Semaine du 2 au 8 Février 2020

Semaine de l’« Adoration sans partage » - IVe semaine du Temps Ordinaire

par le Père Michel Gitton

mercredi 5 février 2020

La présentation au temple, Raphaël, 1503

Dimanche 2 Février 2020 : PRESENTATION DU SEIGNEUR AU TEMPLE

1. Jésus qui vient établir un culte tout nouveau, un sacerdoce saint, offrant des offrandes pures (Malachie 3, 1-4).

- Adorons notre Grand Prêtre miséricordieux et juste.

Point spi : ne participons pas au culte avec un cœur partagé.

— 

2. Jésus qui n’a pas offert le sang des agneaux ni des boucs, mais le sien (Hébreux 2, 14-18).

- Adorons le Messie crucifié.

Point spi : déchirons nos cœurs et non pas nos vêtements.

— 

3. Jésus qui est offert avant de pouvoir s’offrir (Luc 2, 22-40).

- Adorons notre petit Roi tout remis aux mains des hommes.

Point spi : laissons-nous porter par la liturgie de l’Église.

— 

Lundi de la IVe semaine du Temps Ordinaire : Le possédé gérasénien (Marc 5, 1-20)

1. Jésus qui va traquer le démon sur son terrain, en terre païenne, au contact des gens impurs, au milieu d’un troupeau de porcs.

- Jésus le combattant sans peur et sans reproche, allant jusqu’au bout pour nous libérer.

Point spi : osons avec Jésus aller sur les terrains d’apostolat les plus risqués.

— 

2. Jésus qui démasque la « Légion », et lui intime un ordre, qui ne se laisse pas impressionner par les menaces et la dérision.

- Adorons Celui qui connaît chaque créature par son nom, et auquel nul ne peut résister.

Point spi : ne cultivons pas les ambiguïtés, essayons de savoir à qui nous avons à faire.

— 

3. Jésus qui ne laisse aucune échappatoire au démon, qui, en acceptant sa demande, précipite sa ruine.

- Adorons Celui devant qui aucun compromis n’est possible, celui qui est tout entier « oui » aux promesses du Père.

Point spi : ne cherchons pas à nous en tirer par une demi conversion, allons jusqu’au bout.

— 

Mardi de la IVe semaine du Temps Ordinaire : L’hémorroïsse et la fille de Jaïre (Marc 5, 21-43)

1. Jésus que l’on peut toucher par surprise, Jésus dont on peut s’approcher en cachette, Jésus qui accueille les gestes de foi faits à son insu.

- Adorons le Verbe fait chair, pour que nous puissions toucher sa chair.

Point spi : ne décourageons pas les tentatives maladroites de ceux qui s’approchent.

— 

2. Jésus qui provoque un vrai dialogue, qui amène cette femme à lui parler en face et qui guérit ainsi son cœur de la honte et de la peur.

- Adorons le Verbe divin qui nous adresse la parole.

Point spi : ne nous contentons pas de formules, adressons-nous vraiment à Lui.

— 

3. Jésus qui se dérange, qui prend le temps, qui touche la main de la morte et qui lui parle.

- Adorons le Verbe éternel qui retentit jusque dans nos appartements les plus reculés.

Point spi : prenons le temps de compatir avec la souffrance des autres.

— 

Mercredi de la IVe semaine du Temps Ordinaire : Jésus à Nazareth (Marc 6, 1-6)
+ Sainte Agathe

1. Jésus, qui, malgré trente ans de vie cachée pleine de beauté et de lumière, reste un inconnu, incompris de ses proches.

- Adorons le Dieu caché.

Point spi : changeons notre regard sur nos proches, apprenons à les découvrir.

— 

2. Jésus qui s’« étonne », qui est douloureusement surpris, qui ne prend pas son parti de la dureté des cœurs.

- Adorons ce Cœur qui a tant aimé les hommes et en est si peu aimé.

Point spi : même quand nous sommes déçus, ne cessons pas de faire confiance aux hommes.

— 

3. Jésus qui s’éloigne et ne reviendra pas.

- Adorons le Voyageur solitaire qui reprend la route.

Point spi : ne nous obstinons pas face aux refus.

— 

Jeudi de la IVe semaine du Temps Ordinaire : L’envoi des douze (Marc 6, 7-13)
+ Saint Paul Miki et ses compagnons

1. Jésus qui pourrait instruire par lui-même la terre entière, mais qui veut passer par des bouches et des mains humaines.

- Adorons l’Envoyé du Père.

Point spi : ne nous dérobons pas devant les responsabilités que l’Eglise nous propose.

— 

2. Jésus qui entraîne ses disciples dans un dépouillement de plus en plus réel, pour qu’ils puissent être ses instruments.

- Adorons le Pauvre, celui qui n’a pas voulu avoir de quoi reposer sa tête.

Point spi : ne donnons pas trop de crédit aux moyens et aux méthodes, ne nous encombrons pas de précautions inutiles quand il s’agit de porter la Parole.

— 

3. Jésus qui leur donne la joie d’œuvrer pour lui, et de voir la fécondité de leurs efforts.

- Adorons l’Ami qui nous associe généreusement à son œuvre.

Point spi : donnons à nos amis et à nos collaborateurs la joie de réussir quelque chose pour le Seigneur.

— 

Vendredi de la IVe semaine du Temps Ordinaire : La mort de Jean Baptiste (Marc 6, 14-29)

1. Jésus tout unifié, antithèse des scrupules et des contradictions qui déchirent Hérode.

- Adorons l’Un, qui unit en lui toute chose, qui est tout donné sur chaque point de son parcours.

Point spi : mettons-nous au clair sur nos objectifs.

— 

2. Jésus tout pur, antithèse des attachements troubles d’Hérode, qui patauge dans l’inceste et l’adultère.

- Adorons l’Époux fidèle de l’Église, l’amant à jamais donné, dans la délicatesse et le respect.

Point spi : brûlons nos rêveries et nos souvenirs au feu de l’amour vrai.

— 

3. Jésus, agneau très doux et très fort en même temps, antithèse de la cruauté impuissante d’Hérode, qui résulte de sa faiblesse profonde.

- Adorons l’Agneau vainqueur, à qui sont amenées les nations.

Point spi : résistons jusqu’au sang à l’injustice, refusons d’être complice.

— 

Samedi de la IVe semaine du Temps Ordinaire : Préambule à la multiplication des pains (Marc 6, 30-34)

1. Jésus qui accueille avec une joie profonde ses apôtres à leur retour de mission.

- Adorons Celui qui pleure avec ceux qui pleurent et se réjouit avec nous.

Point spi : prenons le temps de parler avec Jésus de nos joies et de nos déboires.

— 

2. Jésus qui rêve d’un moment de retraite avec eux, qui les entraîne au désert.

- Adorons l’Ami qui nous entraîne à l’écart avec lui.

Point spi : ne nous dérobons pas aux invitations du Seigneur.

— 

3. Jésus qui ouvre son cœur aux foules sans berger, qui ne se protège pas.

- Adorons le Bon Pasteur qui sait qu’il a « d’autres brebis » et ne les abandonne pas.

Point spi : ouvrons notre cœur à l’appel de ceux qui sont encore loin.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.