Semaine du 10 au 16 Octobre 2021

Semaine de la grâce qui « accompagne » et qui « devance »

par le P. Michel Gitton

lundi 11 octobre 2021

XXVIIIe semaine du Temps Ordinaire (Année B)

Dimanche

1. Jésus qui nous invite à le préférer à tout pour acquérir la vraie sagesse (Sagesse 7, 7-11).

- Adorons le nouveau Salomon, le vrai Sage.

Point spi : ne mettons pas tout sur le même plan, sachons donner tout son prix à l’acquisition des choses importantes.

— 

2. Jésus qui sépare tous nos faux alliages, qui dénonce tous nos compromis (Hébreux 4, 12-13).

- Adorons le Verbe qui est une lame effilée séparant le vrai et la contrefaçon.

Point spi : n’ayons pas peur de nous mettre au clair sur nos buts plus ou moins inavoués.

— 

3. Jésus qui propose des choix radicaux qui ne laissent pas les générosités en friche (Marc 10, 17-30).

- Adorons le Maître qui nous entraîne derrière lui.

Point spi : répondons vite : « oui ! »

— 

Lundi : un « signe », et quel signe ! (Luc 11, 29-32)

1. Jésus dont la vie même est un signe à qui sait entendre ses paroles et voir ses actes ; ses moindres gestes et jusqu’à ses silences disent son mystère.

- Adorons Jésus, Icône du Dieu invisible, dont toute la vie réfracte la gloire de Dieu.

Point spi : apprenons à méditer pas à pas, à reprendre à neuf ce que nous croyons bien connaître.

— 

2. Jésus dont la mort et la résurrection sont le grand « signe » : expérience d’abaissement et de glorification, liés ensemble indissolublement, connexion vivante que seuls voient les amants de la Croix.

- Adorons Jésus homme des douleurs devenu le Ressuscité du matin de Pâques.

Point spi : revenons sans cesse à la méditation de la Pâque.

— 

3. Jésus dont l’Eucharistie est le signe éclatant et caché : le plus grand miracle dans l’apparence la plus banale, la lumière qui éclate dès qu’on a accepté de faire confiance (« ceci est mon corps »).

- Adorons Jésus-Hostie dans le geste inoubliable par lequel il se donne aux hommes.

Point spi : préparons nos messes en nous redisant le miracle inouï qui s’y accomplit.

— 

Mardi : les mains pures (Luc 11, 37-41)

1. Jésus, qui se laisse inviter, qui accepte l’hospitalité des hommes, même quand elle est mesquine et sourcilleuse.

- Adorons l’Hôte qui nous reçoit quand nous le recevons.

Point spi : nettoyons à grandes eaux notre intérieur pour le recevoir.

— 

2. Jésus qui met au clair les pensées cachées, qui oblige les cœurs encombrés à se situer face à la vérité.

- Adorons le Dieu de vérité qui éclaire les recoins cachés de nos âmes.

Point spi : ne vivons pas avec des reproches non éclaircis.

— 

3. Jésus, tout pur, qui communique sa pureté à tous ceux qui l’approchent. « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, on est pur tout entier » (Jean 13, 10), Jésus si clair dans son offrande totale à son Père.

- Adorons le Crucifié baigné de son sang qui donne sa pureté à tout ce qui l’approche.

Point spi : assainissons d’abord la source de notre cœur, à la racine des paroles et des jugements : un cœur partagé.

— 

Mercredi : « Malheur à vous ! » (Luc 11, 42-46)

1. Jésus antithèse de celui qui omet la justice et l’amour de Dieu au profit de petites pratiques insignifiantes.

- Adorons le Serviteur souffrant qui va jusqu’au bout de l’obéissance.

Point spi : revenons à l’essentiel.

— 

2. Jésus antithèse de celui qui revendique les premières places, lui qui a pris la dernière.

- Adorons le Fils Bien-Aimé qui a cherché parmi nous la dernière place.

Point spi : réjouissons-nous quand quelqu’un est mis en valeur à notre place.

— 

3. Jésus antithèse de celui qui charge sur les épaules des autres des fardeaux qu’il ne soulève pas lui-même.

- Adorons notre Isaac qui porte le bois du sacrifice.

Point spi : n’ayons pas d’exigence que nous ne nous appliquerions pas à nous-même.

— 

Jeudi : Des comptes à cette génération (Luc 11, 47-54)

1. Jésus qui sait lire toute l’histoire d’Israël comme le grand malentendu entre Dieu et les hommes, Dieu qui envoie ses amis pour avertir et les hommes qui s’en prennent à eux, quitte, ensuite, à les auréoler d’un honneur rétrospectif mais vain.

- Adorons celui qui porte l’honneur de Dieu au milieu des hommes, témoins de sa sainteté.

Point spi : rappelons-nous nos réticences à l’égard de ceux qui, peut-être, nous communiquaient les appels de Dieu.

— 

2. Jésus qui sait lire l’heure présente comme l’aboutissement de toute cette histoire : le malentendu poussé à l’extrême, le don suprême bafoué.

- Adorons l’Agneau immolé, dont le sang parle plus fort que celui d’Abel.

Point spi : cachons-nous dans les blessures de Jésus.

— 

3. Jésus qui sait lire le vide spirituel de ces soi-disant « maîtres », leur piété toute extérieure, leur attachement à eux-mêmes.

- Adorons le seul juste, celui qui pourrait donner des leçons et qui lave les pieds de ses disciples.

Point spi : sachons que nous sommes des débutants encore mal dégrossis.

— 

Vendredi 15 Octobre : MÉMOIRE DE SAINTE THÉRÈSE D’AVILA, VIERGE ET DOCTEUR DE L’ÉGLISE

1. Jésus qui prend son temps, qui avance lentement ses pions dans notre vie, pour nous ravir à la fin tout entier.

- Adorons l’Amant patient qui attend son Heure.

Point spi : il n’est jamais trop tard pour commencer.

— 

2. Jésus qui nous révèle soudain les immenses prairies de la vie intérieure, qui nous ouvre les châteaux de l’âme.

- Adorons le divin Papillon qui butine la fleur de notre cœur.

Point spi : cherchons patiemment le lieu du cœur.

— 

3. Jésus qui réveille en nous de grands désirs de souffrir avec lui pour son Église.

- Adorons Jésus flagellé.

Point spi : ne demandons pas un meilleur traitement que notre Maître !

— 

Samedi : Confesser Jésus devant les hommes (Luc 12, 8-12)

1. Jésus qui élargit notre regard aux dimensions de la Cour céleste.

- Adorons le Fils devant la face du Père à qui il présente ses frères en humanité.

Point spi : ne tremblons pas devant ce qui n’est qu’une menace humaine.

— 

2. Jésus qui se refuse à forcer l’ultime résistance de l’homme, qui ne nous aura pas à l’usure.

- Adorons le Juge des vivants et des morts.

Point spi : attachons-nous à Jésus pour n’être jamais séparé de lui.

— 

3. Jésus qui peut s’engager pour l’avenir, qui est sûr de disposer souverainement de l’Esprit.

- Adorons le Fils qui avec le Père est source de l’Esprit, qui nous le partage sans mesure.

Point spi : nous n’avons pas à nous défendre devant le monde.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.