Paris 2024

par Denis Lensel

jeudi 14 septembre 2017

Le choix de Paris pour les Jeux Olympiques de 2024 est assurément une bonne nouvelle pour la France. En réalité, c’est à la fois une chance et un défi à relever par la réalisation d’énormes chantiers pour de nouvelles infrastructures. Des dépenses en perspective, dit-on déjà, mais aussi un regain d’activité économique, une modernisation de la capitale et des débouchés en matière d’emploi. Dès maintenant, un but commun pour tous les Français. Et en aval d’un tel effort, un rayonnement accru à espérer pour notre pays. Qui s’en plaindrait ?

Messages

  • Où est la chance dans cette affaire là ? Il n’y avait pas de compétiteurs face à la France, ceux-là s’étaient tous récusés (sûrement par clairvoyance quant à l’exorbitante disproportion entre bénéfices et coûts !).
    Seule madame Hidalgo et une poignée de politiciens et d’affairistes peuvent se frotter les mains à la perspective des jeuzolimpic de Paris. Pour les autres, la note sera très salée.

    Tant qu’à faire de dépenser des sommes astronomiques, il serait mieux venu de les affecter à de réels besoins. Pas nécessaire de chercher bien loin, ni longtemps, pour les voir, ces besoins flagrants que le boboland feint d’ignorer.

    D’un côté, la Macronie , sous prétexte d’économies, dérobe mesquinement 5 euros à chaque étudiant bénéficiant d’une aide au logement mais, en même temps, va flamber un budget énorme pour la vaine gloriole de l’organisation d’éphémères jeux du cirque planétaires (peut-être qu’on y verra le trés pipole mari de Brigitte déguisé cette fois-ci en gladiateur...) !

    Au fait, Paris compte-t-il maintenir les absurdes, et totalement imméritées, sanctions contre l’ensemble des sportifs russes (y compris paralympiques) ?
    C’est vrai, ça permettrait aux pays alliés de Monsieur Macron de continuer d’engranger quelques médailles faciles...

  • J’ajouterai aux arguments de M de Courcy une autre observation, : le sport amateur de haut niveau n’existe plus,
    dès lors les JO ne sont plus qu’un événement, parmi d’autres, du grand cirque du sport professionnel. Quel sens peut avoir une médaille
    pour des sportifs qui par ailleurs, sont très grassement payés ?
    Paris se prêtera donc, coûteusement, à un énième épisode de l’idéologie bien connue du pain et des jeux....

  • OK , merci beaucoup pour tous ces articles : PMA, des enfants sans père …connu. Mais ils auront sans doute encore plus à cœur de connaître leur Père du Ciel. La première des libertés étant pour un humain de pouvoir prier et louer Jésus le Christ, Notre Seigneur.
    Quant à notre Président, en digne élève de l’école dite laïque à la française, et de cette brave Jacqueline de Romilly (qui n’a rien lu ni compris de René Girard) il est toujours sans repère chrétien. La Palais de l’Elysée, les Champs Elysées, le Temple de l’Acropole d’Athènes, les jeux Olympiques… : tout cela lui monte à la tête. Normal qu’il ait une attitude spartiate !

    Le problème de Macron : il doit trouver des victimes consentantes, ou inaudibles, pour ses sacrifices au Dieu Argent (Mammon) : les parts encore disponibles de l’Etat dans les entreprises, les fonctionnaires et autres fainéants… !

    Comme d’habitude les seuls opposants seront les communistes, et Mélenchon, et autres gaullistes authentiques AAAAA (comme pour l’andouillette de Troyes), et quelques chrétiens AAAAA, sans doute… !

    Emmanuel Macron a très bien entendu le « Arrière Satan », du Père Hamel, il a accouru sur place, mais il n’a pas bien compris , car lui-même sert ses suppôts (Mammon) depuis déjà si longtemps…Il n’a pas bien enregistré non plus que les Nazis portaient à leur ceinturon eux aussi, comme lui , « Gott mit uns », c’est-à-dire « Dieu avec nous » ou « Emmanuel » , et que ces Dieux ne sont pas anodins, car ils sont du même acabit que ceux des grecs, des romains, et autres Dieux vikings adorés par les nazis, mais pas que : à suivre donc !

    Avec cordialité,

    Sv de Troyes

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication