La véritable Ingrid

Nouveau sujet forum

mercredi 9 juillet 2008

Il existait un Collectif anti-Ingrid Betancourt : il dénonçait « les médias complaisants, voire aux ordres des élites des beaux quartiers, [qui] s’activent à manipuler l’ensemble de la société, en choisissant pour nous les personnes pour qui il convient de se battre » en s’appuyant sur le cas d’otages comme Aida Duvaltier, une Franco-colombienne de 71 ans — dont la dépouille a en fait été retrouvée en 2006. Mais cette polémique apparaît aussi vaine que les propos de Ségolène Royal voulant absolument que le président Sarkozy ne soit « absolument pour rien » dans la libération.
En réalité, Ingrid Betancourt a réitéré son « engagement absolu » à lutter pour ses compagnons restés aux mains des Farc, ces Forces armées révolutionnaires colombiennes qui l’ont traitée « comme un chien ». Ses compatriotes ont d’ailleurs été invités à participer le vendredi 4 à une marche pour la remise en liberté des otages encore aux mains de la guérilla marxiste. L’appel a été lancé par Oscar Morales, qui avait déjà été l’un des organisateurs d’une « journée nationale d’action contre le terrorisme des Farc » ayant réuni plusieurs millions de personnes le 4 février dernier dans les rues de Bogota, Medellin et de 125 villes du pays. On sait que l’infatigable lutteuse a demandé à Nicolas Sarkozy d’œuvrer dans cette direction.

De son côté, Benoît XVI a appelé à la fin des enlèvements et des violences et il va très prochainement recevoir Ingrid Betancourt. On a remarqué que, à son arrivée à la base militaire de Catam, celle-ci a fait un signe de croix et s’est agenouillée, entourée de sa mère et de ses compagnons de captivité, la prière étant conduite par un aumônier militaire. Le rosaire autour de son poignet gauche, elle a déclaré : « Il faut surtout que vous vous joignez à moi pour remercier Dieu d’être libre, parce que j’ai beaucoup prié ». Déjà, dans sa lettre de captivité du 24 octobre 2007, elle avait envoyé « un salut fraternel à Mgr Castro et au père Echeverry », qui s’étaient battus « quand le silence et l’oubli nous recouvraient plus que la jungle même ». Le premier, président de la conférence épiscopale, est très engagé dans la négociation avec les Farc et a écrit Réconciliation, individu et communauté en Colombie et le second, avocat, est secrétaire national de la Commission de conciliation, reconnu par le gouvernement et les Farc comme habilité à faciliter l’élaboration d’un accord humanitaire. Quant au président Uribe, qu’on dit membre de l’Opus Dei, il n’a pas hésité à affirmer que cette libération en douceur « s’est déroulée à la lumière du Saint Esprit et a été placée sous la protection de Notre Seigneur et de la Vierge ».

On entendra encore parler d’Ingrid Betancourt. Peut-être d’une manière inattendue : une personne qui s’appuie sur une telle vie intérieure, qui manie aussi bien la communication et qui se montre autant attachée à son pays peut créer bien des surprises.

Gabriel DELACOUR

Messages

  • On a vu souvent des parjures devant Dieu, mais jamais devant la Sainte Vierge.

    Je suis pleine d’espoir, ce soir pour la Colombie en particulier et pour le monde en général.

  • Chers amis,

    Veuillez trouver ci-joint le texte que je me suis permis de rédiger à PRINCESSE INGRID

    Ce qui heurtera le plus les Français et la classe politique c’est d’abord qu’elle tienne tant à remercier Dieu, quelqu’un en qui plus grand monde ne croit encore dans ce pays sous - développé (la France).

    Elle rappelle par ailleurs que la Colombie possède une armée qui est capable d’accomplir ce qui est généralement le lot de Tsahal.

    Ceci aussi, un certain nombre de Français ne vont pas aimer.

    Cet hommage national et démesuré à Ingrid Betancourt a quelque chose de profondément décalé, incohérent, loufoque. Ce hiatus profond s’exprime par une image qui est une sorte de confrontation tacite et qui ne peut pas s’exprimer. L’incohérence s’y voit à l’œil nu : Les personnages de Carla Bruni et d’Ingrid Betancourt dans le même tableau, sur la même photo, c’est une erreur de casting. D’ailleurs Madame Sarkozy suit tout cela d’un regard étranger, surpris. Tout ce qui se passe là lui échappe. Elle a déclaré récemment qu’elle est de gauche. Qui en aurait douté ?

