Semaine du 11 au 17 Octobre 2020

Semaine de la grâce qui « accompagne » et qui « devance »

par le Père Michel Gitton

vendredi 9 octobre 2020

L’Apothéose de sainte Thérèse par Giambattista Tiepolo, fresque (1722-24). Église Santa Maria degli Scalzi à Venise.
© Didier Descouens / CC by-sa 4.0

XXVIIIe semaine du Temps Ordinaire (Année A)

Dimanche

1. Jésus qui prépare le festin de viandes grasses pour ses amis, qui veut les faire entrer dans son éternel bonheur (Isaïe 25, 6-10a).

- Adorons le Fils heureux dans la maison du Père.

Point spi : ne méprisons rien des dons que nous fait le Christ.

— 

2. Jésus qui nous assure que le Père voit toutes nos peines et qu’il nous dédommagera royalement (Philippiens 4, 12-14.19-20).

- Adorons le Ressuscité qui vient essuyer toutes les larmes de nos yeux.

Point spi : ne nous croyons pas abandonnés, même quand tout s’accumule sur nos têtes.

— 

3. Jésus qui ne perd pas son exigence sur nous, même après nous avoir tout remis, il attend de nous un comportement qui ne dément pas sa générosité (Matthieu 22, 1-14).

- Adorons le Fils de l’Homme qui viendra juger les vivants et les morts.

Point spi : n’abusons pas de la bonté du Seigneur, faisons notre salut « avec crainte et tremblement ».

— 

Lundi : un « signe », et quel signe ! (Luc 11, 29-32)

1. Jésus dont la vie même est un signe à qui sait entendre ses paroles et voir ses actes ; ses moindres gestes et jusqu’à ses silences disent son mystère.

- Adorons Jésus, Icône du Dieu invisible, dont toute la vie réfracte la gloire de Dieu.

Point spi : apprenons à méditer pas à pas, à reprendre à neuf ce que nous croyons bien connaître.

— 

2. Jésus dont la mort et la résurrection sont le grand « signe » : expérience d’abaissement et de glorification, liés ensemble indissolublement, connexion vivante que seuls voient les amants de la Croix.

- Adorons Jésus homme des douleurs devenu le Ressuscité du matin de Pâques.

Point spi : revenons sans cesse à la méditation de la Pâque.

— 

3. Jésus dont l’Eucharistie est le signe éclatant et caché : le plus grand miracle dans l’apparence la plus banale, la lumière qui éclate dès qu’on a accepté de faire confiance (« ceci est mon corps »).

- Adorons Jésus-Hostie dans le geste inoubliable par lequel il se donne aux hommes.

Point spi : préparons nos messes en nous redisant le miracle inouï qui s’y accomplit.

— 

Mardi : les mains pures (Luc 11, 37-41)

1. Jésus, qui se laisse inviter, qui accepte l’hospitalité des hommes, même quand elle est mesquine et sourcilleuse.

- Adorons l’Hôte qui nous reçoit quand nous le recevons.

Point spi : nettoyons à grandes eaux notre intérieur pour le recevoir.

— 

2. Jésus qui met au clair les pensées cachées, qui oblige les cœurs encombrés à se situer face à la vérité.

- Adorons le Dieu de vérité qui éclaire les recoins cachés de nos âmes.

Point spi : ne vivons pas avec des reproches non éclaircis.

— 

3. Jésus, tout pur, qui communique sa pureté à tous ceux qui l’approchent. « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, on est pur tout entier » (Jean 13, 10), Jésus si clair dans son offrande totale à son Père.

- Adorons le Crucifié baigné de son sang qui donne sa pureté à tout ce qui l’approche.

Point spi : assainissons d’abord la source de notre cœur, à la racine des paroles et des jugements : un cœur partagé.

— 

Mercredi : « Malheur à vous ! » (Luc 11, 42-46)

1. Jésus antithèse de celui qui omet la justice et l’amour de Dieu au profit de petites pratiques insignifiantes.

- Adorons le Serviteur souffrant qui va jusqu’au bout de l’obéissance.

Point spi : revenons à l’essentiel.

— 

2. Jésus antithèse de celui qui revendique les premières places, lui qui a pris la dernière.

- Adorons le Fils Bien-Aimé qui a cherché parmi nous la dernière place.

Point spi : réjouissons-nous quand quelqu’un est mis en valeur à notre place.

— 

3. Jésus antithèse de celui qui charge sur les épaules des autres des fardeaux qu’il ne soulève pas lui-même.

- Adorons notre Isaac qui porte le bois du sacrifice.

Point spi : n’ayons pas d’exigence que nous ne nous appliquerions pas à nous-même.

— 

Jeudi 15 Octobre : MÉMOIRE DE SAINTE THÉRÈSE D’AVILA, VIERGE ET DOCTEUR DE L’ÉGLISE

1. Jésus qui prend son temps, qui avance lentement ses pions dans notre vie, pour nous ravir à la fin tout entier.

- Adorons l’Amant patient qui attend son Heure.

Point spi : il n’est jamais trop tard pour commencer.

— 

2. Jésus qui nous révèle soudain les immenses prairies de la vie intérieure, qui nous ouvre les châteaux de l’âme.

- Adorons le divin Papillon qui butine la fleur de notre cœur.

Point spi : cherchons patiemment le lieu du cœur.

— 

3. Jésus qui réveille en nous de grands désirs de souffrir avec lui pour son Église.

- Adorons Jésus flagellé.

Point spi : ne demandons pas un meilleur traitement que notre Maître !

— 

Vendredi : Qui craindre ? (Luc 12, 1-7)

1. « Méfiez-vous du levain des pharisiens ». Non à l’hypocrisie : Jésus qui ne mène aucun double jeu, qui est toute ouverture, toute transparence.

- Adorons celui qui est l’AMEN, le OUI de Dieu à toutes ses promesses.

Point spi : même pour arrondir les angles, refusons le mensonge, l’exagération, le faux-semblant.

— 

2. « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps ». Non à la peur : Jésus qui mène son chemin à la face du Père, sans se laisser arrêter par les intrigues et les soupçons.

- Adorons l’homme de douleur, dépouillé de ses vêtements, tout nu, sans défense.

Point spi : regardons les choses en face : même si c’est dur avec les autres, ils ne vont pas nous manger !

— 

3. « Les cheveux de votre tête sont comptés ». Non au découragement : Jésus qui sait la sollicitude du Père, son soin attentif pour chacun.

- Adorons le Fils qui a expérimenté l’abandon aux mains du Père.

Point spi : ne gardons aucune tristesse pour les choses du passé, soyons neufs à chaque rencontre.

— 

Samedi : Confesser Jésus devant les hommes (Luc 12, 8-12)
+ Saint Ignace

1. Jésus qui élargit notre regard aux dimensions de la Cour céleste.

- Adorons le Fils devant la face du Père à qui il présente ses frères en humanité.

Point spi : ne tremblons pas devant ce qui n’est qu’une menace humaine.

— 

2. Jésus qui se refuse à forcer l’ultime résistance de l’homme, qui ne nous aura pas à l’usure.

- Adorons le Juge des vivants et des morts.

Point spi : attachons-nous à Jésus pour n’être jamais séparé de lui.

— 

3. Jésus qui peut s’engager pour l’avenir, qui est sûr de disposer souverainement de l’Esprit.

- Adorons le Fils qui avec le Père est source de l’Esprit, qui nous le partage sans mesure.

Point spi : nous n’avons pas à nous défendre devant le monde.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.