Le cardinal Barbarin reçoit les militants homosexuels

lundi 30 mars 2009

« Que personne ne soit jugé, que tous soient aimés »

C’est une rencontre rare et constructive qui s’est déroulée à Fourvière, dimanche 29 mars 2009. La matinée s’était pourtant ouverte sur les cris de « Benoît XVI, assassin », lors d’une manifestation organisée par des associations lyonnaises gaies, lesbiennes et transsexuelles ainsi que des associations de lutte contre le sida pour protester contre les propos du pape au sujet du préservatif.

Lire la suite de l’article en cliquant :

http://lyon.catholique.fr

Messages

  • Bravo au Cardinal Barbarin.

    Son attitude est exemplaire et vraiment chrétienne.

    Jésus nous enseigne de ne pas répondre à l’offense, et de ne pas sortir l’épée, quand on nous attaque.

    René Girard nous révèle le sens anthropologique de ces commandements.

    Or il était tentant de répondre « mimétiquement » a cette agression

    (c’est d’ailleurs, ce qu’ont fait quelques « jeunes catholiques défenseurs du Pape » : VOUS vociférez alors NOUS aussi NOUS vociférons ; face à face verbal qui peut vite dégénérer en pugilat).

    Je ne jette pas la pierre à ces jeunes car c’est la réaction « normale » (humaine) face à l’agression ( Mea Culpa ).

    Mais cette réaction n’est pas effectuée dans la liberté : l’agresseur, par son attitude, induit, automatiquement, la nôtre (JE TE frappe donc TU ME frappes,…).Il nous transforme en lui-même. Nous devenons son double (comme dans un miroir)

    Monseigneur BARBARIN, par son offre de dialogue aux agresseurs, montre qu’il a su se libérer de la « rivalité mimétique » (Cf. œuvre de René Girard).

    Et au bout du dialogue, à la place « du sang et des larmes », dans l’attente d’un prochain affrontement, il y a une « déclaration commune » et des rendez-vous pour mieux se comprendre.

    Bravo encore au Cardinal Barbarin.

    Je prie pour que nous soyons toujours plus sensible à la voix (voie) de l’Esprit, et toujours plus capables de tels gestes.

    Tel est l’enseignement du Christ : « L’Amour est plus fort que la Mort ».

    Cordialement

    Michel Joblot

    Lyon, le 31 mars 2009.

  • J’apprécie hautement la référence de MichelJoblot à René Girard, bien venue dans le cas des ataques contre la morale sexuelle de l’Eglise. Je trouve particulièrempent heureux de mettre en application les thèses de René Girard dans les cas concrets. Il me semble en effet que Girrard indique par son anthropolgie la seule attitude chrétienne qui vaille et reflète celle du Christ lui-même : la non-violence. Je remercie donc l’auteur de ces lignes. Je me fais moi-même depuis des années le défenseur de René Girard. Je regrette qu’il ne soit pas assez connu dans les milieux catholiques où sont utilisés les moyens inopérants et vains de la rivalité mimétique, comme dans les autres milieux. Bravo !
    Je ne sais pas comment on fait pour ne pas avoir son texte coupé à la rédaction, rendant impossible les corrections ! On est obligé d’envoyer son message avec des fautes !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.