Semaine du 23 au 29 Février 2020

Semaine de l’ « inlassable recherche » et entrée en Carême

vendredi 21 février 2020

© P Deliss / GODONG

VIIe semaine du Temps Ordinaire (Année A)

Dimanche

1. Jésus qui nous révèle l’éminente dignité de ce « prochain » parfois si lourd et si désagréable qui est près de nous (Lévites 19, 1-2.17-18).

- Adorons l’Amoureux de l’homme, en qui le Père a mis toute sa complaisance.

Point spi : ne méprisons jamais celui que Dieu lui-même met sur notre chemin.

— 

2. Jésus qui nous retire à nos querelles et à nos exclusivités, en nous faisant rentrer dans la vision de son dessein sur nous (1 Corinthiens 3, 16-23).

- Adorons la Sagesse éternelle et le projet bienveillant qu’elle a édicté.

Point spi : rejetons l’esprit de parti, le sectarisme et le soupçon.

— 

3. Jésus qui nous propose d’aimer vraiment comme lui (Matthieu 5, 38-48).

- Adorons le Serviteur, tout donné aux hommes.

Point spi : ne résistons pas à celui qui nous sollicite.

— 

Lundi : L’épileptique au pied du Thabor (Marc 9, 14-29)

1. Jésus qui descend de la montagne, fort de l’autorité rayonnante qui émane de lui, qui « stupéfie » la foule.

- Adorons notre Maître dans l’élan de Sa venue vers nous, plein de force et de joie.

Point spi : ouvrons notre cœur sans réserve à celui qui vient nous guérir.

— 

2. Jésus qui s’impatiente des complications, des hésitations, de la foi branlante de ses interlocuteurs.

- Adorons le Seigneur de toute Vérité, le Témoin fidèle qui dissipe les brumes de l’incroyance.

Point spi : n’hésitons plus, disons au Seigneur : « Tu peux tout, viens me sauver ».

— 

3. Jésus qui n’a pas de recette, ne dispose d’aucune technique, qui ne peut dire que son union au Père.

- Adorons le Fils éperdu d’amour pour son Père, vivant de sa vie et agissant par lui.

Point spi : « par la prière et par le jeûne ».

— 

Mardi : La deuxième annonce de la Passion, et la parole sur l’enfant
(Marc 9, 30-37)

1. Jésus qui traverse la Galilée incognito, qui se réserve pour ses disciples qu’il instruit à part.

- Adorons Celui qui nous cache au plus secret de sa face.

Point spi : ne sortons pas trop vite de ces moments passés avec Jésus.

— 

2. Jésus qui reprend inlassablement ses annonces de la Passion, qui ne veut pas laisser l’illusion d’une issue facile.

- Adorons le Messie souffrant que Dieu nous a donné.

Point spi : n’ayons pas peur d’interroger Jésus, même sur ce qui est difficile.

— 

3. Jésus qui apprend à ses disciples à servir, à devenir petits, à ne pas se comparer.

- Adorons le Serviteur, celui qui pour nous a pris la dernière place.

Point spi : accueillons avec le sourire les rabrouements, les dédains, les rejets.

— 

Mercredi des Cendres : L’art d’offrir en secret (Matthieu 6, 1-6.16-18)

1. Jésus qui nous montre la vraie récompense qui est l’union à Dieu, qui nous met en garde contre de fausses gratifications.

- Adorons le Fils qui nous partage son privilège, qui nous fait entrer dans le secret de la Trinité.

Point spi : refusons les satisfactions illusoires que nous attendons de l’estime des autres.

— 

2. Jésus qui nous donne rendez-vous dans le secret, dans le silence de l’oraison.

- Adorons l’Hôte de notre sanctuaire domestique.

Point spi : bondissons vers ces moments bénis où Il nous donne audience.

— 

3. Jésus qui nous dit la joie de l’offrande volontaire, la fierté du sacrifice offert à Dieu seul.

- Adorons le Serviteur ébloui par l’amour du Père.

Point spi : refusons toute tristesse en ces jours de pénitence.

— 

Jeudi après les Cendres : L’art de prendre sa croix à la suite du Christ (Luc 9, 22-25)

1. Jésus qui nous dévoile la nécessité profonde de son sacrifice où n’entre aucune fatalité, mais un don nécessaire profondément assumé.

- Adorons le Fils qui se reçoit jour après jour de la volonté de son Père.

Point spi : accueillons de tout notre cœur la nécessité pour nous du sacrifice.

— 

2. Jésus qui n’anticipe pas sur notre réponse, qui ne nous embarque pas de force, mais nous embarque pour un don total.

- Adorons le Maître très délicat qui nous dit « si tu veux ».

Point spi : assurons-le tout de suite de notre réponse.

— 

3. Jésus qui nous met dans cette perspective de bon sens : aucun gain terrestre ne mérite que nous le payions d’une mort spirituelle.

- Adorons le Général qui mène la guerre avec détermination et nous entraîne à la victoire.

Point spi : rejetons tous les petits désirs insensés qui nous empêchent de vivre.

— 

Vendredi après les Cendres : L’art de jeûner avec Jésus (Matthieu 9, 14-15)

1. Jésus qui a pratiqué lui-même le jeûne, et quel jeûne ! qui sait ce que cela veut dire d’« humilier son âme » devant Dieu.

- Adorons Jésus au désert, s’avançant le premier sur cette terre aride.

Point spi : prenons le temps d’écouter ce que Jésus a à nous dire sur les privations de Carême.

— 

2. Jésus qui ne veut pas de nos grimaces, de nos « faces de Carême », de nos inconséquences.

- Adorons l’Époux qui « s’élance en conquérant hors de sa tente ».

Point spi : ne mêlons pas la morosité avec les moments de fête que sont toujours nos rencontres sacramentelles avec Jésus.

— 

3. Jésus qui sait l’épreuve de son absence, les délais de notre quête, nos sécheresses et nos tristesses.

- Adorons le Seigneur monté au Ciel, mais qui n’est pas loin de chacun d’entre nous.

Point spi : rappelons-nous ! Et restons fidèles dans le secret.

— 

Samedi après les Cendres : L’art de la miséricorde à l’école de Jésus (Luc 5, 27-32)

1. Jésus qui s’approche du plus loin, du plus inattendu, pour manifester sa miséricorde.

- Adorons le Sauveur que ne rebute aucune maladie.

Point spi : n’ayons pas peur d’évangéliser aussi ceux qui paraissent très loin.

— 

2. Jésus qui ne se contente pas d’un appel, mais qui vient partager la vie des pécheurs.

- Adorons l’Ami venu s’asseoir à la table des pécheurs.

Point spi : ne soyons pas condescendants dans notre manière d’approcher les pécheurs.

— 

3. Jésus qui subit le choc en retour, le discrédit qui tient à ses nouveaux amis.

- Adorons l’Agneau qui porte les péchés du monde.

Point spi : prenons sur nous le déshonneur pour rendre une dignité aux pauvres.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.