Du 9 au 15 Février 2020

Semaine de la « constante bienveillance », Ve du Temps Ordinaire

par le Père Michel Gitton

samedi 8 février 2020

Transferts des corps de saint Cyrille et saint Méthode
Basilique Saint-Clément

Dimanche de la Ve semaine du Temps Ordinaire (Année A)

1. Jésus qui introduit ses disciples dans un service désintéressé, qui leur partage son souci des pauvres, qui leur ouvre les yeux sur la misère humaine (Isaïe 58, 7-10).

- Adorons le petit Pauvre qui nous communique son amour des pauvres.

Point spi : faisons disparaître le geste de menace, la parole malfaisante.

— 

2. Jésus qui envoie des messagers dépourvus de moyens humains et qui par eux fait des merveilles (1 Corinthiens 2, 1-5).

- Adorons le Maître qui nous fait confiance.

Point spi : quand Dieu commande, ne nous préoccupons pas des moyens qui nous manquent.

— 

3. Jésus qui met ses disciples en pleine pâte humaine, qui les oblige à se mouiller personnellement, qui leur barre tous les échappatoires (Matthieu 5, 13-16).

- Adorons la Lumière du monde, qui veut se refléter dans ses disciples.

Point spi : ne nous laissons pas décourager par la résistance des autres.

— 

Lundi de la Ve semaine du Temps Ordinaire : « Pouvoir toucher au moins la frange …. » (Marc 6, 53-56)
+ Sainte Scholastique

1. Jésus ne pouvant plus passer inaperçu, Jésus devancé par sa réputation ambiguë de guérisseur, Jésus qu’on s’arrache.

- Adorons le Sauveur encore plus caché par sa réputation qu’il ne l’était par le silence de sa vie cachée, Jésus méconnu dans sa gloire même.

Point spi : attachons-nous à Lui pour Lui et pas seulement pour ses bienfaits.

— 

2. Jésus visitant bourgs et villages, grâces innombrables de ces visites dont on n’a gardé aucune trace, humbles rencontres au coin des rues ou des chemins.

- Adorons le Sauveur venant rejoindre chaque vie, chaque intersection de nos vies.

Point spi : n’estimons pas que certains moments ne sont pas propices.

— 

3. Jésus qu’on touche, en s’attachant à son châle de prière (les franges), Jésus dont on peut rejoindre la prière, s’y glisser presque incognito.

- Adorons le Sauveur dans son intercession incessante pour les besoins des hommes.

Point spi : faisons appel encore et toujours à sa bonté, ne craignons pas de le lasser.

— 

Mardi de la Ve semaine du Temps Ordinaire : Les mains pures (Marc 7, 1-13)
+ Notre Dame de Lourdes

1. Jésus accusé dans le cadre des débats sans fin sur les règles de pureté, Jésus tout pur, qu’on veut prendre au piège des subtilités infinies sur la loi orale.

- Adorons le Religieux de Dieu, tout occupé de rendre gloire à Dieu en esprit et en vérité.

Point spi : ne jugeons pas à partir de nos habitudes, de nos goûts et dégoûts.

— 

2. Jésus observateur perspicace des faiblesses humaines, seul témoin des recoins du cœur.

- Adorons le Dieu qui sonde les reins et les cœurs.

Point spi : laissons-nous juger par le regard du Seigneur plein de miséricorde.

— 

3. Jésus défenseur de la Loi divine bafouée par les observances tordues, plein du zèle jaloux pour la sainteté de son Père.

- Adorons le Dieu saint, qui ne supporte aucun alliage contre nature entre sa parole et nos préceptes à nous.

Point spi : informons-nous du véritable enseignement de l’Église, ne nous contentons pas d’à peu-près, de souvenirs vagues.

— 

Mercredi de la Ve semaine du Temps Ordinaire : Ce qui entre / ce qui sort (Marc 7, 14-23)

1. Jésus libérant les hommes du fardeau des observances extérieures et de la kashrout, pour mieux les vouer à Dieu.

- Adorons notre Libérateur.

Point spi : ne canonisons pas nos habitudes, même bien intentionnées.

— 

2. Jésus ressaisissant toute la Loi jusque dans ses préceptes juridiques autour du choix moral (« ce qui sort »), de la pureté et de la droiture du cœur.

- Adorons le Divin Législateur qui seul sait l’intention profonde de tout ce qu’il nous a demandé.

Point spi : même dans les petites choses, retrouvons l’intention du Seigneur qui est amour.

— 

3. Jésus indigné des arguties, des sophismes inventés par les casuistes qui transforment la Loi selon leurs intérêts.

- Adorons le Maître qui nous instruit en particulier.

Point spi : ne justifions pas nos comportements pervers.

— 

Jeudi de la Ve semaine du Temps Ordinaire : La syro-phénicienne (Marc 7, 24-30)

1. Jésus qui ne répond pas tout de suite à l’attente, qui frustre le désir humain pour mieux le combler, qui suscite l’audace et la confiance.

- Adorons l’Ami si ferme et si fort, qui sait les temps et les moments.

Point spi : n’ayons pas peur de nous laisser rabrouer, mais continuons à demander.

— 

2. Jésus qui respecte jusqu’au bout le privilège d’Israël, qui est lié par la promesse faite à Abraham et à sa descendance.

- Adorons le Dieu fidèle dont les promesses sont sans repentance.

Point spi : ayons beaucoup d’estime pour le premier peuple de l’Alliance.

— 

3. Jésus à qui on peut rétorquer, qui fait place à une discussion, qui se plie à une objection.

- Adorons le Dieu qui échange avec l’homme.

Point spi : écoutons ce que les autres ont à nous dire.

— 

Vendredi 14 Février 2020 : FÊTE DES APÔTRES DES SLAVES SAINTS CYRILLE, MOINE, ET MÉTHODE, ÉVÊQUE, PATRONS DE L’EUROPE

1. Jésus qui a toujours « d’autres brebis » qui ne sont pas encore rassemblées, et qui les attend.

- Adorons le Bon Pasteur toujours en quête de ceux qui sont encore loin.

Point spi : ayons le souci des peuples pas encore évangélisés.

— 
 
2. Jésus qui suscite des âmes apostoliques, qui met en route les frères Méthode et Cyrille, qui les affine à mesure qu’ils s’avancent vers des terres nouvelles.

- Adorons l’Envoyé qui envoie toujours.

Point spi : risquons-nous dès que l’occasion nous est donnée.

— 

3. Jésus qui rassemble dans l’unité les enfants de Dieu dispersés.

- Adorons le Dieu unique qui unifie tout ce qu’il touche.

Point spi : recherchons l’unité ; ne cherchons pas à nous singulariser à tout prix.

— 

Samedi de la Ve semaine du Temps Ordinaire : La deuxième multiplication des pains (Marc 8, 1-10)

1. Jésus qui a pitié, qui sait les efforts faits, les souffrances endurées pour Lui.

- Adorons le Maître qui a le cœur d’une mère pour ses enfants.

Point spi : soyons sensibles aux épreuves des autres.

— 

2. Jésus qui ne veut pas agir sans nous, qui inventorie nos faibles moyens.

- Adorons le Maître qui associe ses créatures aux merveilles qu’il opère.

Point spi : prêtons notre concours, même si nous savons que ce n’est pas suffisant.

— 

3. Jésus qui agit avec une maîtrise souveraine, qui met en jeu sa puissance de Fils, tranquillement.

- Adorons le Fils qui dispose des biens de la maison paternelle.

Point spi : collaborons à son œuvre sans nous poser de questions.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.