Semaine du 7 au 13 Juin 2020

Semaine de la « Source vive de tout bien »

par le Père Michel Gitton

samedi 6 juin 2020

© Leandro Stefani / Pixabay

Dimanche de la Sainte Trinité et Xe semaine du Temps Ordinaire (Année A)

DIMANCHE DE LA SAINTE TRINITÉ

1. Jésus qui nous révèle la présence brûlante du Dieu trois fois saint (Exode 34, 4b-6.8-9).

- Adorons « l’Icône du Dieu invisible », qui pour nous s’est fait visible.

Point spi : demandons au Seigneur de nous révéler Son visage.

— 

2. Jésus qui nous entraîne dans la ronde de sa vie au sein de la Trinité (2 Corinthiens 13, 11-13).

- Adorons le Fils qui accomplit les œuvres du Père.

Point spi : mettons-nous à l’école de l’abandon filial.

— 

3. Jésus qui nous ouvre la porte de la Miséricorde divine (Jean 3, 16-18).

- Adorons le Sauveur qui vient porteur de la Miséricorde paternelle.

Point spi : croyons de tout notre cœur au Dieu Père, Fils et Esprit.

— 

Lundi : Les Béatitudes (Matthieu 5, 1-12)

1. Jésus qui gravit la montagne en entraînant ses disciples après lui, Jésus qui les mène à cette position élevée, d’où le regard s’étend plus largement.

- Adorons notre Guide qui nous entraîne vers les sommets, qui nous mène de « hauteur en hauteur » jusqu’à Sion.

Point spi : prenons le temps de dominer les questions, ne réagissons pas superficiellement.

— 

2. Jésus qui « ouvre la bouche » et se met à instruire, conscient de son rôle d’enseignant, sachant qu’il a un message capital à délivrer.

- Adorons notre Rabbi que nous voulons suivre jusqu’au bout, admirons son enseignement tout nourri des pensées divines. La grâce « est répandue sur ses lèvres » !

Point spi : ne nous dérobons pas quand nous avons quelque chose à dire.

— 

3. Jésus qui commence son enseignement par les Béatitudes, Jésus qui parle de bonheur, et non de devoir.

- Adorons le Fils si heureux dans la communion du Père et de l’Esprit, faisant déborder cet amour à l’extérieur (« source de tout bien »).

Point spi : réveillons chez nos frères le goût du bonheur.

— -

Mardi : Sel et lumière (Matthieu 5, 13-16)

1. Jésus qui, de façon visionnaire, donne comme un fait acquis ce qui est à peine commencé : notre pleine entrée dans ses vues, notre séparation d’avec les ténèbres.

- Adorons le merveilleux éducateur qui nous entraîne vers le don de nous-mêmes.

Point spi : croyons à notre nouveauté baptismale.

— 

2. Jésus qui, à travers ses disciples, secoue les habitudes, bouleverse les fausses valeurs du monde.

- Adorons le Maître aux exigences brûlantes.

Point spi : pas de compromis avec le monde.

— 

3. Jésus qui confie sa lumière aux apôtres, qui veut par eux porter très loin la flamme.

- Adorons la vraie Lumière que les ténèbres n’ont pas arrêtée.

Point spi : ne nous déguisons pas, acceptons de porter les couleurs du Christ.

— 

Mercredi : Jésus qui accomplit et n’abolit pas (Matthieu 5, 17-19)

1. Jésus merveilleusement libre dans sa fidélité, qui n’a pas besoin de secouer le joug pour être lui-même, c’est-à-dire fils.

- Adorons le Fils qui connait de l’intérieur la volonté de son Père.

Point spi : n’opposons pas trop vite l’Ancien Testament et le Nouveau Testament.

— 

2. Jésus qui vient accomplir la Loi, cette loi qui avait été faite pour lui, au-delà de l’interprétation légaliste, c’est lui qui accomplit en perfection les préceptes du culte comme ceux de la morale.

- Adorons le Serviteur qui, sur la croix, réalise en plénitude les volontés du Père.

Point spi : voyons dans les exigences de la morale une manière de nous donner concrètement à Dieu.

— 

3. Jésus qui sait le prix d’une exacte obéissance, même dans les détails, lui pour qui il n’y a pas de petits commandements.

- Adorons l’Enfant-Dieu qui offre à son Père les premiers balbutiements de son amour.

Point spi : ne nous croyons pas trop vite exempts de ces « petits » commandements.

— 

Jeudi : « On vous a dit, moi je vous dis » (Matthieu 5, 20-26)
+ Saint Barnabé

1. Jésus qui tranche, avec l’autorité même de Dieu et qui peut déclarer : « on vous a dit, moi, je vous dis ».

- Adorons Celui qui a séparé au commencement la lumière et les ténèbres.

Point spi : soumettons à Jésus nos petits et nos grands choix.

— 

2. Jésus si exigeant, entraînant dans l’aventure de la sainteté des publicains et des pécheurs publics.

- Adorons le Sourcier qui réveille des nappes cachées de générosité.

Point spi : accueillons dans l’action de grâce les appels que Dieu nous adresse.

— 

3. Jésus qui nous apprend le don gracieux, la légèreté, qui nous conseille de rattraper « vite » les situations bloquées.

- Adorons le nouveau David, qui sait esquiver les armes de Goliath et vaincre par la rapidité.

Point spi : ne nous laissons pas arrêter par la tristesse de nos échecs.

— 

Vendredi : Mieux vaut se couper la main (Matthieu 5, 27-32)

1. Jésus, étranger à toute la laideur du monde, aux convoitises malsaines qui souillent l’amour.

- Adorons le Tout-Pur.

Point spi : interdisons-nous toute complicité avec les pensées basses.

— 

2. Jésus qui n’ignore pas la réalité, les combats qu’essuient ceux qui veulent rester fidèles.

- Adorons le Guide lumineux qui nous entraîne.

Point spi : cherchons la lumière, même si elle est rude.

— 

3. Jésus qui conseille les remèdes radicaux, les ruptures claires, les résolutions courageuses : aller jusqu’au bout de la pureté du cœur.

- Adorons le Verbe qui, telle une lame, pénètre à la jointure et dévoile les complicités cachées.

Point spi : ne disons pas : « plus tard ».

— 

Samedi : Pas de serments (Matthieu 5, 33-37)
+ Saint Antoine de Padoue

1. Jésus qui se méfie des serments, mais qui accueille nos vœux, qui croit au sérieux de nos engagements.

- Adorons-le dans son exigence de Vérité, Lui la Vérité faite chair.

Point spi : faisons à Dieu l’hommage de notre liberté et tenons nos promesses.

— 

2. Jésus qui s’indigne de notre duplicité, nous qui cherchons à faire de Dieu le complice de nos manœuvres.

- Adorons la candeur de celui qui n’a jamais été que « Oui », qui ne connaît aucune dissimulation.

Point spi : ne cherchons pas à passer pour habiles, soyons confiants.

— 

3. Jésus qui défend l’honneur de Dieu, la sainteté de son Nom, la majesté de son Temple.

- Adorons Celui qui est dévoré du zèle pour la Maison de Dieu.

Point spi : fuyons tout vilain juron, toute formule irrespectueuse.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.