L’Armée au budget amputé risque des « trous capacitaires »

mardi 11 novembre 2014

Dans une interview accordée avec une prudence de chef Sioux au quotidien économique « Les Echos », le chef d’état-major des armées Pierre de Villiers a concédé qu’avec son nouveau budget en forme de peau de chagrin, la Grande Muette subira « des trous capacitaires », si ses équipements « n’arrivent pas comme prévu », sachant en outre que ses effectifs doivent encore diminuer de 25.800 postes. Ceci à l’heure où l’Education Nationale où se voit gratifier de plus de 60.000 postes supplémentaires…

Honneur lui soit rendu, l’Armée française garde un moral « excellent » en opération, comme actuellement au Mali, malgré la mort récente d’un soldat, et même si les menaces « ont augmenté depuis le vote de la loi de programmation militaire ». En revanche, le moral « est à surveiller dans le temps de paix », signale son chef suprême, qui observe, s’il en était besoin, que la vie quotidienne des militaires d’aujourd’hui « n’est pas toujours facile ». Comme le dit souvent le président François Hollande lui-même au sujet de sa propre mission, « c’est difficile »… Mais les soldats français, eux, ont la mâchoire serrée, et serrent les dents : les grandes douleurs sont muettes.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.