    Mais tout ce public officiel qui vient au chevet de la rescapée c’est le même public qui applaudit des deux mains le Facteur Besancenot, invité chez Drucker, qui fait lui-même applaudir à la tribune, à ses côtés, l’ancien chef d’Action Directe libéré, section française des FARC, internationale qui assassina jadis le général Audran et le directeur de Renault, otages d’alors.

    Et Bernard Kourchner, l’ancien maioste, trotsko léniniste reconverti au libéralisme nutritif, étreint dans ses bras – les bras qui portaient les sacs de riz médiatiques d’Ethiopie – la sœur en Jésus-Christ de Sœur Teresa qui descend de l’avion pour se mettre d’abord à genoux et remercier Dieu, pour remercier le président et les militaires de son pays de cette délivrance ultime.

    En France quand un Sergent de 28 ans - dont personne ne sait encore l’identité - fait feu sur une foule, même avec des balles qui étaient supposées à blanc - c’est le général en chef de l’Armée de Terre qui donne sa démission. Et le Président de la République se déplace en personne pour aller insulter une brochette de généraux qui ne bronchent pas parce que comme tout le monde dans ce pays, ils attendent avec impatience l’âge de la quille pour laisser le pays crever sans eux.

    Pourvu que Madame Betancourt s’occupe plus de la libération des captifs colombiens que de l’histoire gaulliste de Charles De Gaulle à nos jours ! Elle y découvrirait les barbouzes, les Fouché, les Lemarchand, les Ponchardier, les Bitterlin, les Le Tac et il faudrait trop de temps pour lui expliquer toute l’imposture familière dans laquelle baignent tous ces gens qu’aucune honte ne dérange.

    Quand Monsieur Perben, Ministre de la Justice, se fait coincer à 160 km/h par les Gendarmes sur l’autoroute il charge son chauffeur. Ni responsable, ni coupable ! Quand un Gendarme tire sur un Gitan récidiviste qui saute du deuxième étage d’une Gendarmerie où il est en état d’arrestation, quelle est la première réaction de Madame Alliot-Marie ? Elle expédie le Gendarme aux fers avec ce faciès de tigresse de papier qui n’a appris, en bonne gaulliste, qu’à sabrer d’abord ce qui est civique et professionnel. Ni responsable, ni coupable et en premier charger les siens !

    Quand, chaque semaine, un tueur violeur récidiviste en permission assassine une nouvelle victime, personne n’entend jamais parler d’une remise en cause ou une remise en question du Juge responsable et assez coupable, il faut bien le dire, de ce crime.

    Monsieur le Juge d’Outreau se porte bien, merci. Tout le monde ignore le prix de l’étonnant silence.

    Et toute cette génération de crétins sublimes, érostrates bourrés de shit et fiers de l’être, régiments d’analphabètes diplômés, produits par les oligophrènes issus de Mai 1968, qui donc ira rechercher les responsables de leur état ?

    Donc Madame Betancourt rend hommage et remercie Dieu et l’Armée de son pays. Cela relève d’un rêve surréaliste. Elle se comporte également en vraie chrétienne en évoquant sans haine la férocité de son geôlier qu’elle a aperçu les yeux bandés et les mains liées.

    Puisse cet événement faire perdre la sale habitude de tous les petits salauds ignares de France et de Navarre qui, depuis 40 ans, se promènent avec le Ti Cheurte ignoble du stalinien Che Guevarra, coqueluche des Bo Bo de toutes espèces majoritairement recrutés dans les gouvernements de droite et de gauche de cette colonie de peuplement du FLN qu’est la France ainsi que dans les cerveaux des 3/4 des parlementaires.

