Mgr Vingt-Trois chez les juifs de New York

lundi 16 mars 2009

Voyage du Cardinal André Vingt-Trois à New-York- Washington
pour une série de rencontres avec la communauté orthodoxe juive.

23-25 mars 2009

Les 23, 24 et 25 mars 2009, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, se rendra aux Etats-Unis accompagné d’une délégation de cardinaux et d’évêques catholiques originaires d’Europe, d’Asie et d’Afrique pour rencontrer les maîtres des écoles de l’orthodoxie juive moderne.

Ces rencontres ont été initiées en 2003 par le cardinal Jean-Marie Lustiger et le Rabbin Israël Singer. Ont notamment participé aux voyages précédents le Cardinal Walter Kasper, le Cardinal Angelo Scola, le Cardinal Ivan Dias, le Cardinal Claudio Hummes et des évêques du monde entier. Elles ont permis au fil des années de tisser des liens de respect et de meilleure connaissance mutuelle. Elles ont été aussi l’occasion d’échanges inédits entre les représentants des deux communautés.

A l’occasion de ce nouveau voyage, les cardinaux et les évêques visiteront le Jewish Heritage Museum de New-York où ils verront l’exposition sur La Shoah par balles organisée par Yahad in Unum, ils participeront à une table ronde au Touro College sur le thème « Former de jeunes croyants dans la modernité, former de jeunes croyants dans la Tradition ».

A Washington, ils se rendront à l’Holocaust Museum de Washington pour une série d’exposés.

Ce déplacement à Washington donnera aussi l’occasion d’une rencontre au United States Council of Catholic Bishops (Conférence des Evêques) avec le cardinal George, archevêque de Chicago (président) et le Administrative Board.

La délégation du cardinal André Vingt-Trois est composée des personnes suivantes :

- M. le Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon

- M. le Cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux

- M. le Cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, archevêque de Cape Coast (Ghana)

- Mgr Robert Le Gall, archevêque de Toulouse

- Mgr Guy Thomazeau, archevêque de Montpellier

- Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours

- Mgr Peter Kang U-il, évêque de Jeju (Corée du Sud)

- Mgr Heinrich Mussinghoff, évêque d’Aix la Chapelle (Allemagne)

- Mgr Benoît Rivière, évêque d’Autun, Chalon et Mâcon

- Mgr Jérôme Beau, évêque auxiliaire de Paris

- P. Patrick Desbois, Président de Yahad in Unum et directeur du Conseil Episcopal pour les Relations avec le Judaïsme de la Conférence des Evêques de France.


Historique et enjeux 

Ces rencontres s’inscrivent dans l’évolution positive des relations entre juifs et catholiques depuis le Concile Vatican II (déclarations Nostra Aetate et Dignitatis Humanae. La parole et l’action de Jean Paul II, poursuivies par Benoît XVI ont définitivement changé la problématique et établi une confiance réciproque.

Les rencontres aux Etats-Unis ont été imaginées par le cardinal Lustiger au début des années 2000 après le voyage de Jean Paul II en Israël. L’engagement de M. Israël Singer, alors président du Congrès Juif Mondial les a rendues possibles.

Il s’agit pour les délégations catholiques de connaître les écoles de l’orthodoxie juive moderne. Après l’avènement du nazisme et après la deuxième guerre mondiale, les maîtres des écoles spirituelles orthodoxes juives ont été exfiltrés d’Europe centrale (Lituanie, Pologne, Ukraine, Biélorussie et Russie) par leurs communautés. Ils se sont installés à Brooklyn et ont développé des écoles qui constituent aujourd’hui un réservoir d’identité pour une large part des juifs du monde entier. Ces écoles ont en particulier su promouvoir une identité appelée « modern orthodoxy », alliant un respect intégral de la Torah et une inscription résolue dans la modernité.

Le dialogue institué entre ces écoles, et en particulier avec la Yeshiva University, et les représentants catholiques est religieux et porte une visée pastorale. En effet, juifs et chrétiens vivent dans des sociétés marquées par une forte sécularisation. Les uns et les autres, conscients d’une éthique et d’une responsabilité reçues au Mont Sinaï par le don de la Loi, découvrent la nécessité non seulement d’un dialogue mais aussi d’une fraternité religieuse tournée vers le service de la société. Un travail éthique commun a déjà pu mener à la mise en œuvre d’action commune (création de centres alimentaires en Argentine et au Brésil destinés aux plus démunis et co-dirigés par des prêtres et des rabbins).
Ces rencontres sont les seules initiatives de ce type à ce niveau. Elles comportent des temps d’études, des communications, des temps plus conviviaux, des visites d’institutions juives orthodoxes.

Entre 2003 et 2006, le cardinal Lustiger, au cours de six voyages, a mené des délégations composées de cardinaux et d’évêques d’Europe principalement mais aussi d’Amérique du Nord, d’Amérique Latine, d’Afrique et d’Asie. Ils étaient accompagnés de prêtres et d’enseignants de la Faculté de Théologie Notre-Dame à Paris.

Le Cardinal André Vingt-Trois, qui a participé à ces rencontres dès le départ avec le cardinal Lustiger a poursuivi la mise en œuvre de cette initiative, depuis qu’il est archevêque de Paris, aidé par le P. Patrick Desbois, Président de Yahad in Unum et directeur du Conseil Episcopal pour les Relations avec le Judaïsme de la Conférence de Evêques de France.

Programme du voyage

Lundi 23 mars
Jewish Heritage Museum de New-York (musée privé).
Visite de l’exposition préparée par Yahad in Unum.
Statement du cardinal Vingt-Trois devant la presse.

Touro College de New York.
Rencontre d’un responsable de Touro College.
Touro College a ouvert des centres universitaires partout dans le monde, de Moscou jusqu’en Amérique latine dans lesquels il est possible de recevoir un enseignement de la Tradition orthodoxe juive et d’obtenir un diplôme d’études profanes.

Discussion « Former de jeunes croyants dans la modernité, former de jeunes croyants dans la Tradition ».

Visite d’un des centres du Touro College.

Mardi 24 mars
New York.
Rencontre avec des maîtres de l’orthodoxie moderne.

Mercredi 25 mars
Holocaust Memorial de Washington.
Visite d’une partie du Washington Holocaust Memorial (musée fédéral).
Statement de Mgr Vingt-Trois devant les caméras du musée (sans journalistes).

Trois exposés de chercheurs du centre de recherche du Washington Holocaust Memorial. 
1.Exposé sur « les sauveteurs ».
2.Exposé du comité de la Cellule du musée d’Enseignement sur la Shoah.
3.Exposé sur les causes d’emprisonnement des prêtres

United States Council of Catholic Bishops (Washington).

http://catholique-paris.com/942-Voyage-du-Cardinal-Andre-Vingt.html

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication