Cycle «  Alma  »

«  La beauté de la féminité  »

propos recueillis par Émilie Pourbaix

mercredi 12 janvier 2022

«  La femme a des émotions liées à son corps et sa vocation est dans le don de soi.  »
© priscilla-du-preez – unsplash

Faire découvrir leur spécificité féminine aux adolescentes : c’est le but du cycle Alma. Rencontre avec Agnès Dacre-Wright, l’une des cinq animatrices.

En quoi consiste Alma ?

Agnès Dacre-Wright : C’est un cycle de trois week-ends destiné aux filles de 14-15 ans qui se posent des questions et qui ont envie de grandir. Le but est de leur faire découvrir la beauté de la féminité, de leur permettre de devenir fières d’être des femmes. Pour cela, nous avons bâti chaque rencontre du parcours sur la découverte de ses talents, l’estime de soi et l’épanouissement de sa personnalité. En nous appuyant sur l’anthropologie chrétienne et la théologie du corps.

En quoi la question de la féminité, dans le contexte actuel du gender, est-elle un enjeu fondamental ?

Tout est parti de discussions sur le sujet de la femme, dans le cadre du scoutisme. Nous avons mesuré le besoin réel sur ce point : la féminité n’est plus une évidence. Les adolescentes sont conditionnées par les idées actuelles sur la féminité, issues d’un féminisme qui rejette un certain modèle de femme. Elles ne veulent plus être enfermées dans un stéréotype. Ne sachant plus ce qu’elles sont, elles perdent aussi l’estime d’elles-mêmes…

À notre génération, nous qui avons une dizaine d’années de plus, l’enjeu était davantage celui de l’homosexualité et de la bisexualité. Mais aujourd’hui, s’y ajoute la question du gender, c’est-à-dire de l’identité de la femme elle-même. Notre souhait est donc de les aider à réfléchir. C’est un projet éducatif, pas politique : nous ne sommes pas dans une logique de combat.

Comment évoquer la féminité aujourd’hui ?

Le gender pose finalement des questions intéressantes. Mais nous souhaitons y apporter une autre réponse que la négation de la féminité.
À cette question des adolescentes d’aujourd’hui : «  comment être unique, originale ?  » nous répondons : «  en étant soi-même !  ». être une femme n’enferme pas dans un stéréotype, au contraire, cela révèle qui nous sommes profondément. Or le féminisme nie la spécificité féminine, alors que cela devrait être LA question fondamentale… Nous voulons donc aider ces adolescentes à savoir ce qui fait leur valeur profonde, car il devient urgent de renouveler notre regard sur la féminité !

Qu’est-ce qu’une femme ?

Une créature aimée de Dieu, un mystère à contempler. La femme n’est pas une catégorie, nous ne proposons pas de définition toute faite. En revanche, nous nous fondons sur le constat que notre personnalité de femme est liée à notre corps : il faut donc revenir à celui-ci.

En effet, la féminité est avant tout incarnée par notre cycle. Le connaître permet de comprendre pourquoi la femme s’accomplit davantage dans une globalité que l’homme, et pourquoi elle est un être de relation et de spiritualité. Être une femme, c’est être entière.

En montrant que la femme a une attention particulière aux personnes, toute la théologie d’Édith Stein et de Karol Wojtyla se comprend à partir du cycle de la femme : elle a des émotions liées à son corps et sa vocation est dans le don de soi. Il y a ainsi une spécificité dans la manière dont elle se donne.

Faut-il revenir au réel ?

En effet, si nous en sommes arrivés à des modèles comme le gender, c’est parce que nous nous sommes détachés du réel, de ce qui est évident. Revenir au réel, c’est donc revenir en tout premier lieu au corps. C’est pour cela que les week-ends sont construits autour d’une méthode réaliste et concrète : l’art, la vie fraternelle, les rencontres…

Comment s’articulent-ils ?

Ils ont été bâtis pour aborder toutes les dimensions de la femme : spirituelle, intellectuelle, humaine, artistique et manuelle. Pour cela, nous proposons plusieurs types d’ateliers, avec notamment des activités artistiques, afin de permettre aux adolescentes de découvrir leurs talents. Il y a également des enseignements, des temps de vie fraternelle et de prière.

Nous voulons les initier à l’oraison, afin qu’elles découvrent que la femme est avant tout une créature aimée de Dieu. C’est essentiel de découvrir le regard de Dieu sur soi, pour apprendre à s’estimer, car celui qui nous estime le plus, c’est Dieu ! Il est la source de l’accomplissement de la femme dans toute sa vie.

Pourquoi s’adresser spécifiquement aux 14-15 ans ?

À l’adolescence, la question de l’identité et de l’estime de soi est fondamentale, notamment pour pouvoir réfléchir sur sa vocation et bâtir sa vie. La tranche d’âge des troisième-seconde est très intéressante, car les filles commencent à se poser vraiment des questions. C’est aussi le moment où elles veulent être originales, uniques, par rapport à leurs amies, tout en donnant du sens à leur vie. Et la question de la féminité en fait partie. Nous voulons leur donner des clés, pour leur permettre de se connaître et ne pas être en rejet de ce qu’elles sont, même physiquement.

Qui dispense la formation ?

Nous encadrons nous-mêmes la formation, afin de pouvoir créer une relation de confiance et «  d’exemplarité  » – comme des grandes sœurs. Pour cela, nous nous sommes formées en rencontrant des personnes de Teenstar ou du CycloShow [groupes intervenants sur le thème de la vie affective, NDLR] et des prêtres ; et aussi par la philosophie et de nombreuses lectures.
Nous ne voulions pas proposer uniquement des topos intellectuels mais avoir également un échange de cœur à cœur. Nous sommes là pour les aider, les écouter, les accompagner. L’avantage d’un week-end est que cela laisse le temps de mûrir ce qui est dit et de trouver des moments d’intimité, pour en reparler si besoin. La féminité n’est pas qu’une théorie, c’est incarné. 

— 

Les week-ends Alma

22-23 janvier : Qui suis-je ? La découverte de soi et de ses talents.

12-13 mars : Corps & Cœur : mon harmonie.

14-15 mai : Rayonner : offrir son unicité au monde.

Lieu : Paroisse Notre-Dame-de-l’Assomption, Paris XVIe.

Logement et repas sur place.

Le week-end commence à 14h le samedi et se termine à 17h le dimanche.

Tarif : 95 € pour les trois week-ends. Le cycle doit être suivi intégralement.

contact.alma.asso@gmail.com - https://associationalma.fr

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.