Traduit par Pierre

Le combat pour la vie – des progrès.

Alan L. Anderson

mercredi 7 février 2018

Alors qu’à la mi-Janvier on célébrait la 45e Marche Annuelle pour la Vie à Washington, il est réconfortant de noter les progrès de l’année passée pour consolider ce don de Dieu — un des plus fondamentaux — le droit de vivre. Ce furent des avancées publiques, parfois politiques, mais sur un tel sujet il faut toujours rappeler qu’au fond les véritables ennemis sont les “puissances et princes“, “trônes et dominations“ contre lesquels St. Paul nous mettait en garde.

Surprise agréable sans doute pour les militants pro-vie, qui pouvaient douter de sa bonne en ce domaine, que la révélation dès la première année de son mandat du Président Donald Trump, allié précieux en la matière. Quoi que vous puissiez penser par ailleurs à son sujet, il a agi vite et bien pour renverser la voie sans-cœur, anti-vie, de son prédécesseur Barack Obama.

Trump a nommé et confirmé un juge pro-vie à la Cour Suprême des États-Unis, Neil Gorsuch — nomination la plus importante parmi un nombre de désignations judiciaires pro-vie, y-compris les nominations à des postes-clés de personnalités tel le Sénateur Jeff Sessions comme Attorney Général [Garde des Sceaux] et Sarah Huckabee Sanders comme Secrétaire à la Communication.

Dans le domaine politique, Trump ne s’est pas contenté de rétablir, mais a spectaculairement développé la politique de Mexico, consistant à supprimer les subventions fédérales aux organisations non gouvernementales qui pratiquent et promeuvent l’avortement ; il a coupé les subventions au Fond des Nations Unies pour les Activités relatives à la Population et a publié des règles autorisant les États à écarter de l’Article 1 les subventions au Planning Familial.

En Octobre, le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a sensiblement étendu aux entreprises soumises au système “Obamacare-contraception“ le droit à l’objection de conscience pour motif religieux. En Octobre également, la Chambre des Représentants a adopté l’acte protégeant de la sensibilité à la douleur des enfants à naître, bien que ce texte soit encore suspendu au Sénat. Notons également (avec un coup de chapeau aux Sénateurs tels Marco Rubio et Mike Lee qui ont défendu ce texte) un article d’ordre fiscal favorable aux familles laborieuses et encourageant une nouvelle culture de vie.

Il y eut, hélas, quelques contre-coups au niveau des États. Par exemple, le Gouverneur Républicain de l’Illinois, Bruce Rauner, a signé un texte radicalement anti-vie qui subventionne l’avortement avec ”Medicaid”, et déclare que l’avortement demeurera légal en Illinois, même si la sentence ”Roe vs Wade” est abrogée. De même des tentatives au Texas et en Virginie pour supprimer les subventions au Planning Familial ont échoué du fait d’un juge (Texan) et d’un Gouverneur (Virginien) anti-vie.

Les gens du Planning Familial ont vraisemblablement apprécié de telles décisions, il n’empêche que fin 2017 on a annoncé l’ouverture par le FBI et le Ministère de la Justice d’une enquête concernant leurs ventes de tissus en provenance d’avortements.

Mais deux informations — du genre ”bref éclair” avant qu’on ait eu le temps de les prendre en considération — sont parues également fin 2017, qui pourraient nous apaiser, nous rappelant que si nos combats doivent être menés dans les domaines politique, légal et bureaucratique, il faut retenir — fondamentalement — qu’il s’agit d’une lutte spirituelle.

Première information : deux célébrités de la télévision U.S. — Chip et Joanna Gaines, vedettes de l’émission ”Fixer Upper” [Visons Plus haut] — ont annoncé la future naissance de leur cinquième enfant. Explosion des ”media sociaux” en réactions vicieuses. Un critique a proposé une remarque : « La surpopulation tue notre planète. Avoir un enfant de plus est irresponsable. » — ce qui contredit l’argument bien-pensant du ”rêve” proposé par le terme ”choix” pour camoufler ce qu’on veut cacher. Pour d’autres, c’était un de ces hideux plaisirs que relever les rumeurs de la presse-poubelle, « le couple va mal, et tenterait de se retrouver et se sauvegarder en ayant un autre enfant. »

Commentaire-grimace : « ce n’est pas d’avoir un enfant qui vous rendra meilleurs. » Il suffit qu’un couple annonce simplement la venue d’un nouvel enfant — merveilleuse nouvelle, moment de joie — et mensonges, horreurs, se mettent à déferler. Les démons doivent certainement s’en réjouir.

Seconde information : une video a été publiée le 4 janvier par le groupe ”Étudiants Américains pour la vie” pour montrer jusqu’où vont les progrès du ”Maître du Mensonge” au sein des institutions de nos élites ”de haut niveau”. La video montre un étudiant de l’Université du Tennessee expliquant froidement, calmement, la légitimité de l’infanticide, déclarant que n’étant pas ”sensible” (il semble fier de connaître le mot) à l’âge de deux ans, un enfant de cet âge n’a pas encore le droit de vivre. Nombre d’entre nous ont eu connaissance d’érudits tels Peter Singer et Steven Pinker ayant tenu des propos analogues, opinions ”insensibles” (épouvantables). De tels propos glaçants tombant calmement de la bouche d’un jeune, à peine adulte, sur le campus de Knoxville, Tennessee, devraient nous alerter sur la profonde gravité de l’état d’esprit malsain installé et répandu avec ses nuisances dans notre culture.

Il faut certainement continuer à manifester, à exercer nos droits politiques, à entamer des poursuites en justice. Mais n’oublions pas notre armement le plus puissant — dons, jeûne, prière, spécialement Chapelet/Rosaire. Ce combat est une lutte spirituelle, la victoire ne viendra que dans le domaine spirituel. Le changement des lois ne viendra qu’après la conversion des cœurs. On pourrait se décourager devant l’ampleur de la tâche, mais nous devrions — nous devons — nous rappeler que « pour Dieu tout est possible » (Mt, 19:26).

Cœur immaculé de Marie, priez pour nous et pour les enfants à naître que nous voulons protéger.

19 janvier 2018

Source : https://www.thecatholicthing.org/2018/01/19/assessing-progress-in-the-fight-for-life/

Fœtus in utero – Léonard ed Vinci, vers 1510 (Collection royale, Royaume Uni).

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication