Pour l’Union européenne, il n’y a pas de Noël

par Marco Tosatti

vendredi 17 décembre 2010

La Commission européenne a publié plus de trois millions d’exemplaires d’un journal de l’Union européenne pour les écoles secondaires qui ne contient aucune référence à Noël, mais qui comprend les fêtes juives, hindoues, sikhs et musulmanes.

Plus de 330 000 exemplaires de cet agenda, accompagnés de 51 pages d’informations sur papier glacé sur l’Union européenne ont été remis aux écoles britanniques, écrit le Daily Telegraph, comme un hommage aux étudiants par la Commission européenne.

A leur grande stupeur les chrétiens britannique ont découvert que la page du 25 décembre est vierge et en bas de la page il y a ce message : "Un véritable ami est quelqu’un qui partage vos préoccupations et votre joie"

Le calendrier comprend les fêtes musulmanes, hindoues, sikhs, juives et chinoises, et d’autres, comme les anniversaires de la Journée de l’Europe et d’autres dates-clés de l’Union européenne, mais il n’y a pas de fêtes chrétiennes, bien que le christianisme soit la religion de la plupart des Européens.

Et d’ailleurs, les cartes de vœux de la Commission évoque simplement la « Saisons des vœux" sans aucune référence à des fêtes chrétiennes, comme Noël.

Johanna Touzel, porte-parole de la Commission de la Conférence catholique des évêques, a dit que cela est « juste incroyable."

http://www.lastampa.it/

http://www.christianophobie.fr/breves/la-commission-europeenne-sort-un-agenda-sans-noel-mais-avec-des-fetes-juives-musulmanes-hindoues-sikhs

Messages

  • Y a-t-il réellement un complot qui vise une déchristianisation complète de l’Europe ?

    Comme disait je ne sais plus qui "Ce n’est pas parce que vous êtes paranoïaque qu’il n’y a pas quelqu’un qui vous suit dans la rue".

    Un petit geste de résistance : dites bien "Joyeux Noël" et non l’insignifiant "Joyeuses Fêtes". L’Eglise et la société civile ont bien réussi à évincer le primitif Halloween. Il y a encore de l’espoir.

  • Bon ! Vous avez compris maintenant ?

  • Lamentable et inadmissible !
    Une fois de plus la Commission Européenne, qui refuse, Chirac aidant d’ailleurs, les "racines chrétiennes de l’Europe", pourtant une évidence, se couche devant le politiquement correct. En fait, il ne s’agit que de couardise vis à vis des "minorités agissantes" et ce comportement méprisable doit être dénoncé.

  • Chers amis européistes, toujours prêts à fustiger la laïcité à la française, peut-être ce "petit détail" vous ouvrira-t-il les yeux, sur le danger représenté par "L’Europe", qui veut imposer le silence au plus grand nombre via "le droit des minorités" et faire entrer la Turquie dans l’Union ?

    Mais je n’en suis pas sûr, car l’idéologie rend aveugle et sourd face à la réalité.

    A quand des jours fériés obligatoires dans toute l’Union pour les fêtes musulmanes ?

    Bonne Soirée ! Bonne "Fêtes de fin d’année" et "Bonne Vacances d’Hiver" !

    Allah Akbar !

    (Dieu est grand ! pour ceux qui ne comprennent pas l’arabe...)

  • Les catholiques et les chrétiens n’ont que ce qu’ils méritent : depuis papa schumann et papa monnet, on sait très bien où va l’europe.Certes, l’europe rhénane n’était pas ce monstre actuel, le contexte géopolitique était différent dans les années 50 mais il n’empêche..Voyez ce qu’est devenue la Démocratie chrétienne transforméé en un centre incertain et flasque.Expliquez-moi pourquoi, beaucoup de démocrates chrétiens ou ex, appartiennent à des grandes instances internationales style FMI et adhèrent à des politiques mondialistes ???

    Le monstre européen est là pour tuer l’europe définitivement.Il n’y a pas d’europe sans nation et donc sans nation chrétienne, puisque l’europe est fille du christianisme.Il est triste de voir les chrétiens se réveiller après avoir soutenu Maastricht, Lisbonne, etc..Le discours officiel de l’église sur l’europe est "consensuel" comme sur tout ce qui dérange (l’islam, etc..).On voit des choses invraisemblables : des journalistes se comportant comme des porte-parole de l’idéologie "euro" et non comme des gens soucieux d’informer et de connaître les différents points de vue.

    L’europe de bruxelles n’est pas la chrétienté médiévale rêvée par des chrétiens qui visiblement ont perdu tout sens politique.Elle est par essence "anti-chrétienne", elle a choisi la mort des nations et des peuples de ce continent.
    Rien d’étonnant donc à ce que le christianisme soit éradiqué au profit d’autres religions ou philosophies.Il n’est qu’à voir la déférence et les capitulations de nos élites face à l’islam.On commence à réécrire notre histoire, l’andalousie redevient al andalus, si "tolérante", si "merveilleuse" avant qu’elle ne redevienne chrétienne et "barbare".

    Tout ce qui est européen ou chrétien est systématiquement dévalorisé, ridiculisé, réduit à l’état de sous-culture.Oui nous assistons bien à une subversion accélérée, mais les chrétiens n’ont-ils pas été les complices ou les imbécilles utiles de ce mouvement ?? Ils doivent entrer en dissidence ou en résistance, car l’esprit munichois est partout.

    L’église en europe se doit de défendre l’europe, nos nations, nos héros, nos saints, nos artistes,nos peuples, bref l’europe de De gaulle contre celle des démocrates chrétiens vautrés dans la soumission à tous les veaux d’or et aux nouveaux maîtres.Les chrétiens n’ont-ils pas qu’un seul mâitre le christ ? Pensez-vous qu’il soit à bruxelles et dans cette pétaudière qu’est le parlement de strasbourg ??
    Cordialement
    Patricia

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.