    Non, ce n’est pas Ingrid Betancourt que la classe politicienne gauchie de droite et de gauche « récupère ». C’est le peuple français. Grosso modo, le peuple français avait adopté cette femme courageuse qui bravait les producteurs de la drogue mondiale et qui parle avec clarté et simplicité de ses choix éthiques et religieux. La pauvre Madame Royal, se faisant voler la vedette, n’a rien trouvé de mieux que de s’agripper, griffes sorties, au smoking de Sarkozy. Même Lang n’a pu faire autrement que de la blâmer ! C’est tout juste si Dany Le Rouge ne réclamait pas lui aussi sa part du spectacle ! Tous castristes ! Tous guevarristes et par-dessus le marché se bousculant au portillon de la Grotte de Lourdes pour tenir la main d’une espèce de Madone surgie de la forêt et qui réunit mystérieusement les vertus fascinantes de Jeanne d’Arc, de Thérèse d’Avila et de Bernadette de Lourdes. C’est trop ! Pauvre Carla !

    Devant Soljenitsyne, devant Sakharov, devant San Suu Kyi, devant Lech Walesa et devant Jean Paul II il ne sert plus à rien de gesticuler et les politiciens français le savent bien. Sarkozy a choisi de faire directement le ménage. Ni Chirac ni Villepin. Comité restreint.

    On va digérer Ingrid à nous tout seuls et tant pis si elle nous convertit en fin de soirée à la messe du Dimanche ! Mais c’est le peuple français qu’il convient surtout de rassurer. Oui, bonnes gens, rassurez-vous, même vous qui votez à gauche ! Rassurez-vous, le gouvernement de Monsieur Sarkozy a parfaitement compris le charisme unique d’Ingrid Betancourt. Elle rendra visite au Pape et attestera qu’en France tout va bien.

    Très mauvaise nouvelle pour Fidel Castro. Chavez remis à sa place. Tant pis pour les follingues et les marabouts de l’odieux-visuel.
    Le Président URIBE dont le père fut assassiné par les FARC a montré au monde entier et aux Français gênés - toujours partisans de commencer par baisser le froc face aux terroristes - quel est le langage qu’il faut tenir et réussir face à la canaille et à la racaille gauchiste

    "Jamais nous n’avons improvisé" a déclaré dans un discours à la nation le président colombien Alvaro Uribe qui a salué "le travail magnifique des militaires".

    "Cette opération qui s’est déroulée à la lumière du Saint esprit et a été placée sous la protection de notre Seigneur et de la Vierge est une opération d’intelligence comparable aux plus grandes épopées épiques de l’histoire de l’humanité",

    a-t-il aussi déclaré à l’issue d’une rencontre avec les évêques colombiens.

    En Colombie, les amis des terroristes et des ennemis de la nation colombienne ne sont pas invités sur les plateaux télé. Ni en Israël. Ni aux USA. En France, le Commissaire du Gouvernement parle de supprimer dans le cimetière de Marignane la stèle à la résistance du peuple victime de la colonisation et de la décolonisation.

    A Valence, la Municipalité parle d’ouvrir une artère de plus qui en France porterait ce nom infâme de 19 Mars 1962, comme pour insulter et violenter encore davantage les victimes de cette colonisation et de cette décolonisation ourdie dans des conditions épouvantables de violence et de mensonge imposées par Charles De Gaulle.

    Rendre un hommage de plus au terrorisme FLN qui n’a tué que quelques milliers de simples Français, de simples militaires Français, de pauvres Harkis qui avaient cru aux promesses mensongères.

    Des Pieds-Noirs, des Soldats et des Arabes. Pas grand-chose finalement.

    Et ce sont les mêmes qui ont pétitionné pour la libération d’Ingrid Betancourt ! Pendant que des centaines de milliers de leurs propres compatriotes, victimes de la décolonisation par la violence et le mensonge manquent encore à l’appel, aux retrouvailles fraternelles ou au deuil national !

    Il faudrait rire si ce n’était pas aussi tragique.

    Nous sommes nombreux aujourd’hui à regretter de ne pas être Colombiens, Juifs ou Américains.

    Guy ROLLAND
    5, rue du grand cormoran – D 20
    31240 – L’UNION
    0674445956
    0562228283
    0665184915@imode.fr (mails gratuits sur portable)
    propos de

  • Remercier Dieu pour sa libération ! et pour sa captivité alors, il n’en serait pas responsable ? Faut il aussi le remercier pour ça ?
    Dans toutes les religions Dieu est à l’origine de tueries, de guerre, il faut encore le remercier pour les morts, les douleurs etc...
    Nos dirigeants sont souvent plus à l’écoute d’eux même que des personnes qui souffrent, faut il le remercier de voir tant de misères ??????

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.