Saint-Macaire

par Marie-Gabrielle Leblanc

lundi 13 août 2018

Vous avez sans doute vu hier le communiqué de l’agence Fides. Sur le moment, je n’y ai cru qu’à 75%, car il y a eu tellement de cas, sous Moubarak, où après le meurtre d’un Copte par un musulman et même s’il y avait des témoins, la police torturait des chrétiens jusqu’à ce qu’un accepte de signer l’aveu comme quoi c’était lui l’assassin. Et il avouait tout ensuite à son évêque. Donc je sais qu’en Egypte, aveu ne veut pas forcément dire culpabilité.

Je l’ai appris à Ashraf et à Adel qui, hier en milieu de journée, n’étaient pas encore au courant.

Mais là, hélas… Ce n’est jamais arrivé dans l’Eglise copte, les Coptes ont reçu un coup de massue sur la tête et un coup de poignard dans le cœur. Ils sont frappés dans ce qu’ils aiment le plus au monde après le Christ, leur chère Église copte. C’est la seule chose qui leur reste, d’avoir une Église sainte et magnifique.

Renseignements pris aux bonnes sources sur place, c’est vrai hélas. Oui c’est rarissime dans l’Église copte-orthodoxe qu’un moine soit destitué de l’habit monastique et réduit à l’état laïc, ça n’arrive pratiquement jamais. En effet, ils sont particulièrement sévères pour les vocations, ils ne prennent moins d’un candidat sur 10. Celui-ci devait être particulièrement sournois et dissimulé. C’est l’amour de l’argent qui a perdu ce moine. Ses supérieurs se sont aperçu que, depuis le monastère, il continuait à gérer un gros patrimoine, via la Bourse ou l’équivalent en Égypte. J’ignore si l’argent avait été acquis honnêtement ou pas. Après deux sévères avertissements qu’il devait renoncer à tous ses biens, Mgr Epiphane, ayant consulté le pape Tawadros, l’a réduit à l’état laïc et chassé. Un autre moine était son complice, pas en acte mais en conseils perfides de vengeance. Une fois le crime commis, l’autre, le complice, a réalisé l’énormité du péché et, comme Judas, a essayé de se suicider. Les moines l’ont sauvé à temps, il a é été hospitalisé, a avoué et dénoncé l’assassin qui a fini par avouer.

C’est terrible pour l’Église copte car c’est justement une Église qui prêche et pratique le détachement total de l’argent, je le constate continuellement. Même aux tous petits au catéchisme, on enseigne qu’il ne faut pas DU TOUT aimer l’argent, que l’argent est un mauvais maître etc.

Ce type a deshonoré l’Eglise copte. C’est affreux car les 98 chaînes de TV islamistes émettant en arabe, ainsi que les médias égyptiens, en font leurs choux gras et en tartinent sur des pages et des pages et pendant DES HEURES d’émission, alors que quand il y a un massacre de Coptes, il y a juste un entrefilet en dernière page. Une TV islamiste a annoncé qu’elle allait tourner un film sur cette histoire !! Tous ces médias dégoisent depuis 2 jours que le christianisme est une religion d’assassins. Je pleure avec mes frères coptes. Maintenant, pendant des siècles les musulmans vont dire que les moines sont des assassins, les chrétiens des assassins etc.

Hier soir, le pape Tawadros n’avait pas encore fait de déclaration (il était hier à Minia, en Moyenne Egypte, pour les obsèques de l’archevêque), je ne sais pas s’il en a fait une à la messe de ce matin. Je ne’ai pas eu le courage de retéléphoner aujourd’hui. En tout cas les Coptes avaient été étonnés, mercredi dernier, que Tawadros, à l’audience générale hebdomadaire, prêche pendant une heure sur le thème de Judas. Qu’il fallait garder la Foi et la confiance en Dieu même si on découvrait un Judas parmi nous, qu’il y aurait toujours des Judas jusqu’à la fin du monde, etc. Il voulait préparer les Coptes.

Le pauvre Mgr Epiphane n’aura même pas droit au titre de martyr…
Bien sûr c’est affreux ce que cet assassin a fait à un père abbé très bon et très aimé, qui en plus aimait les catholiques et était un des chefs de file de l’œcuménisme en Égypte. Mais maintenant il est au Ciel.
Tandis que le tort que ce Judas a fait à l’Église, il est irréparable et elle devra en supporter les conséquences pendant des siècles.
Je suis consternée.

MG

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2018-08/un-ancien-moine-inculpe-pour-meurtre-d-anba-epiphanius.html

Messages

  • On est toujours saisi d’un frisson d’horreur lorsque l’on découvre que tel ou tel moine a assassiné ou participé à l’assassinat de son père abbé. Comment concevoir une telle chose ?
    Et pourtant, la nature humaine étant ce qu’elle est, il faut se garder d’une vision angélique. Un monastère, est avant tout une assemblée d’hommes ou de femmes ; avec leur nature pécheresse.
    Cela a commencé avec le meurtre d’Abel et le Verbe incarné n’a-t-il pas été lui-même trahi et "crucifié" par Judas...

  • @ Réginald de Coucy

    Oui, bien sûr ; on peut aussi comprendre l’inquiétude de Marie-Gabrielle Leblanc.

    Allant plus loin avec les sources vaticanes :
    - le 30 juillet 2018, 17:51, Fides titrait : "La mort suspecte de l’abbé du Monastère Saint Macaire" ;
    - le 05 août 2018 : "Plus de 400 personnes interrogées dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de l’abbé du monastère copte-orthodoxe de saint Macaire", "....Cependant, jusqu’à présent.. personne n’a été inculpé du meurtre de l’évêque ;
    - et enfin le 11 août 2018 : "Un moine de Saint Macaire inculpé du meurtre de son abbé évêque".

    Il n’aura donc fallu que deux semaines à l’enquête pour désigner le meurtrier.

    Contexte et souffrances de l’Eglise copte-orthodoxe d’Egypte...

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.