Qu’est-ce en définitive que le ‘’Pouvoir’’ ?

par Dominique Daguet

mercredi 3 janvier 2018

Un jour, j’ai dû me rendre chez un maire d’une ville importante : conversation aimable et bienveillante. Mais soudain on frappe à la porte de son vaste bureau. Le maire lance un retentissant « Entrez ». Un humble petit homme entre alors : il ferme précautionneusement derrière lui puis se courbe très bas pour saluer celui qu’il vient voir ; il avoue qu’il n’a pu se rendre là où il devait aller et qu’il présente ses excuses : le maire se lève et, sur un ton sans réplique d’une singulière violence, lui lance une algarade ornée de plusieurs insultes : puis il chasse l’individu. L’auteur de cet esclandre me paraît ravi : il m’adresse quelques mots qui trahissent son contentement : « Alors Daguet, vous voyez ce que c’est que le ‘’Pouvoir !’’ ».

Courte mais claire leçon reçue en effet de ce qu’est le ‘’pouvoir’’ tel qu’un ‘’puissant’’ le conçoit : mais quand Jésus l’enseigne, sa musique est tout autre : « Qui désire devenir grand, qu’il se fasse le serviteur de chacun ; qui veut être le premier, qu’il devienne l’esclave de tous : ainsi le Fils de l’Homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir : et servir en donnant sa vie pour le Bien de la multitude. »

Le ‘’Bien’’ selon le Seigneur revient à dire le ‘’Salut’’. Et ce ‘’salut’’, seule sa Croix va permettre de le rendre effectif. Paroles à mettre en rapport avec ce que dit Jésus concernant les « Chefs des nations païennes [qui] commandent en maîtres : les grands toujours font sentir leur pouvoir[1] » : nous savons bien ce que cela signifie, au regard du comportement vérifiable de nombre de ceux qui nous préfèrent à leurs bottes plutôt qu’à chausser celles des humbles, ce qui d’ailleurs serait la meilleure façon de « nous servir ».

Le ‘’meilleur’’ qui convient à l’être, seul l’amour selon le Christ peut en approcher nos cœurs : je pense ici à Térèse de Calcutta dont l’humble pouvoir fit rayonner son amour tout autour de la Planète. Et il me semble que Jésus ne cesse de nous inviter à réfléchir à ce que serait la conception idéale de la politique : « Qui veut devenir grand… » etc..

Dominique DAGUET

[1] - En Éden, Adam et Ève choisissent l’Arbre de la Connaissance, soit le ‘’Savoir’’, source de tout ‘’Pouvoir’’…

Messages

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication