Semaine du 6 au 12 Juin 2021

Semaine de la « Source vive de tout bien »

par le P. Michel Gitton

mardi 8 juin 2021

Dimanche du Saint Sacrement et Xe semaine du Temps Ordinaire (Année B)

DIMANCHE DU SAINT SACREMENT DU CORPS ET DU SANG DU CHRIST

1. Jésus qui a signé de son sang son Alliance définitive avec nous (Exode 24, 3-8).

- Adorons l’Agneau immolé qui se tient devant Dieu.

Point spi : disons à Jésus que c’est vraiment pour toujours.

— 

2. Jésus qui nous a rendus capables de nous tenir nous aussi devant la face de son Père pour lui rendre un culte en Esprit et en Vérité (Hébreux 9, 11-15).

- Adorons le Médiateur qui nous introduit dans le Sanctuaire céleste.

Point spi : prenons conscience du sérieux de notre participation à la liturgie, rendons-la aussi belle et attentive que possible.

— 

3. Jésus qui s’offre réellement à chacun de nous dans ce don amoureux (Marc 14, 12-16.22-26).

- Adorons l’Ami qui nous ayant invités à sa table s’offre à nous.

Point spi : essayons d’entraîner à la messe tous ceux qui s’en sont séparés ou qui ne savent pas.

— 

Lundi : Les Béatitudes (Matthieu 5, 1-12)

1. Jésus qui gravit la montagne en entraînant ses disciples après lui, Jésus qui les mène à cette position élevée, d’où le regard s’étend plus largement.

- Adorons notre Guide qui nous entraîne vers les sommets, qui nous mène de « hauteur en hauteur » jusqu’à Sion.

Point spi : prenons le temps de dominer les questions, ne réagissons pas superficiellement.

— 

2. Jésus qui « ouvre la bouche » et se met à instruire, conscient de son rôle d’enseignant, sachant qu’il a un message capital à délivrer.

- Adorons notre Rabbi que nous voulons suivre jusqu’au bout, admirons son enseignement tout nourri des pensées divines. La grâce « est répandue sur ses lèvres » !

Point spi : ne nous dérobons pas quand nous avons quelque chose à dire.

— 

3. Jésus qui commence son enseignement par les Béatitudes, Jésus qui parle de bonheur, et non de devoir.

- Adorons le Fils si heureux dans la communion du Père et de l’Esprit, faisant déborder cet amour à l’extérieur (« source de tout bien »).

Point spi : réveillons chez nos frères le goût du bonheur.

— 

Mardi : Sel et lumière (Matthieu 5, 13-16)

1. Jésus qui, de façon visionnaire, donne comme un fait acquis ce qui est à peine commencé : notre pleine entrée dans ses vues, notre séparation d’avec les ténèbres.

- Adorons le merveilleux éducateur qui nous entraîne vers le don de nous-mêmes.

Point spi : croyons à notre nouveauté baptismale.

— 

2. Jésus qui, à travers ses disciples, secoue les habitudes, bouleverse les fausses valeurs du monde.

- Adorons le Maître aux exigences brûlantes.

Point spi : pas de compromis avec le monde.

— 

3. Jésus qui confie sa lumière aux apôtres, qui veut par eux porter très loin la flamme.

- Adorons la vraie Lumière que les ténèbres n’ont pas arrêtée.

Point spi : ne nous déguisons pas, acceptons de porter les couleurs du Christ.

— 

Mercredi : Jésus qui accomplit et n’abolit pas (Matthieu 5, 17-19)

1. Jésus merveilleusement libre dans sa fidélité, qui n’a pas besoin de secouer le joug pour être lui-même, c’est-à-dire fils.

- Adorons le Fils qui connait de l’intérieur la volonté de son Père.

Point spi : n’opposons pas trop vite l’Ancien Testament et le Nouveau Testament.

— 

2. Jésus qui vient accomplir la Loi, cette loi qui avait été faite pour lui, au-delà de l’interprétation légaliste, c’est lui qui accomplit en perfection les préceptes du culte comme ceux de la morale.

- Adorons le Serviteur qui, sur la croix, réalise en plénitude les volontés du Père.

Point spi : voyons dans les exigences de la morale une manière de nous donner concrètement à Dieu.

— 

3. Jésus qui sait le prix d’une exacte obéissance, même dans les détails, lui pour qui il n’y a pas de petits commandements.

- Adorons l’Enfant-Dieu qui offre à son Père les premiers balbutiements de son amour.

Point spi : ne nous croyons pas trop vite exempts de ces « petits » commandements.

— 

Jeudi : « On vous a dit, moi je vous dis » (Matthieu 5, 20-26)

1. Jésus qui tranche, avec l’autorité même de Dieu et qui peut déclarer : « on vous a dit, moi, je vous dis ».

- Adorons Celui qui a séparé au commencement la lumière et les ténèbres.

Point spi : soumettons à Jésus nos petits et nos grands choix.

— 

2. Jésus si exigeant, entraînant dans l’aventure de la sainteté des publicains et des pécheurs publics.

- Adorons le Sourcier qui réveille des nappes cachées de générosité.

Point spi : accueillons dans l’action de grâce les appels que Dieu nous adresse.

— 

3. Jésus qui nous apprend le don gracieux, la légèreté, qui nous conseille de rattraper « vite » les situations bloquées.

- Adorons le nouveau David, qui sait esquiver les armes de Goliath et vaincre par la rapidité.

Point spi : ne nous laissons pas arrêter par la tristesse de nos échecs.

— 

Vendredi : SOLENNITÉ DU SACRÉ CŒUR DE JÉSUS

1. « J’ai aimé Israël dès son enfance… ». Jésus qui a du goût pour nous, Jésus qui depuis longtemps s’intéresse à sa petite créature (Osée 11, 1.3-4.8c-9).

- Adorons ce Cœur qui a tant aimé les hommes et qui en est si peu aimé.

Point spi : croyons, malgré toutes les évidences, que nous pouvons avoir du prix pour Lui.

— 

2. « L’insondable richesse du Christ ». Jésus qui nous laisse voir quelque chose de son intérieur, de cette plénitude divine qui est la sienne (Éphésiens 3, 8-12.14-19).

- Adorons ce Cœur en qui réside la plénitude de la divinité.

Point spi : prenons le temps de méditer sur Ses gestes, sur Ses parole, sur Ses silences…

— 

3. « Il en sortit du sang et de l’eau ». Jésus dont l’expérience humaine se répand sur nous, qui vient irriguer nos vies (Jean 19, 31-37).

- Adorons ce Cœur, source inépuisable du don de l’Esprit.

Point spi : puisons des forces dans un contact renouvelé avec Son cœur.

— 

Samedi : CŒUR IMMACULÉ DE MARIE

1. Jésus dont le cœur de Marie épouse tous les mouvements, dont elle reçoit toutes les impulsions.

- Adorons la Sagesse éternelle dont Marie est éprise.

Point spi : soyons des disciples attentifs et fervents.

— 

2. Jésus qui trouve dans le Cœur de sa Mère une vraie complicité dans la prière, un accord parfait avec sa totale remise aux mains du Père.

- Adorons le Fils du Père éternel devenu Fils de Marie.

Point spi : partageons discrètement notre prière avec ceux qui vivent la même aventure que nous.

— 

3. Jésus qui a placé au cœur de l’Église cette icône vivante de son Cœur à lui.

- Adorons l’Époux de l’Église immaculée.

Point spi : « Dans le Cœur de l’Église ma mère, je serai l’amour » (Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus).

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.