Le peintre Benn

dimanche 24 juin 2007

Les oeuvres de Benn données à l’archidiocèse de Paris ne sont plus au Sacré Cœur contrairement à ce qui est dit dans France Catholique n°3077. Elles sont entreposées pour l’instant à St-Denys du St Sacrement d’où de temps à autre on en extrait certaines pour des expositions temporaines.
Le musée de St-Cloud a quelques tableaux bibliques et la municipaliré de Rueil-Malmaison a un musée en préparation dans lequel une salle sera réservée à Benn.
Pour ceux qui voyagent il y a à Pont Saint Esprit un musée d’art sacré qui vaut le déplacement et qui a une annexe, la Maison des Chevaliers, réservée à Benn. Dessins et tableaux y sont exposés de façon très didactique.

Messages

  • Bonjour,

    Vivant à Pont-Saint-Esprit, j’aimerais apporter une correction à votre petite présentation sur BENN, et ses oeuvres en France. Oui, il existe bien un musée d’Art Sacré, mais la "Maison des chevaliers" est en fait le surnom, si l’on peut dire, de ce musée, et non pas son annexe. En revanche, le Musée Paul Raymond offre en exposition permanente les dites peintures de BENN. Il se trouve à 50m du musée d’art Sacré. Pour tout renseignement, voici le numéro de la conservation des musées du Gard, située elle aussi à Pont-Saint-Esprit : 04.66.90.75.80.

    Voir en ligne : Le Peintre Benn

  • J ’ai rencontré plusieurs fois Benn et Guerra ,son épouse et je me suis toujours demandé ce qu’était devenu son oeuvre religieuse et profane aprés sa mort ;
    Je serais trés heureuse d’avoir des nouvelles ;
    Je posséde moi même un tableau :
    Hélène Charpentier

  • Bonjour,

    S’agissant d’un peintre conséquent de l’école de Paris et d’une oeuvre puissante qui exprime une grande spiritualité, je trouve très regrettable que ces peintures soient "entreposées" ("pour l’instant" ndlr depuis des années) à l’abri des regards.
    Elles sont en grande partie dédiée à sa famille exterminée dans les camps nazis et ont une vocation, je pense, universelle qui transcende le message biblique. Au delà de l’enseignement juif qu’a reçu le peintre (son grand père était rabbin) et s’il s’est lui même détaché de toute pratique religieuse, il est resté tout au long de sa vie très attaché à ses racines juives. De ce point de vue, ces oeuvres très originales ont davantage leur place dans un lieu qui leur soit dédié, ainsi qu’à son créateur et ses dédicataires que perdus au fin fond d’une cave.
    Pourquoi l’archidiocèse de Paris ne confie-t-il pas l’oeuvre à la ville de St Cloud ou de Rueil à charge pour ces dernières de les montrer de façon cohérente au regard du public ? Le Louvre ou Beaubourg mettent bien en dépôt les oeuvres en surnuméraire dans les musées de province pour le plus grand profit de tous. En les confinant dans l’obscurité d’un entrepôt ne contribue-t-il pas à plonger dans l’oubli un artiste jadis renommé (il eut des expositions communes avec Pablo Picasso et marc Chagall) et sa famille à laquelle Benn à dédié ses cycles les plus poignants ?

    Stéphane Lenique

  • Bonjour,
    Je procède une aquarelle 50x60 , 1/25 , représentant un paysage. Je souhaite le vendre. Si parmi vous quelqu’un est intéressé,vous pouvez me contacter par mail.
    Cordialement.
    Lise lebel

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.