Traduit par Bernadette Cosyn

La chaîne du Jugement Dernier

par le père Jerry J. Pokorsky

dimanche 2 décembre 2018

De nos jours, il est difficile d’éviter tous les scandales dans le monde. Il y a même le scandale des faux scandales, toute la politesse des médias et des médias anti-sociaux d’internet. La facilité avec laquelle des gens ayant commis de terribles injustices s’en sortent impunément peut être très déprimante jusqu’à ce que nous prenions conscience que Dieu est juste : « on ne se moque pas de Dieu, ce que l’homme sème, c’est ce qu’il récoltera » (Galates 6:7)

Tout sera pris en compte le jour du Jugement Individuel, quand chacun de nous se tiendra devant le trône de Dieu, et à la fin des temps pendant le Jugement Général, quand nous serons témoins de la justice absolument parfaite de Dieu pour tous les peuples de l’histoire.

Pour ma part, j’attends avec impatience le Jugement Général. Je suis curieux de savoir comment Dieu va distribuer Sa justice d’après mes sujets d’intérêt. Avez-vous entendu parler de la chaîne météo ? A la fin des temps, j’imagine qu’il y aura une sorte de « chaîne du Jugement Dernier » où l’on pourra suivre la vie de chaque personne à travers l’histoire.

Alors, télécommande dans une main et pop corn dans l’autre, imaginons-nous zapper sur la disposition finale au Jugement Dernier de certaines personnes d’intérêt.

Canal 1945 : Adolph Hitler subissant éternellement sa propre « solutions finale ».

Canal 1963 : l’un des canaux les plus prisés de la chaîne du Jugement Dernier parce qu’il révèle le mystère de l’assassinat de JFK. Oswald a-t-il agi seul ? Etait-ce la Mafia ? Lyndon Baines Johnson ? Surtout ne zappez pas !

Canal 1965 : J’avais 11 ans quand l’un de mes amis m’a roulé de cinq dollars. Je suis allé me plaindre à mon père qui l’a pris sans sourciller. A peine interrompu dans sa lecture du journal, il a dit : « et bien, ça en valait la peine ». « Quoi, cinq dollars ! ». « Oui, mais cela ne t’a coûté que cinq dollars pour connaître sa vraie nature. Cela aurait pu te coûter bien plus. » Donc, au jour du Jugement Dernier, nous apprendrons la juste sévérité de la punition divine pour ce terrible crime.

Canal 2018 : A mes yeux, cette année apporte de nombreux scandales, avec de nombreuses opportunités de justes punitions divines. L’internet est devenu en son genre une chaîne profane de Jugement Dernier. Il révèle non seulement les nouvelles bonnes à imprimer mais également toutes les fausses nouvelles pour alimenter notre soif de divertissement et renforcer nos préjugés. Néanmoins, nous avons besoin du canal 2018 de la chaîne télévisée du Jugement Dernier pour obtenir des nouvelles satisfaisantes de la façon dont tous ces scélérats seront justement punis par Dieu.

Bien sûr, le nombre de canaux de la télé du Jugement Dernier semblera infini, mais au moins nous pouvons être certains de la justice de Dieu – par dessus tout envers nos ennemis personnels.

D’un autre côté, nous pourrions être surpris. Nous pourrions découvrir que le pire des scélérats a fait une bonne confession ou s’est repenti avec la grâce d’une contrition parfaite avant d’expirer.

Peut-être que certains de nos meilleurs amis auront été bien plus malveillants que nous ne le savions dans cette vie et ont échoué à être admis. La réalité derrière cette télé du Jugement Dernier imaginaire promet d’être vraiment intéressante – mais également très perturbante.

Comme je pense à tous les canaux passionnants de la télé du Jugement Dernier, il y en a un qui me donne à réfléchir. C’est le canal 2033. Selon les tables de mortalité, mon espérance de vie peut aller peut-être jusque 2033. Mais pour pousser les limites de ma métaphore, je n’ai qu’à attendre voir.

En vérité, je dois admettre que je suis réticent à réfléchir à l’imaginaire canal 2033. Tous les détails de ma vie entière seraient également donnés à voir à tous. Cela ne m’apporterait rien de plaider que ma vie n’était pas suffisamment intéressante pour la télé du Jugement Dernier. Dans son unicité individuelle, chaque vie humaine est fascinante par son art dramatique, pour le meilleur et pour le pire. Et en 2033, je me ferai remettre à l’esprit que se réjouir de la punition (temporaire ou éternelle) des pécheurs est tout autant un péché que les autres fort ennuyeux de ma liste. Ma télé du Jugement Dernier n’est qu’une forme tordue de Schadenfreude, de joie maligne.

Donc peut-être qu’il vaut mieux se remettre à l’ouvrage, vivant nos vies avec la grâce de Dieu, du mieux que nous pouvons, avec les opportunités de faire le bien et de fuir le mal – par dessus tout en évitant les péchés mortels – des haines recuites et des désirs de vengeance, le mensonge, l’avidité, l’avarice, la calomnie, la haine de Dieu, les péchés sexuels, l’avortement, la contraception, l’absence à la messe du dimanche, recevoir la communion en état de péché mortel.

Nous connaissons nos hontes secrètes. Mais nous connaissons aussi – ou pouvons connaître – la paix qui vient avec le retour vers Dieu. De bonnes confessions font une apparition grandiose et digne d’éloges sur la télé du Jugement Dernier.

La dévotion envers le pouvoir salvateur de Dieu doit également faire partie d’une bonne vie. En 1991, Irving Kristol, un juif, écrivait :

« Bien que beaucoup de gens fréquentent toujours l’église ou la synagogue pour des raisons psychologiques (consolation, espoir crainte), très peu de personnes instruites croient vraiment que leur âme immortelle est en jeu comme résultat de leurs croyances ou de leurs actions. L’âme immortelle de l’homme est devenue la victime du progrès, remplacée par le ’moi’ temporel »

Le scandale le plus grand de tous est l’hypothèse trop répandue que nous pouvons nous tirer sans dommage d’un péché mortel.

En étudiant le mal et les scandales qui nous entourent, nous devons faire ce que nous pouvons avec les opportunités que Dieu nous donne. Mais peut-être pouvons-nous commencer par la simple reconnaissance de cette vérité basique : on ne se moquera pas de Dieu. Ce peut être une pensée consolante dans un monde de méchanceté, mais cela procure également l’élan pour vivre une vie nous préparant dignement au tribunal de Dieu.

« Si nous Lui sommes agréables durant cette vie, nous recevrons la vie à venir ; car il a promis qu’Il nous relèverait de la mort et que, si nous menons des vies dignes de Lui, nous régnerons avec Lui. » (Saint Polycarpe dans une lettre aux Philippiens)


Le père Jerry J. Pokorsky, un prêtre du diocèse d’Arlington, est le curé de la paroisse Sainte Catherine de Sienne à Great Falls (Virginie).

Illustration : « Le Jugement Dernier » par Franz Floris, 1565 [Musée de l’Histoire de l’Art, Vienne]

Source : https://www.thecatholicthing.org/2018/11/11/the-last-judgment-network/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.