’est fait lui-même grain tombé en terre.

Point spi : partageons avec une réelle prodigalité les dons reçus de Dieu.

— 

Lundi : La guerre et pas la paix (Matthieu 10, 34-42 ; 11, 1)

1. Jésus fauteur de division, Jésus qui exige des choix clairs, qui nous oblige à prendre parti pour ou contre lui.

- Adorons le Dieu jaloux qui nous dit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur … ».

Point spi : ne cherchons pas d’impossibles compromis.

— 

2. Jésus que l’on accueille quand on reçoit ses disciples.

- Adorons l’Envoyé du Père qui rend présent l’Envoyeur.

Point spi : ayons le souci de ceux dont la foi est fragile.

— 

3. Jésus autour de qui se constituent de nouveaux liens, des rapports vrais et durables.

- Adorons la Pierre angulaire de la Cité sainte où nous sommes appelés.

Point spi : soyons solidaires de nos frères dans la foi quoi qu’il arrive.

— 

Mardi : Malheur à toi, Chorazaïn (Matthieu 11, 20-24)

1. Jésus dont l’amour peut être déçu, Jésus qui a tant attendu les hommes et qui voit les piètres résultats de notre humanité.

- Adorons le Cœur qui a tant aimé les hommes et en est si peu aimé.

Point spi : protestons devant tant d’ingratitude.

— 

2. Jésus fidèle à la priorité d’Israël, même s’il voit l’immense moisson à venir des païens.

- Adorons le Roi de tous les peuples qui est d’abord le Messie d’Israël.

Point spi : assumons nos racines, tout en restant ouverts sur l’universel.

— 

3. Jésus qui convoque d’un mot tous les peuples et qui embrasse d’un regard toute l’histoire de l’humanité.

- Adorons le Juge devant qui tout est à découvert.

Point spi : aspirons à la grande clarification qu’apporte le Seigneur.

— 

Mercredi : Hymne de jubilation (Matthieu 11, 25-27)
+ Saint Bonaventure

1. Jésus qui exulte, Jésus qui se tourne vers son Père dans la joie.

- Adorons le Fils heureux dans la maison paternelle.

Point spi : sachons goûter près du Christ les moments de plénitude.

— 

2. Jésus qui manifeste sa proximité avec les petits, qui se réjouit d’être reçu en premier par eux.

- Adorons le petit Pauvre qui vient chez nous.

Point spi : ne fuyons pas la compagnie des simples.

— 

3. Jésus qui nous partage le secret du Père, qui nous ouvre l’intimité du Père et du Fils.

- Adorons l’Image de Dieu invisible.

Point spi : apprenons à redécouvrir Jésus, tel que le Père le voit.

— 

Jeudi : Le joug facile (Matthieu 11, 28-30)
+ Notre Dame du Mont Carmel

1. « Venez à moi, vous tous qui peinez » : Jésus qui voit les hommes fatigués par les épreuves de la route et les complications qu’ils se sont rajoutées, et qui veut les soulager.

- Adorons le Cœur compatissant du Sauveur.

Point spi : ne nous laissons pas écraser par des moyens devenus de plus en plus envahissants.

— 

2. « Prenez sur vous mon joug » : Jésus qui nous offre le repos et non la facilité.

- Adorons l’Ami exigeant et entraînant qui nous prend avec lui.

Point spi : acceptons une discipline spirituelle à l’école du Christ.

— 

3. « Et vous trouverez le repos » : Jésus qui nous propose le repos dans son Cœur.

- Adorons Celui qui nous ouvre son Cœur.

Point spi : n’ayons pas honte de ces moments apparemment inutiles où nous sommes là près de Lui.

— 

Vendredi : Les épis froissés (Matthieu 12, 1-8)

1. Jésus qui défend toujours ses disciples, qui ne laisse personne les attaquer.

- Adorons le Maître qui a vraiment pris en charge les siens.

Point spi : ne jugeons pas nos frères chrétiens selon les critères du monde.

— 

2. Jésus qui associe ses disciples à sa vie et les fait entrer dans l’Histoire sainte, comme les compagnons de David.

- Adorons le Messie rejeté qui nous entraîne avec lui dans son errance.

Point spi : ne quittons pas Jésus lorsqu’il est rejeté par notre entourage.

— 

3. Jésus qui associe ses disciples à son culte, faisant d’eux l’équivalent des prêtres du Temple, qui officient en face de la majesté divine.

- Adorons le Grand Prêtre du nouveau Temple.

Point spi : agissons avec un grand respect pour tout ce qui touche notre vie avec le Christ.

— 

Samedi : Le complot contre Jésus (Matthieu 12, 14-21)

1. Jésus qui perçoit la méfiance, le rejet des hommes, qui voit leurs tristes raisons.

- Adorons l’Innocent injustement condamné.

Point spi : méfions-nous de nos jugements.

— 

2. Jésus qui s’éloigne, qui ne force pas la main à quiconque, qui ne poursuit pas l’erreur jusque dans ses derniers retranchements.

- Adorons le Soleil qui tamise ses rayons.

Point spi : retirons-nous quand la discussion est inutile, ne cherchons pas à avoir raison à tout prix.

— 

3. Jésus qui comble ceux qui lui font confiance, qui se donne particulièrement à eux lorsqu’il a pu les entraîner à sa suite.

- Adorons le Maître que nous avons choisi, Rabbouni !

Point spi : triomphons du mal par un surcroît d’amour.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.