Les médias demandent à Macron de ne pas les régenter

par Denis Lensel

vendredi 19 mai 2017

Une vingtaine de rédactions de médias de la Presse écrite et audio-visuelle ont demandé au nouveau Président de la République d’éviter de « choisir ceux d’entre nous qui ont le droit ou non de couvrir un déplacement, quel qu’en soit le thème ». Leurs directeurs et rédacteurs en chef ont signé une lettre ouverte dans ce sens à l’occasion du déplacement d’Emmanuel Macron auprès des troupes françaises engagées au Mali. Tout en admettant la nécessité d’organiser des « pools » de journalistes « pour des raisons de place et de sécurité », les représentants des médias considèrent que « ce n’est pas au président de la République, ou à ses services, de décider du fonctionnement interne des rédactions, du choix de leurs traitements et de leurs regards ».

Dans leur courrier public à Emmanuel Macron, les journalistes protestataires lui disent sans ambages : « Aucun de vos prédécesseurs ne s’est prêté à ce genre de système, au nom du respect de la liberté de la presse ». Ils expliquent ainsi leur inquiétude : « Alors que la défiance pèse de plus en plus sur l’information, choisir celui ou celle qui rendra compte de vos déplacements ajoute à la confusion entre communication et journalisme, et nuit à la démocratie ».

En réalité, on est libre de penser déjà aux effets néfastes de certaines dérives observées dans plusieurs médias en matière de relations avec le pouvoir politique de François Hollande, en particulier au moment de la toute récente campagne électorale des présidentielles. Dans ce contexte, il paraît en effet tout à fait indiqué de chercher une meilleure distanciation entre le pouvoir médiatique et le gouvernement. Pour le bien commun de la société tout entière.
Denis LENSEL

NB Ce texte a été signé par les représentants de l’AFP, de BFM TV, des Echos, d’Europe 1, du Figaro, de la Rédaction nationale France 3, de France Info, de France nter, de Libération, des JT de M6, de Mediapart, du Monde, du Parisien, du Point, de RFI, de RMC, de RTL, de Télérama et de TF1, et par le directeur de L’Express et le secrétaire général de Reporters sans frontières.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.